• Version PDF
  • Coronavirus au Maroc live infos

  • Cas confirmés

    949732

  • Décès

    14774

  • Guéris

    931985

  • Dernière mise à jour: 28 novembre à 23:03

    Par:  

    LA VÉRITÉ / MAP

  • 06 août 2021  à 18:43
  • Temps de lecture: 3 minutes
  • SOCIÉTÉLe ministère de la Santé met en garde contre les piqûres de scorpions et morsures de serpents

    Le ministère de la Santé met en garde contre les piqûres de scorpions et morsures de serpents

    Le ministère de la Santé a mis en garde contre le risque des piqûres de scorpions et morsures de serpents, surtout pour les enfants, durant la saison estivale, connue par une augmentation des cas dans certaines régions, notamment en milieu rural.
    Le ministère de la Santé recommande, dans un communiqué, de ne pas mettre les mains dans les fosses, de ne pas s’asseoir dans les lieux herbeux et à côté des roches, de porter des chaussures et des vêtements de protection, de ne pas ramasser de bois de chauffage la nuit et de ne pas se promener dans des endroits suspects.
    Afin d’éviter la prolifération des scorpions et des serpents à côté des zones résidentielles, poursuit la même source, un désherbage à proximité des habitations est nécessaire, ainsi que l’entretien des cours qui les entourent, tout en bouchant les trous dans les murs et les plafonds, en plus de paver les murs à l’intérieur et à l’extérieur des maisons, à une hauteur d’au moins un mètre, pour empêcher l’intrusion de ces animaux.
    En cas de piqûre de scorpion et morsure de serpent, le ministère de la Santé souligne l’urgence de transférer le blessé aux urgences de l’hôpital le plus proche, car tout retard dans la prise en charge a des conséquences négatives et réduit l’efficacité de l’intervention thérapeutique. Et de noter que le recours à des méthodes de traitement traditionnelles, telles que l’aspiration, la succion ou la cautérisation de la zone de la piqûre ou de la morsure, et l’usage de produits chimiques ou d’herbes, entraînent souvent de graves complications.
    Pour toute urgence, il faut appeler le Centre national de contrôle antipoison et de pharmacovigilance au numéro économique 0801000180, affirme-t-on.
    Le Maroc enregistre annuellement plus de 25.000 cas d’empoisonnement par piqûres de scorpions, et environ 350 cas d’empoisonnement par morsures de serpents, précise-t-on.
    La stratégie nationale pour contrecarrer ces risques a permis de baisser le taux de mortalité lié aux piqûres de scorpion, qui est passé de 2,37% en 1999 à 0,16% en 2019. La stratégie nationale a permis également, une baisse significative du pourcentage de décès dus aux morsures de serpents passé de 44,3% en 2015 à 2% en 2019.
    Les hôpitaux des zones les plus touchées ont reçu le matériel médical et les médicaments nécessaires pour faire face au phénomène, assure le communiqué, rappelant que le sérum anti-scorpion n’est plus utilisé en raison de son inefficacité thérapeutique.

    Les derniers articles

  • Les principaux titres de la presse nationale parue ce lundi 29 novembre

    Les principaux titres de la presse nationale parue ce lundi 29 novembre

    Voici les principaux titres développés par la presse nationale parue lundi: Aujourd’hui Le Maroc La Cour des comptes dévoile son plan 2022-2026. Lors de sa présentation...

  • Coopération sino-africaine: Les investissements directs des entreprises chinoises en Afrique ont dépassé 43 milliards de dollars en fin 2020

    Coopération sino-africaine: Les investissements directs des entreprises chinoises en Afrique ont dépassé 43 milliards de dollars en fin 2020

    Les investissements directs des entreprises chinoises en Afrique ont dépassé 43 milliards de dollars en fin 2020, indique un livre blanc publié à l’occasion de la tenue...

  • Enactus Maroc: Les réalisations du programme “Soutenir l’insertion économique des jeunes” mises en lumière à Marrakech

    Enactus Maroc: Les réalisations du programme “Soutenir l’insertion économique des jeunes” mises en lumière à Marrakech

    Un séminaire national destiné à mettre en lumière et à célébrer les réalisations du programme “Soutenir l’insertion économique des jeunes”, avec un...

  • Trois Marocains se qualifient au prix du Livre Cheikh Zayed dans deux catégories

    Trois Marocains se qualifient au prix du Livre Cheikh Zayed dans deux catégories

    27 novembre 2021  à 19:14
  • Hydroélectricité: Mustapha Bakkoury signe un accord avec EDF

    Hydroélectricité: Mustapha Bakkoury signe un accord avec EDF

    27 novembre 2021  à 17:03
  • Nouveau variant: l’Europe a pris ses précautions

    Nouveau variant: l’Europe a pris ses précautions

    27 novembre 2021  à 17:00
  • Grippe aviaire: Un premier foyer en élevage détecté dans le Nord de la France

    Grippe aviaire: Un premier foyer en élevage détecté dans le Nord de la France

    27 novembre 2021  à 16:54
  • Azoulay: La pédagogie de la diversité au cœur de la modernité de notre société

    Azoulay: La pédagogie de la diversité au cœur de la modernité de notre société

    27 novembre 2021  à 16:53
  • Ifrane: Un partenariat pour promouvoir la formation et la recherche sur les civilisations arabo-musulmane, amazighe et juive

    Ifrane: Un partenariat pour promouvoir la formation et la recherche sur les civilisations arabo-musulmane, amazighe et juive

    27 novembre 2021  à 16:51