Take a fresh look at your lifestyle.

Lancement à Rabat du “Projet Hamidou”: Un défi mémorial en hommage à feu Hamidou Benmessaoud

LA VÉRITÉ / MAP


La cérémonie de lancement du “projet Hamidou”, initié par la veuve de l’artiste Hamidou Benmassoud, Fatima Chemmali, s’est tenue mercredi dans l’ancien domicile du défunt situé au cœur de la médina de Rabat.

Ce projet implanté dans l’ancienne maison rbatie de Hamidou est considéré par ses acteurs en tant que défi mémorial englobant une transformation de cette ancienne bâtisse vieille de plus de 90 ans et la préservation de la mémoire artistique d’un génie de l’interprétation théâtrale, cinématographique et télévisuelle, au profit des générations actuelles et futures.

Dans une déclaration à M24, la chaîne d’information en continu de la MAP, Mme Chemmali a expliqué que le projet Hamidou comporte la transformation de l’ancien domicile de l’artiste en une galerie muséale, outre l’élaboration d’un ouvrage qui retrace la carrière artistique de Hamidou, écrit par le critique Ahmed Sijilmassi. Cette cérémonie est une occasion pour célébrer le lancement du projet Hamidou après l’obtention de tous les documents administratifs nécessaires, a-t-elle signalé, ajoutant que l’étape suivante consiste en la recherche de partenaires potentiels pour le projet. La maison, qui sera transformée en galerie muséale et dont les travaux seront lancés en septembre, impliquera également trois salles dédiées aux plus importants long-métrages de feu Hamidou, à savoir le film “Lalla Hobi” de Mohamed Abderrahman Tazi, “Le convoi de la peur” de William Friedkin et “La Vie, l’amour, la mort”, réalisé par Claude Lelouch, a-t-elle dit. Se considérant comme l’une des plus grandes admiratrices de l’œuvre de feu Hamidou, Mme Chemmali a relevé que ce projet est né d’un amour profond porté à son défunt mari et est aussi une occasion pour faire renaître et découvrir l’artiste disparu à travers ses tenues, ses scènes, ses films et une partie de sa vie personnelle, notamment des photographies intimes prises avec sa maman “mimti lalla Khadija” qui seront exposés.

Pour sa part, M. Sijilmassi qui prépare un ouvrage sur la vie et les travaux de Hamidou, a indiqué dans une déclaration à M24 que le livre retrace la carrière artistique du défunt comédien de renommée internationale ainsi que quelques témoignages et déclarations sur cet homme et artiste hors norme, dont celles de Claude Lelouch.

De son côté, l’architecte et maître d’ouvrage Abdelilah Nejjar a fait savoir que les transformations qui seront introduites sur la bâtisse traditionnelle qui reflète le savoir-faire rbati impliquent de garder intactes l’authenticité du lieu ainsi que les anciennes matières utilisées initialement lors de la construction, outre l’ajout d’une surélévation pour les besoins de l’exposition prévue.

Par ailleurs, l’architecte d’intérieur chargé du projet, Radouane Lotfi, a déclaré que le défi était de rendre l’âme à la maison et de mettre en valeur, à travers des scénographies, une partie de la vie professionnelle et de la vie privée de Hamidou. “Il est essentiel de réussir ce projet inédit, à savoir la transformation d’une maison traditionnelle en un lieu culturel et de visite ouvert à tous”, a-t-il dit. La cérémonie de lancement du projet Hamidou s’est déroulée en présence d’une pléiade d’artistes marocains dont Younes Megri, Nadia Niazi, Mohamed Abderrahman Tazi, Driss Chouika et Youssef Britel, conseiller du ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication.

 


À lire aussi
commentaires
Loading...