Take a fresh look at your lifestyle.

L’engagement de la jeunesse marocaine en faveur de l’action climatique mis en avant à Rome

LA VÉRITÉ / MAP


« SM le Roi Mohammed VI encourage l’implication de la jeunesse marocaine dans les efforts visant à lutter contre le dérèglement climatique dans le monde », a affirmé à cette occasion le fondateur et président de l’Association des jeunes du développement durable au Maroc, Hatim Aznague.

« Grâce à la vision clairvoyante de SM, les jeunes marocains sont à l’avant-garde du plaidoyer mondial pour la lutte contre le changement climatique », a-t-il souligné, notant que « le Royaume promeut la créativité et les initiatives de la jeunesse en matière d’action climatique ».

Le militant associatif a ainsi appelé à l’implication de la nouvelle génération dans les processus d’élaboration des politiques pour leur permettre d’assurer le suivi des projets, notant que ce soit dans les domaines de l’éducation, de la technologie, des sciences ou du droit, des jeunes de tous les horizons mobilisent leurs compétences pour prendre position en faveur de l’action climatique.

M.Aznague a souligné dans ce contexte les efforts consentis par le Royaume sous l’impulsion de SM le Roi en matière de lutte contre le changement climatique, mettant en avant l’expérience marocaine pionnière dans ce domaine aux niveaux continental et international.

Des experts du monde entier se sont penchés lors de cette conférence internationale sur les moyens de concrétiser les engagements vis-à-vis de l’environnement et la possibilité de créer une nouvelle culture de la nature.

La valorisation de la biodiversité au nom d’un avenir plus vert et plus durable a été au centre de ce colloque qui a été marqué par la signature d’un protocole d’accord entre le ministère de l’Éducation italien et les carabiniers en faveur de l’éducation environnementale.

Les Nations unies ont proclamé le 22 mai Journée internationale de la diversité biologique afin de mieux faire comprendre et connaître les questions liées à la biodiversité.


À lire aussi
commentaires
Loading...