[ after header ] [ Mobile ]

[ after header ] [ Mobile ]

Lancement de la 4ème Édition de la Semaine des Métiers de l’Ingénieur à l’UPF

L'Université Privée de Fès lance la 4ème édition de la Semaine des Métiers de l’Ingénieur

LA VÉRITÉ


L’Université Privée de Fès (UPF) a donné, lundi, le coup d’envoi de la 4ème édition de la Semaine des Métiers de l’Ingénieur sous le thème “Soft Skills, transformation digitale et certifications, étoffe des savoir-faire de l’ingénieur de demain”.

En effet, intervenant à l’ouverture de cet évènement, le président de l’UPF, Mohamed Aziz Lahlou, a indiqué que cette semaine vise à valoriser le métier d’ingénieur en encourageant les étudiants à embrasser le chemin de l’innovation et de l’entreprenariat.

Exploration des Exigences Changeantes du Monde Professionnel

Evoquant la thématique retenue pour cette 4ème édition, qui se poursuit jusqu’au 10 mai, M. Lahlou a expliqué qu’il s’agit d’explorer les exigences changeantes du monde professionnel, de la société et des individus en matière des compétences requises pour exercer le métier d’ingénieur.

“Ces compétences, autrefois centrées sur les connaissances scientifiques et technologiques, s’étendent désormais à des domaines variés, tels que la Finance, le Commerce, la Gestion, le droit et les compétences sociales”, a-t-il dit.

De son côté, le doyen de la Faculté des Sciences de l’ingénieur, vice-président de l’UPF, Mohammed Ouazzani Jamil, a fait remarquer que les attentes du monde professionnel, de la société et des individus exprimées en termes de compétences nécessaires à l’exercice du métier d’ingénieur ont évolué avec le temps, un contexte devenu international et un monde en mutation.

Ainsi, M. Ouazzani a soutenu que “les métiers les plus demandés d’ici quelques années seront liés aux nouvelles technologies et au développement du digital, (machine learning, IA, Big Data…). L’intelligence émotionnelle et les capacités de leadership, ou ce qu’on appelle les Soft Skills, sont des qualités humaines qui seront toujours recherchées par les entreprises”.

Importance des Soft Skills et des Certifications Internationales

Pour le vice-président de l’UPF, en plus des compétences techniques, les Soft Skills sont les valeurs ajoutées des futurs ingénieurs à condition de savoir les découvrir, les cultiver et les faire grandir.

Dans cette même veine, l’enseignante-chercheur à l’UPF, Ferdaouss Lakhili, a souligné que “les Soft Skills deviennent aussi importants que les compétences techniques, au moment où la transformation digitale redéfinit la manière dont les ingénieurs travaillent”.

Compétitions Stimulantes et Enrichissantes pour les Étudiants

De même, a-t-elle poursuivi, les certifications internationales offrent une reconnaissance globale des compétences, notant qu’ensemble, ces trois éléments façonnent un meilleur ingénieur préparé à répondre aux défis actuels et futurs.

L’Académie Régionale d’Education et de Formation (AREF) de Fès-Meknès organise cette semaine en partenariat. Chaque jour, on dédie une ou plusieurs compétitions, qui permettent aux étudiants de se confronter dans des épreuves stimulantes et enrichissantes, que ce soit dans le domaine du génie civil, de l’informatique, de la robotique, des énergies renouvelables ou des systèmes embarqués.

Le “Grand Prix UPF Engineering Academy”

Au programme notamment de cette semaine, figure la première édition de la compétition régionale de robotique junior, organisée en étroite collaboration avec l’AREF Fès-Meknès et axée sur le respect du code de la route. Il s’agit d’une occasion pour les élèves des cycles secondaire et qualifiant de montrer leurs compétences en robotique.

Au terme de cette semaine de compétition, les gagnants des challenges dans les différents domaines d’ingénierie auront l’occasion de s’affronter lors d’un défi ultime vendredi pour le “Grand Prix UPF Engineering Academy”.


À lire aussi
commentaires
Loading...
[ Footer Ads ] [ Desktop ]

[ Footer Ads ] [ Desktop ]