Take a fresh look at your lifestyle.

La semaine océan 2022 se tiendra du 08 au 15 juin à l’initiative de l’AESVT-Maroc

LA VÉRITÉ / MAP


L’Association des enseignants des sciences de la vie et de la terre (AESVT-Maroc) et ses partenaires organisent, du 08 au 15 juin prochain dans plusieurs villes marocaines, « La Semaine océan 2022 » dans le cadre des célébrations de la journée mondiale des océans, ont annoncé lundi les organisateurs dans un communiqué.

Cette semaine nationale de mobilisation, placée sous le thème « Action collective pour une revitalisation écologique et un dynamisme socio-économique de nos océans » vise à contribuer à la préservation et à la valorisation du capital maritime marocain, grâce à un programme riche en activités de mobilisation, de débats et d’actions, souligne la même source.

Cette année, poursuit le communiqué, la mobilisation sera encore plus importante en s’intéressant à trois axes, dont la promotion de l’économie bleue avec la création d’emplois et de richesse pour les jeunes, l’intégration des programmes des différents acteurs dans les politiques communale et régionale et la plaidoirie pour un réel développement d’espaces de reproduction.

La journée de lancement de cette manifestation se déroulera le 8 juin dans respectivement trois villes: Tétouan s’intéressera aux problématiques liées à l’environnement méditerranéen et en particulier à la pollution plastique, Mohammedia, aura comme thème la promotion de l’économie bleue et la création d’emplois et de richesse pour les jeunes.

Outre Tétouan et Mohammedia, la ville d’Essaouira aura pour sujet de plaider et sensibiliser pour la reconnaissance et la création des airs marins protégés et d’APAC marines pour la protection et la conservation des écosystèmes marins et côtiers, la préservation des espèces menacées et la contribution à un changement de mode de vie des populations résidentes. L’économie bleue au Maroc, considéré comme l’un des principaux piliers du Nouveau Modèle de Développement, renforcée par la publication du 2 juin 2022 du décret 2.21.965 relatif au plan nationale du littoral, en application de l’article 3 de la loi du littoral 81.12, exige une mobilisation nationale pour accélérer sa mise en œuvre, afin d’améliorer les niveaux de gouvernance, planification, valorisation et préservations des ressources côtières et marines, note l’association.

« Il est temps d’agir pour créer un nouvel équilibre pour la santé des océans et le bien-être de tous ceux qui en dépendent”, souligne l’AESVT-Maroc ajoutant que sa revitalisation écologique et son dynamisme socio-économique passeront notamment par la création et la reconnaissance d’aires protégés maritimes et des Aires du patrimoine autochtone communautaire (APAC), qui se relève être un réel outil de gestion des stocks de poissons.

La santé des océans du Royaume est aussi tributaire de la mise en place d’une activité économique bleue durable, de l’intégration des projets dans les plans territoriaux (PDR, PAC, PDP) pour une meilleure gestion et répartition des richesses entre les 183 communes des 9 régions maritimes du Maroc, conclut le communiqué.


À lire aussi
commentaires
Loading...