Take a fresh look at your lifestyle.

Le choix du Maroc pour abriter la 10è session du Parlement global pour la tolérance et la paix confirme son rôle leader en la matière

LA VÉRITÉ / MAP


Le choix du Maroc pour abriter la 10è session du Parlement global pour la tolérance et la paix, qui se tient du 13 au 15 juillet à Rabat et Dakhla, confirme le rôle leader du Royaume dans l’appui à la paix mondiale et le rejet des guerres et de toutes les formes d’extrémisme, a affirmé le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami.

La place distinguée qu’occupe le Maroc à ce niveau a incité cette instance parlementaire relevant du Conseil global pour la tolérance et la paix (GCTP), une organisation internationale qui consacre et diffuse les valeurs nobles de tolérance et de paix entre les peuples et les États selon les principes des Nations unies, à choisir le Maroc pour tenir sa 10è session qui examinera nombre de sujets liés à la tolérance et à la paix et qui sera sanctionnée par un communiqué final, a souligné M. Talbi Alami dans une déclaration à M24, la chaîne télévisée de l’information en continu de la MAP.

Ce mercredi, la session sera marquée par une réunion du Bureau du parlement global pour la tolérance et la paix, outre les réunions des commissions internes qui s’intéressent au renforcement de la paix, à la femme et à la jeunesse, aux affaires étrangères, au développement durable, aux affaires juridiques et à la lutte contre le terrorisme, a-t-il indiqué.

La plénière de la session se tiendra le jour suivant et le reste des travaux se poursuivront dans la ville de Dakhla, a-t-il ajouté.

Les parlementaires participant à cette session, qui représentent environ 80 pays, auront l’occasion de connaître de près les différents aspects de développement que connaît la ville de Dakhla et les différentes provinces du Sud, a fait savoir le président de la première chambre du parlement.

Il a mis en relief, dans ce sens, le rôle remarquable de la diplomatie parlementaire marocaine qui soutient les efforts inlassables déployés au niveau officiel pour défendre les intérêts suprêmes de la patrie, particulièrement la question de l’intégrité territoriale.

Le parlement saisit ce genre d’occasions et d’événements pour faire connaître aux parlementaires des différents coins du monde les acquis réalisés par les provinces du Sud du Maroc dans le domaine du développement, a poursuivi M. Talbi Alami.

Le CGTP tient la session de son parlement global une fois chaque trimestre et peut tenir une réunion extraordinaire si nécessaire.

Le parlement global pour la tolérance et la paix discute les sujets qui lui sont soumis par l’Assemblée générale et le présidium, comme il examine les nouveautés internationales en lien avec la tolérance et la paix et y fait des recommandations convenables.

Le CGTP œuvre à répandre la culture de la tolérance et a pour but notamment de combattre la discrimination, le racisme, l’intolérance et l’extrémisme religieux, ethnique et sectaire et de développer les règles du Droit international promouvant les principes de la tolérance en faveur de la paix.


À lire aussi
commentaires
Loading...