Take a fresh look at your lifestyle.

Lancement de la 7è saison culturelle de la Maison de la poésie de Tétouan

LA VÉRITÉ / MAP


La Maison de la poésie de Tétouan a organisé, vendredi, une soirée poétique et artistique, en ouverture de sa 7è saison culturelle, avec la participation des poètes Mohamed Aniba El Hamri, Hafida El Farissi et Khalid Damoun.

Cette soirée, tenue à l’École des métiers et arts nationaux de Tétouan, a été marquée par une performance artistique donnée par l’artiste Mohamed Zamrani, qui a interprété des poèmes arabes et marocains puisés dans le répertoire de la chanson arabe.

Elle a été émaillée également par des lectures poétiques données par les poètes Mohamed Aniba El Hamri, Hafida El Farissi et Khalid Damoun, qui représentent différentes générations et expériences d’écriture.

Cette rencontre a été aussi l’occasion de mettre la lumière sur l’expérience du poète libanais feu Mohamed Ali Chamseddine, l’un des fondateurs de la modernité poétique arabe, et de présenter certains de ces poèmes.

Dans une déclaration à M24, la chaine d’information en continu de la MAP, le directeur de la Maison de la poésie de Tétouan, Mokhlis Sghir, a souligné que l’institution lance sa nouvelle saison poétique et culturelle, qui sera marquée par l’organisation d’une série d’événements culturels tout au long de l’année.

M. Sghir a, à cet égard, mis l’accent sur la présence affirmée de la Maison de la poésie sur la scène poétique et culturelle marocaine depuis sa création en 2016, dans le cadre d’un mémorandum d’entente entre le ministère de la Jeunesse, de la culture et de la communication et le Département de la Culture du gouvernement de Sharjah, relevant que l’institution est devenue, au fil des années, un exutoire poétique pour les habitants de Tétouan et les visiteurs de la ville.

Pour sa part, la poétesse Hafida El Farissi a mis en avant l’expérience pionnière de la Maison de la Poésie de Tétouan au niveau national, eu égard à sa contribution à l’ouverture de la poésie et sa diffusion auprès du grand public, en vue d’affiner son goût esthétique, saluant l’initiative de l’institution d’organiser cette soirée à la mémoire du poète libanais Mohamed Ali Chamseddine, qui a marqué de son empreinte la scène culturelle et poétique arabe.

Il est à noter que la Maison de la poésie a organisé, au cours de la saison dernière, plusieurs événements, avec la participation de poètes marocains de différentes générations, qui ont présenté des œuvres dans différentes langues.

L’institution a également organisé des ateliers d’écriture et de poésie et publié des recueils de poésie, dans le cadre de la sixième édition de la saison culturelle de la Maison de poésie, depuis sa création en 2016.


À lire aussi
commentaires
Loading...