• Version PDF
  • Coronavirus au
    Maroc live infos

  • Cas confirmés

    504847

  • Décès

    8934

  • Guéris

    490921

  • Dernière mise à jour: 16 avril à 18:14

    Par:  

    LA VÉRITÉ

  • 03 mars 2021  à 09:59
  • Temps de lecture: 9 minutes
  • MEDIASLes principaux titres de la presse nationale ce mercredi 3 mars

    Les principaux titres de la presse nationale ce mercredi 3 mars

    Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce mercredi:

    L’Economiste
    • Crédit du Maroc très prudent sur la gestion du risque. La filiale de Crédit Agricole va proposer la distribution d’un dividende de 4,55 DH par action soit 50% de son résultat social. Ce coupon devra être validé par les actionnaires et probablement par Bank Al-Maghrib qui avait appelé les banques à la retenue en matière de distribution de dividendes l’année dernière. Il n’y a pas encore de consignes claires cette année mais la position du régulateur sur la question n’est pas susceptible d’évoluer dans un environnement toujours incertain. L’année dernière, les banques ont joué à fond la carte de la prudence quitte à laisser le coût du risque exploser. Il a été multiplié par 2,3 chez Crédit du Maroc à 722 millions de DH grevant pour une grande partie les bénéfices. Le résultat net part du groupe a plongé de 63% à 190 millions de DH.
    • L’OCP Group renforce son partenariat avec le Nigeria. Le groupe OCP franchit un nouveau pas pour ses projets au Nigeria. Après avoir accompagné le pays dans la première phase du Presidential Fertilizer Initiative (PFI), le groupe phosphatier sera présent pour la 2e phase du PFI. L’objectif étant d’offrir aux agriculteurs nigérians des engrais de qualité, adaptés aux besoins des sols, produits localement et à des prix compétitifs. C’est ainsi que plusieurs accords visant à concrétiser les prochaines étapes de ce partenariat viennent d’être signés à Benguerir à l’occasion d’une visite d’affaire d’une délégation nigériane, conduite par le ministre d’Etat des Ressources Pétrolières, Timipre Marlin Sylva. Parmi ces accords, un mémorandum d’entente entre l’Association des producteurs et distributeurs d »engrais du Nigéria, la Nigeria Sovereign Investment Authority et OCP Africa pour le renforcement du partenariat dans le cadre de la deuxième phase du PFI2.
    Libération
    • Procès à distance: Plus de 300.000 affaires mises au rôle en 10 mois. Un total de 15.754 audiences ont été tenues à distance dans les différents tribunaux du Royaume, du 27 avril 2020 au 26 février 2021, au cours desquelles 300.269 affaires ont été mises au rôle, a indiqué le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ). Le conseil a précisé, dans un communiqué, que des milliers de détenus ont bénéficié du dispositif de procès à distance durant la même période, sans avoir à se déplacer aux tribunaux, a affirmé le CSPJ dans un communiqué.
    • Les préparatifs de la session extraordinaire au menu d’une réunion du bureau de la Chambre des représentants. Le bureau de la Chambre des représentants a tenu, lundi, une réunion consacrée à l’organisation des travaux de cette institution dans le cadre des préparatifs de la session extraordinaire du parlement. A cette occasion, le président de la Chambre des représentants Habib El Malki a souligné l’importance de cette étape dans l’histoire de l’action de l’institution concernant la préparation de la matière législative ayant trait à l’opération électorale, ainsi que certains textes législatifs importants liés à la protection sociale et à l’Instance nationale de probité, de prévention et de lutte contre la corruption (INPLCC), et le projet de loi organique relatif à la nomination aux hautes fonctions.

