Take a fresh look at your lifestyle.

Le groupe « Chico & The Gypsies » & Hasna Al Maghribiya en concerts à Marrakech, un « hymne à la vie »

LA VÉRITÉ / MAP


L’ancien fondateur du Groupe légendaire Gipsy Kings, Jahloul Bouchikhi, alias « Chico », The Gypsies & Hasna Al Maghribiya se produiront, du 15 au 17 juin sur la scène du théâtre Maydene- M Avenue à Marrakech, pour trois concerts d’exception qui se veulent, à la fois, un « hymne à la vie » et une véritable passerelle entre l’Orient et l’Occident.

Dans une fusion entre musiques marocaine et espagnole, ces concerts du groupe « Chico & The Gypsies », après une absence forcée imposée par la crise sanitaire liée à la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), constitueront, sans nul doute, un moment de partage unique autour d’une musique entraînante mais aussi émouvante, de quoi ravir les fans de la première heure tout comme le grand public

Le groupe est composé de quatre artistes guitaristes-chanteurs, considérés comme les plus belles voix « Gypsies. » Il s’agit de « Chico », qui mène depuis toujours son groupe avec la même passion. et « Mounim » qui est l’une des plus belles voix gitanes actuellement sur scène.

Il s’agit aussi de « Kassaka » qui est le plus jeune du groupe et qui possède une voix sublime avec une intonation tout en sensibilité dans son interprétation et enfin, « José Reyes » qui est un digne héritier vocal de l’âme des Gipsy Kings. De quoi émerveiller les mélomanes et renouer avec ce groupe musical légendaire.

Intervenant lors d’une conférence de presse dédiée à la présentation de ces Concerts, Chico, ancien fondateur du groupe mythique « Gipsy Kings » dont les chansons continuent de résonner à travers les quatre coins du monde depuis plus de quarante ans, s’est dit heureux de se produire à nouveau au Maroc, accompagné de Hasna Al-Maghribiya.

« Avec Hasna, nous avons réalisé un album qui s’appelle UNIDOS, une fusion entre deux cultures, l’Orient et l’Occident. Dans cet album, nous avons beaucoup puisé dans notre patrimoine musical marocain », a indiqué M. Jahloul Bouchikhi, connu sous son nom de scène Chico, faisant savoir que cet album défend ce qu’ils aiment : « nous aimons la musique, nous aimons le Maroc et nous aimons la vie, et c’est ce que nous sommes venus dire ici à Marrakech ».

Tout en soulignant que ces concerts sont un « hymne à la vie » après la triste période de la pandémie du nouveau coronavirus, le guitariste au style captivant, qui a remporté plusieurs titres en reconnaissance des dimensions de sa créativité entre autres, le titre de « Chevalier de la Légion d’honneur » qui lui a été remis en 2016 à l’Élysée par le président français, François Hollande, a annoncé que « Chico & The Gypsies » vont se produire dans d’autres villes du Royaume dans le cadre d’une tournée nationale sans précédent pour renouer avec le public marocain.

Pour sa part, Hasna Al-Maghribiya s’est dite heureuse de signer son retour sur scène au Maroc avec le groupe « Chico & The Gypsies » après une absence de près de dix ans . « L’album UNIDOS, qui compile 12 titres, dont 10 titres originaux et 2 reprises, m’a permis de revenir après une longue absence et de réitérer mon attachement inébranlable à la chanson marocaine et au patrimoine artistique du Royaume », a souligné Hasna Al Maghribia de son vrai nom, Hasna Nadhir.

« Dans cet album, dont j’ai écrit les lyriques marocaines, j’exprime ce que j’ai vécu durant mes dix ans d’absence, notamment durant la triste période de la pandémie et témoigne de mon militantisme en faveur de la chanson marocaine », a relevé l’artiste, qui s’est faite connaitre par le public marocain par son tube « Marsoul Al Hob » (Le messager de l’amour) composé et interprété par Abdelwahab Doukkali dans les années 70.

Lors de cette conférence, Chico également ambassadeur de bonne volonté de l’UNESCO pour la paix pendant 25ans a présenté l’album « Gipsy Guitar » de Chico & The Gyspsies et Rosendo sorti en 2022, et un autre single avec Kevin Guedj, sorti le 27 mai 2022 chez Universal, ainsi que d’autres chansons.

Il a également évoqué le partenariat qui le lie à l’Association de l’Ecole Riad Zitoun, au profit de laquelle une partie des recettes de ces concerts sera déversée.

L’association de l’école Riad Zitoun, qui bénéficiera d’une partie des recettes de ces concerts a pour vocation de venir en aide aux jeunes filles du monde rural, rappelle-t-on. Créée en 1998 par Mme Zhor Sebti El Alami, et actuellement présidée par Mme Zoubida Ammal El Boustani, l’association accompagne une centaine de filles de la Province d’Al Haouz pendant trois ans, à travers des programmes d’alphabétisation en arabe et en français, des cours de coupe et de couture et broderies traditionnelles, outre des métiers de l’hôtellerie, ou encore des cours d’initiation à l’informatique.


À lire aussi
commentaires
Loading...