[ after header ] [ Mobile ]

[ after header ] [ Mobile ]

Le Maroc Marque Une Présence Remarquable Au Festival international Du Film De Bruxelles.

LA VÉRITÉ


Le Maroc est présent en force à la 8ème édition du Festival international du film de Bruxelles (FIFB), qui se déroule du 14 au 18 novembre, avec un accent particulier sur le cinéma africain.

Cette manifestation, organisée par l’association éponyme, connaît la participation en compétition officielle des longs métrages marocains “Les Meutes” de Kamal Lazraq et ”Sahari Slem Wesaa’’ de Moulay Taieb Bouhanana.

En outre, le jury international du festival, dont la cérémonie d’ouverture s’est déroulée mardi soir en présence d’un parterre de cinéastes et artistes belges et africains, compte parmi ses membres le réalisateur et producteur marocain Abdeslam Kelai.

“Les Meutes”, premier long métrage de Kamal lazraq, raconte l’histoire de Hassan et Issam, père et fils, qui tentent de survivre au jour le jour, enchaînant les petits trafics dans les faubourgs populaires de Casablanca. Un soir, un homme qu’ils devaient kidnapper meurt accidentellement dans leur voiture. Hassan et Issam se retrouvent avec un cadavre à faire disparaître. Commence alors une longue nuit à travers les bas-fonds de la ville.

Remarquablement incarné par deux comédiens non professionnels, Ayoub Elaid et Abdellatif Masstouri, ce drame fait immerger les spectateurs dans une nuit mouvementée à travers les rues de la capitale économique du Royaume.

Le film a notamment remporté le Prix du Jury ‘’Un Certain Regard’’ au Festival de Cannes 2023 et a été sélectionné pour la compétition officielle de la 20ème édition du Festival international du film de Marrakech (FIFM), qui se tiendra du 24 novembre au 2 décembre 2023.

De son côté, ‘’Sahari Slem Wesaa’’ de Moulay Taieb Bouhanana raconte l’histoire de Hammad, Salka et Ammar, trois frères originaires des provinces du Sud du Royaume, qui ont décidé, après la Marche verte, de rompre les liens pour que chacun mène seul sa propre vie.

Après quelques années de séparation, les chemins des trois frères vont bientôt se croiser à nouveau, après que leur mère est tombée malade.

Ce premier long métrage de Moulay Taieb Bouhanana a notamment remporté, en juin dernier, le prix du jury en compétition officielle du Festival international du film de Dakhla.

Dans une déclaration à la MAP, Salvatore Leocata, cofondateur et administrateur du festival, a indiqué que cette édition marque le retour de cet événement à Bruxelles après deux éditions organisées à Dakar, notant que le FIFB est, depuis sa création en 2015, fortement tourné vers le cinéma africain, en vue d’améliorer sa visibilité et promouvoir la distribution des films des jeunes réalisateurs africains en Europe.

Il a aussi salué la qualité du cinéma marocain, qui a conduit les organisateurs à projeter “Les Meutes” en ouverture de cette édition, alors que “Sahari Slem Wesaa” sera projeté en première européenne lors de cet événement, estimant que les films marocains méritent une large diffusion sur les écrans belges et européens pour leur qualité artistique et leurs messages humains.

Outre la compétition officielle, le programme de cette édition comporte plusieurs activités, notamment un Master Class animé par des réalisateurs africains, dont Kamal Lazraq, et une compétition des jeunes des écoles belges du cinéma.


À lire aussi
commentaires
Loading...
[ Footer Ads ] [ Desktop ]

[ Footer Ads ] [ Desktop ]