    L’Opinion
    • L’ONU répond favorablement à la demande du Maroc. L’Assemblée générale des Nations Unies s’apprête à adopter, mercredi, un projet de résolution initié par le Maroc en vue de la proclamation du 10 mai de chaque année, comme Journée internationale de l’Arganier. Cette initiative vise à célébrer l’Arganier, arbre endémique du Royaume du Maroc, en tant que vecteur de réalisation du développement durable, sur les plans aussi bien socio-économique qu’écologique, culturel, culinaire et médicinal, au niveau national et à l’échelle internationale. La proclamation de la Journée internationale de l’Arganier sera une reconnaissance de l’Assemblée générale de l’ONU des efforts du Royaume en matière de protection et de valorisation de l’arganier et renforcera la coopération internationale pour soutenir et promouvoir la préservation de la biosphère de l’Arganeraie et développer davantage cette filière.
    • Les accords Maroc-UE dans le collimateur de la CJUE. La Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE) tient, mardi et mercredi, deux sessions pour discuter des accords agricole et de pêche entre l’Union européenne et le Maroc. La décision de la Cour de justice à ce sujet devra attendre « plusieurs mois », selon un porte-parole du tribunal luxembourgeois, et ce, en raison du harcèlement juridique autour des marchandises provenant des provinces marocaines du Sahara. A la veille des deux sessions de la CJUE, plusieurs questions ont été posées à la Commission Européenne sur la légalité des activités des chalutiers européens dans les eaux du Sahara marocain. Une nouvelle tentative désespérée des quelques députés européens pro-polisariens à mettre une pression économique sur le Royaume.
    Aujourd’hui le Maroc
    • Tensions entre le PJD et l’USFP. Les deux formations qui sont pourtant membres de la majorité gouvernementale, inaugurent les hostilités à quelques mois des prochaines élections. Le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, aurait ainsi affirmé lors d’une manifestation régionale de son parti que les tensions au sein du parti de la lampe actuellement sont tout à fait normales dans le cycle de vie d’une formation politique, ajoutant que les courses aux mandats pourraient exacerber ces tensions. Dans un article publié dans leur site web officiel, les responsables du parti de la lampe n’hésitent pas à attaquer frontalement Driss Lachguar, l’accusant d’avoir voulu, coûte que coûte, “obtenir un poste ministériel” lors des négociations pour la formation de l’équipe gouvernementale actuelle.
    • Le Maroc, premier exportateur arabe vers le Brésil en janvier. Le Maroc était le premier exportateur arabe vers le Brésil en janvier 2021, avec plus de 100 millions de dollars de produits exportés, selon la Chambre de commerce arabo-brésilienne. Les exportations marocaines vers la première économie sud-américaine enregistrent ainsi une hausse de 95,5% par rapport au même mois de 2020. Durant la même période, le Royaume a notamment exporté des engrais, qui ont enregistré une hausse de 118,3%, des produits chimiques inorganiques (+137,9%) et des poissons et crustacés (+44,2%). Sur toute l’année 2020, les exportations marocaines vers le Brésil ont atteint 1,2 milliard de dollars, faisant du Brésil le 3ème client du Royaume, juste derrière la France et l’Espagne.

