Take a fresh look at your lifestyle.

Le photographe Mohamed Zouhri dévoile


« Les coulisses du monde » de la diplomatie sont dévoilées le temps d’une exposition au bord du lac Léman, montée par le Marocain Mohamed Zouhri, photographe officiel du Conseil d’Etat de Genève.

L’exposition donne à voir une cinquantaine de clichés inédits de ce capteur d’images talentueux, tous retracent des moments forts de la diplomatie mondiale en 15 ans d’activités à l’aéroport genevois.

Elle plonge le public dans le monde feutré du protocole dans la cité helvétique, siège européen de l’ONU, immortalisant en particulier l’accueil des chefs d’Etat et de hautes personnalités à leur descente d’avion et surtout l’ambiance qui entoure de tels évènements.

« Je ne trouve pas de mots pour dire combien je suis heureux d’avoir enfin mené à bien ce travail centré sur des pages vivantes de la politique internationale », a confié le photographe lors du vernissage qui a eu lieu jeudi.

Au-delà des aspects protocolaires, l’exposition met en lumière bien davantage que des poignées de main ou un cérémonial accompagné de sourires en guise de bienvenue.

« Les clichés de Zouhri saisissent l’instant délicat où l’humeur d’une journée se dessine de telle manière que, si l’accueil est réussi, la qualité de l’action diplomatique peut s’en trouver positivement influencée », a estimé le président du Conseil d’Etat de Genève, François Longchamp qui s’exprimait devant l’assistance.

« Il y a derrière les images, a-t-il relevé, bien d’autres éléments à montrer, des sentiments à dévoiler, des engagements à souligner. Et Mohamed Zouhri le fait avec un immense talent ».

Ce sont là autant d’œuvres mémorables auxquelles il a consacré beaucoup de temps pour offrir une exposition qui en elle-même lui offre hommage.

« Mais c’est à nous de lui rendre hommage, de lui dire à quel point il a servi la paix et la diplomatie, deux dimensions qui font la singularité de Genève », a fait observer M. Longchamp. La cité de Calvin, où l’aéroport est l’un des rares au monde à disposer d’un Service de protocole, reçoit chaque année plus de 4.500 hautes personnalités internationales, dont la moitié occupent un rang ministériel ou certaines sont des membres de familles royales.

Depuis quinze ans, cet ancien photographe de l’Union internationale des télécommunications se fond en marge de ces accueils officiels en connaisseur des « règles du jeu ». Il a eu en effet l’opportunité de se rapprocher et d’immortaliser les arrivées et départs des grands de ce monde à Genève à l’occasion de conférences internationales, sommets ou négociations.

La collection de ses clichés exposés jusqu’au 21 mai met en valeur entre autres l’arrivée de nombre de leaders, dont le président chinois Xi Jinping en janvier dernier, le Premier ministre russe Vladimir Poutine en 2011 ou la chancelière allemande Angela Merkel une année plus tôt.

On y trouve des images montrant par exemple l’arrière-cour des réunions du G8 sous forte surveillance ou encore l’arrivée en 2009 en hélicoptère du Président français Nicolas Sarkozy escorté par un dispositif de sécurité.

Des évènements de portée mondiale et des circonstances diverses, mais avec comme dénominateur commun une qualité d’image due au fait que Mohammed Zouhri pouvait approcher son objectif partout : « J’étais à dix mètres du président George Bush à son arrivée pour le G8 en 2003 à Evian (près de Genève), alors que les autres photographes étaient relégués à 120 mètres », se vante-t-il.


À lire aussi
commentaires
Loading...