• Version PDF
  • Coronavirus au Maroc live inf

  • Cas confirmés

    1120087

  • Décès

    15270

  • Guéris

    1049166

  • Dernière mise à jour: 27 janvier à 19:05

    Par:  

  • 04 avril 2018  à 17:55
  • Temps de lecture: 3 minutes
  • CULTURELa soprano Samira Kadiri

    La soprano Samira Kadiri
    Samira Kadiri

    La soprano marocaine Samira Kadiri s’est produite, mardi 27 mars, avec brio sur la scène du théâtre municipal de Tunis dans le cadre d’une soirée haute en couleur alliant musiques marocaine et tunisienne, dans le cadre du 3ème concert de l’orchestre national tunisien au titre de l’actuelle saison culturelle.

    Il s’agit d’un spectacle intitulé “Ors Ettbouu”, une rencontre entre deux écoles musicales maghrébines traditionnelles. L’une est tunisienne avec Zied Gharsa, qui trouve ses ramifications dans l’héritage de son père, l’artiste disparu Tahar Gharsa, figure éminente du malouf tunisien et “Ettbouu” et l’autre est marocaine, Samira Kadiri, une héritière de la culture arabo-andalouse, avec sa voix pure et son timbre chaleureux.

    C’est ainsi que Samira Kadiri a interprété des chansons puisées dans le répertoire maroco-andalous-méditerranéen, et tunisien, porteuses de messages humanitaires pleins d’affection, d’espoir, de joie de vivre et d’amour.

    La voix unique de Samira Kadiri, accompagnée du Tunisien Zied Gharsa, a mené, tout au long d’une soirée, le public venu nombreux dans un périple artistique fantastique, esthétique et spirituel et dans un beau voyage musical issu des cultures marocaine et tunisienne.

    Le chant gharnati, andalou et le Malouf tunisien, ainsi que d’autres connotations rythmiques et mélodiques ont fait le bonheur du public présent au somptueux théâtre municipal de Tunis.

    Placé sous la houlette du Maestro Mohamed Lassoued, Directeur de l’Orchestre national tunisien, qui réunit plus de 50 musiciens et 30 solistes, le spectacle a été une rencontre exceptionnelle sous le signe du tarab entre malouf tunisien et musique marocaine, ainsi que d’autres genres de musique orientale.

    Native d’Essaouira, Samira Kadiri a vécu dans un milieu soufi, en l’occurrence la “Zaouia Al Qadirya” où elle a appris le respect du “culte” et du “sacré”.

    Elle oeuvre aujourd’hui par son chant accompagnée de grands musiciens du Maroc à la sauvegarde de cette tradition ancestrale aux innombrables facettes en puisant ses inspirations dans les anciens manuscrits du patrimoine Gharnati et Andalou.

    En décembre 2008, elle a remporté le prix Al Farabi pour la musique antique, distinction du Conseil international de la musique de l’Unesco. Elle est aussi présidente de l’association Ecume Maroc (échanges culturels en méditerranée), directrice de la Maison de la culture et directrice artistique du Festival international Voix de femmes à Tétouan.

    Les derniers articles

  • Les astronomes s’interrogent sur un étrange “objet” découvert dans la Voie lactée

    Les astronomes s’interrogent sur un étrange “objet” découvert dans la Voie lactée

    Les astronomes australiens ont découvert un astre étrange dans la Voie lactée, qui émet un rayonnement électromagnétique à un rythme inhabituellement long : cette...

  • Le roi Mohammed VI lance les travaux de la plus grande unité industrielle de fabrication de vaccins en Afrique

    Le roi Mohammed VI lance les travaux de la plus grande unité industrielle de fabrication de vaccins en Afrique

    Le Roi Mohammed VI, a présidé, jeudi à la province de Benslimane (Région de Casablanca-Settat), la cérémonie de lancement des travaux de réalisation d’une usine de...

  • France: Des dizaines de milliers de manifestants réclament des hausses de salaire

    France: Des dizaines de milliers de manifestants réclament des hausses de salaire

    “Tout augmente, sauf nos salaires!”: plusieurs dizaines de milliers d’employés du privé, fonctionnaires, retraités ou lycéens ont manifesté jeudi en France...

  • Pétrole et gaz: les investissements doivent croître de 5% par an pour satisfaire la demande

    Pétrole et gaz: les investissements doivent croître de 5% par an pour satisfaire la demande

    27 janvier 2022  à 21:06
  • Énergie: les investissements dans la transition ont fortement progressé en 2021, selon BNEF

    Énergie: les investissements dans la transition ont fortement progressé en 2021, selon BNEF

    27 janvier 2022  à 21:04
  • États-Unis: Majid El Bouazzaoui nommé jury pour le défi «Solv[ED] Youth innovation challenge» de MIT Solve

    États-Unis: Majid El Bouazzaoui nommé jury pour le défi «Solv[ED] Youth innovation challenge» de MIT Solve

    27 janvier 2022  à 18:48
  • L’INDH voit grand pour les écoliers de Tarfaya

    L’INDH voit grand pour les écoliers de Tarfaya

    27 janvier 2022  à 18:46
  • INDH à Youssoufia: Le transport scolaire, un outil indispensable de lutte contre le décrochage scolaire en milieu rural

    INDH à Youssoufia: Le transport scolaire, un outil indispensable de lutte contre le décrochage scolaire en milieu rural

    27 janvier 2022  à 18:44
  • Conseil économique, social et environnemental: Lancement de la plateforme numérique participative “Ouchariko”

    Conseil économique, social et environnemental: Lancement de la plateforme numérique participative “Ouchariko”

    27 janvier 2022  à 18:42