    Al Bayane
    • Large soutien à l’intégrité territoriale du Royaume. A l’occasion de la 46ème session du Conseil des droits de l’homme à Genève, l’ambassadeur représentant permanent du Royaume à Genève a mis en relief le “grand intérêt accordé à la dimension des droits de l’homme dans la mise en œuvre des différentes stratégies de développement dans le Royaume”. Omar Zniber a indiqué qu’en dépit de la pandémie du coronavirus, le Maroc a tenu à honorer ses engagements internationaux dans le domaine des droits de l’homme. D’autre part, le Groupe de soutien de l’intégrité territoriale du Royaume dans lequel une trentaine d’États membres ont, vigoureusement et solennellement, réaffirmé leur soutien fort et continu à la souveraineté pleine et entière du Maroc sur ses provinces sahariennes.
    • L’édition 2020 sur “les indicateurs sociaux du Maroc” que publie régulièrement le HCP vient de voir le jour. Au niveau de la population, le fait majeur à retenir réside, sans conteste, dans l’amélioration continue de l’espérance de vie. Ainsi, si dans les années soixante, le Marocain espérait à sa naissance, vivre en moyenne 47 ans (57 ans en milieu urbain et 43 ans en milieu rural), son espérance de vie en 2019, s’est prolongée de plus de trente ans pour atteindre 76,4 ans (78,2 ans en milieu urbain et 73,3 ans en milieu rural. L’accès à l’électricité des ménages citadins est quasi-généralisé (99,5% au terme de l’année 2019). Le déficit en milieu rural a été rattrapé, puisque cette proportion a atteint les 96,5% pour les ménages ruraux. Une nette amélioration de 73,3 points durant la période 1999 -2019. Au chapitre éducation, s’il faut se féliciter des progrès accomplis notamment pour la généralisation de l’enseignement fondamental, force est de constater que beaucoup de chemin reste à faire au niveau des cycles secondaire et supérieur, sans parler du fléau de l’analphabétisme qui demeure entièrement posé.
    Le Matin
    • Les échanges extérieurs toujours à la peine. Fortunes diverses pour les exportations et les importations à l’entame de l’année en cours. En effet, au moment où les expéditions du Maroc vers l’étranger restent sur une tendance d’atténuation de leurs contre-performances ces derniers mois, les approvisionnements du pays voient leur repli s’accentuer. Ainsi, les exportations se sont contractées de 5,2%, s’élevant à 23,98 milliards de DH en janvier 2021, après avoir terminé l’année dernière sur -7,5%. Les importations chutent, elles, de 16%, après une contraction de 14,1% à fin 2020. De ce fait, le déficit commercial s’allège de 32,7%, atteignant -11,06 milliards et le taux de couverture s’établit à 68,4%, en amélioration de 7,8 points, indique l’Office des changes.
    • Terres agricoles: plus de 1.250 ha à louer en partenariat public-privé. L’Agence pour le développement agricole (ADA) ouvre le bal pour les appels d’offres de partenariat public-privé (PPP) autour des terres agricoles du domaine privé de l’État pour l’exercice 2021. L’institution a lancé deux appels d’offres portant sur 6 projets sur une superficie de 1.255,13 ha dans deux régions du Royaume : Rabat-Salé-Kénitra (4 projets sur quelque 680 ha) et Fès-Meknès (2 projets sur plus de 574 ha). La date limite de dépôt des offres par les candidats est fixée au 20 avril prochain. Pour rappel, l’opération PPP autour des terrains agricoles consiste en la location de longue durée (17 à 40 ans selon le type de projet) de ces terrains au profit de promoteurs. Ces derniers s’engagent, dans un cadre contractuel avec l’État, à entreprendre des projets d’investissement agricole permettant une bonne valorisation de ces terrains tout en créant de l’emploi en milieu rural.

    Les derniers articles

  • Généralisation de la protection sociale: Une véritable révolution sociale

    Généralisation de la protection sociale: Une véritable révolution sociale

    La mise en œuvre du grand chantier de généralisation de la protection sociale, dont la cérémonie de lancement a été présidée mercredi par SM le Roi Mohammed VI, constitue...

  • L’économie verte: Un important gisement d’emplois pour la jeunesse

    L’économie verte: Un important gisement d’emplois pour la jeunesse

    L’économie verte, pilier de tout plan de relance, recèle un important potentiel en termes de création d’emplois pour la jeunesse au sud et au nord de la...

  • Recherche et innovation: La coopération Maroc-UE augure de belles perspectives

    Recherche et innovation: La coopération Maroc-UE augure de belles perspectives

    La coopération entre le Maroc et l’Union européenne dans les domaines de la recherche et de l’innovation augure de belles perspectives, notamment après le lancement du...

  • Tanger: Lancement d’une étude pour la gestion et la valorisation des déchets industriels

    Tanger: Lancement d’une étude pour la gestion et la valorisation des déchets industriels

    15 avril 2021  à 18:27
  • Télécommunication par satellite: Internet haut débit pour les agriculteurs

    Télécommunication par satellite: Internet haut débit pour les agriculteurs

    15 avril 2021  à 17:37
  • Relance touristique: Et si on misait sur le spirituel ?

    Relance touristique: Et si on misait sur le spirituel ?

    15 avril 2021  à 17:32
  • Interview: Le Maroc a une vocation de solidarité naturelle avec les pays africains

    Interview: Le Maroc a une vocation de solidarité naturelle avec les pays africains

    15 avril 2021  à 17:30
  • Œufs de consommation: Pas de grosses surprises ce Ramadan!

    Œufs de consommation: Pas de grosses surprises ce Ramadan!

    15 avril 2021  à 17:27
  • Agadir: Interdiction de la récolte et la commercialisation des coquillages

    Agadir: Interdiction de la récolte et la commercialisation des coquillages

    15 avril 2021  à 17:25