• Version PDF
  • Coronavirus au
    Maroc live infos

  • Cas confirmés

    179003

  • Décès

    3027

  • Guéris

    148838

  • Dernière mise à jour: 20 octobre à 18:32

    Par:  

    LA VÉRITÉ / AFP

  • 14 octobre 2020  à 21:15
  • Temps de lecture: 2 minutes
  • INTERNATIONALLe G20 prolonge de six mois le moratoire sur la dette des pays pauvres

    Le G20 prolonge de six mois le moratoire sur la dette des pays pauvres

    Le G20 a annoncé mercredi, lors d’une réunion virtuelle présidée par l’Arabie saoudite, une extension de six mois jusqu’au 30 juin prochain du moratoire sur la dette des pays les plus pauvres durement affectés par la pandémie de Covid-19.

    « Les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales du G20 ont convenu de prolonger de six mois l’initiative de suspension du service de la dette des pays les plus vulnérables pour soutenir leur lutte contre la pandémie de Covid-19 », a annoncé le groupe sur Twitter.

    Le ministre saoudien des Finances Mohammed al-Jaadan a confirmé cette décision dans une conférence de presse virtuelle après la réunion.

    Dans sa déclaration finale, la réunion a précisé que l’extension court jusqu’au 30 juin et qu’elle pourrait être prolongée jusqu’à fin de 2021 lors d’une réunion au printemps prochain du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale.

    Les 20 premières économies mondiales avaient promis en avril une suspension pour 2020 du service de la dette des pays pauvres, particulièrement touchés par la crise sanitaire.

    La Banque mondiale, des organisations internationales et des militants ont appelé à prolonger cette mesure en 2021, voire en 2022 pour l’ONG Oxfam.

    A ce jour, 46 des 73 pays les plus pauvres ont demandé à bénéficier de cette initiative, la plupart en Afrique.

    Mais l’initiative n’a porté que sur « 1,66% » des paiements de la dette des pays pauvres cette année, a déploré le Réseau européen sur la dette et le développement (Eurodad), selon lequel « elle a eu un impact très limité en raison de la réticence des prêteurs privés et multilatéraux à y participer ».

    Les derniers articles

  • Covid-19: 3.254 nouveaux cas confirmés

    Covid-19: 3.254 nouveaux cas confirmés

    Trois mille deux cent cinquante-quatre (3.254) nouveaux cas d’infection au coronavirus et 2.417 guérisons ont été enregistrés au Maroc dans les dernières 24 heures, a...

  • Snapchat: De la musique dans vos snaps

    Snapchat: De la musique dans vos snaps

    À l’instar d’Instagram et TikTok, Snapchat introduit une bibliothèque musicale qu’il appelle « Sounds », permettant d’intégrer de la musique au niveau des...

  • PLF 2021: Le budget de la santé s’élève à près de 20 MMDH

    PLF 2021: Le budget de la santé s’élève à près de 20 MMDH

    Le ministère de la santé bénéficiera d’un effort budgétaire continu au titre du projet de la loi de finances pour l’année 2021, portant son budget à près de 20...

  • Salé: Une bibliothèque de la Fondation Al Omrane dans une école publique

    Salé: Une bibliothèque de la Fondation Al Omrane dans une école publique

    20 octobre 2020  à 18:27
  • Shenzhen: L’icône de la renaissance technologique de la Chine

    Shenzhen: L’icône de la renaissance technologique de la Chine

    20 octobre 2020  à 14:46
  • Technologie: Google au service de la presse

    Technologie: Google au service de la presse

    20 octobre 2020  à 14:45
  • L’Aéropostale en avion électrique: Le rêve d’une Marocaine commence à prendre forme

    L’Aéropostale en avion électrique: Le rêve d’une Marocaine commence à prendre forme

    20 octobre 2020  à 14:43
  • Mohammedia: La coopérative Zenata, une success-story faite de produits de terroir

    Mohammedia: La coopérative Zenata, une success-story faite de produits de terroir

    20 octobre 2020  à 14:42
  • Exposition: « Le Maroc à travers les âges » jusqu’au 30 janvier 2021 à Rabat

    Exposition: « Le Maroc à travers les âges » jusqu’au 30 janvier 2021 à Rabat

    20 octobre 2020  à 14:41