[ after header ] [ Mobile ]

[ after header ] [ Mobile ]

Le pianiste marocain Marouan Benabdallah à New Delhi

LA VÉRITÉ


Le pianiste virtuose marocain Marouan Benabdallah a transporté le public indien dans un voyage musical captivant lors d’une soirée mémorable, tenue mardi à New Delhi.
Lors de cet événement organisé par l’ambassade du Maroc en Inde, les mélodies envoûtantes de Benabdallah, résonnant sous les lumières tamisées de l’Auditorium Deshmukh de la capitale indienne, ont réussi à accrocher un public féru de la musique classique.
À travers les œuvres de compositeurs français tels que Maurice Ravel (1875-1937), Claude Debussy (1862-1918) et Henri Duparc (1848-1933), M. Benabdallah a chatouillé l’imagination de l’assistance, offrant une expérience musicale exceptionnelle.
Les mélodies ensorcelantes de “Gaspard de la nuit” de Ravel ont ainsi transporté l’audience dans un monde de rêves et de fantaisie, tandis que les “Clairs de lune” d’Abel Decaux ont rappelé le lyrisme grandiose de son compositeur.
Lors de cette soirée, marquée par la présence de l’ambassadeur du Maroc en Inde, Mohamed Maliki et de plusieurs personnalités du monde de la diplomatie, M. Benabdallah ne s’est pas contenté de jouer des compositions familières, mais a également présenté des œuvres moins connues mais captivantes, telles que “le chant de la mer” de Gustav Samazeuilh (1877-1967) et “Sillages” de Louis Aubert (1877-1968).
Le public a également eu le plaisir de savourer, lors de cette soirée, la sonate n°1 de Sergei Rachmaninoff, un compositeur russo-américain de renom. Cette œuvre emblématique, réputée pour sa complexité technique et sa profondeur émotionnelle, a apporté une touche de grandeur à l’événement.
Vivement applaudi, l’artiste marocain a aussi charmé le public, en interprétant à sa demande, la pièce “Nocturne” du compositeur Nabil Benabdeljalil.
Dans une déclaration à la MAP, M. Benabdallah a exprimé sa joie et son enthousiasme de se produire de nouveau en Inde, un “pays fascinant et culturellement riche”, et de partager sa musique avec un public indien “réputé pour son accueil chaleureux et sa passion pour les arts”.
“C’est ma 18ème visite en Inde depuis 2007 et j’essaie, à chaque fois, d’apporter une touche d’originalité à mes programmes”, a-t-il dit, relevant que le thème de ce concert est peu conventionnel, centré sur une exploration de la nuit à travers la musique et la peinture.
Natif de Rabat en 1982, Marouan Benabdallah, qui a été initié au piano dès l’âge de 4 ans par sa mère, a quitté le Maroc à 13 ans pour poursuivre ses études musicales en Hongrie au Conservatoire Béla Bartók puis à l’Académie Franz Liszt de Budapest.
Il a reçu plusieurs prix et a été invité en tant que soliste par de nombreux orchestres en Europe, en Asie, en Amérique et en Afrique. Il a aussi collaboré avec de célèbres chefs d’orchestre tels que Lorin Maazel, Zoltan Kocsis, Iván Fischer, Renato Palumbo, Tan Lihua.


À lire aussi
commentaires
Loading...
[ Footer Ads ] [ Desktop ]

[ Footer Ads ] [ Desktop ]