Take a fresh look at your lifestyle.

Le Maroc préside un réseau sud-méditerranéen des services d’inspection de la justice

LA VÉRITÉ / MAP


Les travaux de la 1ère conférence régionale sur les services d’inspection de la justice des Etats du Sud de la Méditerranée, ont été couronnés par la mise en place d’un réseau sud-méditerranéen des services d’inspection de la justice sous la présidence du Maroc.

Le Maroc a été choisi en la personne de l’inspecteur général des affaires judiciaires du conseil supérieur du pouvoir judiciaire du Royaume du Maroc, Abdellah Hamoud, pour présider ce réseau qui compte également la Tunisie, L’Égypte, La Jordanie et la Palestine.

Selon la déclaration constitutive du réseau Sud-Méditerranée des services d’inspection de la justice, cette structure permettra notamment de mettre en place une plateforme d’échange, de débat et de partage des bonnes pratiques entre les Etats membres en vue de renforcer les rôles des services d’inspection de la justice.

Ses missions portent également sur le développement des partenariats et l’organisation d’activités dans le domaine de la formation et des stages entre les services d’inspection.

Les travaux de la 1ère conférence régionale sur les services d’inspection de la justice des Etats du Sud de la Méditerranée se sont ouverts, mercredi à Casablanca, à l’initiative du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire du Royaume du Maroc et du Conseil de l’Europe et en collaboration avec la Commission européenne pour l’efficacité de la justice (CEPEJ) et le Réseau européen des services d’inspection de la justice (RESIJ).

Cette conférence de deux jours (11 et 12 mai), qui s’inscrit dans le cadre du programme conjoint de l’Union européenne (UE) et du Conseil de l’Europe intitulé « Soutien régional à la consolidation des droits de l’homme, de l’État de droit et de la démocratie dans le sud de la Méditerranée » (Programme Sud IV), vise la création d’un réseau Sud-Méditerranée des services d’inspection de la justice.

Réunissant des représentants des inspections générales de la justice des pays de la région sud de la Méditerranée (Egypte, Jordanie, Liban, Maroc, Palestine, Tunisie) et de certains pays européens membres du RESIJ (Albanie, Belgique, Bulgarie, Espagne, France, Italie, Portugal, Roumanie), elle s’articule autour d’ateliers de réflexion concernant le statut et les compétences des inspections de la justice, la mise en œuvre des missions de contrôle des personnes et d’organisation des tribunaux, ainsi que les perspectives et nouvelles missions des inspections.


À lire aussi
commentaires
Loading...