[ after header ] [ Mobile ]

[ after header ] [ Mobile ]

Le Monde de la Chirurgie en Conclave à Marrakech

LA VÉRITÉ


Un parterre d’éminents spécialistes nationaux et internationaux, d’experts de renom et de professionnels de la médecine sont en conclave, depuis jeudi à Marrakech, dans le cadre du Congrès National de Chirurgie, l’occasion de débattre de l’évolution et des nouveautés survenue dans ce domaine et de partager les expériences et les expertises en la matière.
Organisé par la Société Marocaine de Chirurgie (SMC) et la Société Marocaine de Chirurgie Digestive (SMCD), en collaboration avec le Groupe Belge de Chirurgie Endoscopique (BGES), cet événement médical, dont les travaux se poursuivent jusqu’au 4 novembre, vient renforcer les connaissances médicales, améliorer les compétences chirurgicales et favoriser les partenariats au sein de la communauté médicale.
Ce congrès, qui rassemble chaque année entre 500 et 600 chirurgiens, 120 à 150 résidents et environ une centaine d’infirmières (deux sessions infirmières pendant le Congrès), se veut une étape majeure dans le monde de la chirurgie, soulignent les organisateurs.
S’exprimant à cette occasion, le président de la SMC, M. Abdellatif Settaf, a relevé que cette édition, qui réunit des congressistes représentant le Maroc, la Belgique, la France, les États-Unis, la Tunisie et la Mauritanie, présente de nombreuses nouveautés, notamment les quatre Master Class du premier jour, qui ont abordé des pathologies et des disciplines posant des défis thérapeutiques et de santé publique, ajoutant que les séances thématiques sélectionnées couvrent divers aspects de la pathologie chirurgicale.
Et de poursuivre que la séance de formation médicale continue de cette année se penchera sur une complication grave de la cholécystectomie : les plaies iatrogènes de la voie biliaire principale, une complication redoutable, et s’efforcera d’examiner en détail tous les aspects de cette maladie, du mécanisme de la plaie à son traitement.
“Notre ambition est de faire du Congrès National de Chirurgie une école de formation médicale continue de très haut niveau, une véritable vitrine de notre activité et de notre excellence chirurgicale”, a-t-il dit avant de conclure que “nous allons contribuer ensemble à l’avancement de la chirurgie, à l’échange de connaissances, à la promotion de l’excellence médicale”.
De son côté, le président de la SMCD, Abdelaziz Fadil, a indiqué que ce “rendez-vous incontournable nous incite surtout à nous interroger sur les réalisations accomplies depuis la précédente édition et sur l’évolution dans nos pratiques chirurgicales”, insistant sur la nécessité de déployer davantage d’efforts afin que cet évènement soit inscrit dans un processus régulier tout au long de l’année.
Il a aussi mis en exergue cette précieuse collaboration entre les partenaires en tant que clé de réussite de toutes ces manifestations chirurgicales, mettant en avant la richesse du programme retenu pour cette édition du congrès.
Pour sa part, le président du BGES, Alexis Buggenhout a expliqué, dans une intervention à distance, que ce Congrès auquel les membres de ce Groupe Belge de Chirurgie Endoscopique participent activement depuis des années, vise à mettre en lumière l’évolution qu’a connue la chirurgie, tout en insistant sur l’importance de la formation continue.
Il a dans la foulée fait part de son souhait de renforcer davantage la coopération avec la Société Marocaine de Chirurgie, notant que le BGES permet à ses membres de bénéficier d’une formation de qualité dans le domaine de la chirurgie utilisant les nouvelles technologies.
Les travaux du Congrès ont débuté avec une série de quatre Master Class, couvrant des domaines clés de la chirurgie, l’occasion pour les participants d’explorer les dernières avancées dans des spécialités telles que la chirurgie bariatrique, la chirurgie de la paroi, la chirurgie proctologique et la chirurgie hépatique.
Ces sessions constituent une immersion complète dans l’univers de la chirurgie moderne.
Outre les Master Class et le Parcours d’Exposition Sponsor, cette rencontre abordera aussi un sujet crucial : “Le Séisme d’Al Haouz : Riposte face au Séisme. Urgences Hospitalières en Situation de Crise”. Une conférence spéciale sera ainsi organisée pour explorer les défis et les solutions liés à la gestion des urgences hospitalières en cas de catastrophes naturelles.

À lire aussi
commentaires
Loading...
[ Footer Ads ] [ Desktop ]

[ Footer Ads ] [ Desktop ]