• Version PDF
  • Coronavirus au
    Maroc live infos

  • Cas confirmés

    943652

  • Décès

    14600

  • Guéris

    923609

  • Dernière mise à jour: 22 octobre à 17:54

    Par:  

    Bassma Rayadi

  • 28 septembre 2021  à 15:33
  • Temps de lecture: 3 minutes
  • SOCIÉTÉLa réforme de l’Administration: Un projet phare sur la table du nouveau gouvernement

    La réforme de l’Administration: Un projet phare sur la table du nouveau gouvernement
    Le projet de loi de finances au titre de l'exercice 2022 donnera la priorité à l'accélération des chantiers liés à la réforme de l'administration

    Le chantier relatif à la réforme des établissements et entreprises publics (EEP) est l’un des projets phares à mettre en œuvre par le nouveau gouvernement, dont la majorité sera composée du Rassemblement National des Indépendants (RNI), du Parti Authenticité et Modernité (PAM) et du parti de l’Istiqlal (PI).

    En effet, le projet de loi de finances (PLF) au titre de l’exercice 2022 donnera la priorité à l’accélération des chantiers liés à la réforme de l’administration, selon le rapport d’exécution budgétaire et de cadrage macroéconomique triennal 2022-2024. Ce projet porte principalement sur la simplification des procédures, la digitalisation, l’opérationnalisation de la charte nationale de la déconcentration administrative ainsi que la déclinaison de la charte des services publics. Il vise, en outre, à pallier les dysfonctionnements structurels de certains Établissements et Entreprises publics, pour une meilleure cohérence et complémentarité dans leurs missions et le renforcement de leur efficacité économique et sociale. Il s’agit également de l’accélération de la mise en œuvre des dispositions contenues dans la loi-cadre relative à la réforme des EEP, à travers la suppression de celles qui ne remplissent plus les conditions de leur création ou dont l’existence ne procure plus l’efficacité requise. Le futur gouvernement sera aussi amené à la réduction des subventions accordées aux établissements, et la corrélation de cet appui avec leur performance et leur engagement à atteindre, à terme, l’indépendance financière, ainsi que de la création de holdings à travers le regroupement d’un ensemble d’établissements publics dont les missions se chevauchent ou se rapprochent. Le président du Centre Marocain pour la Gouvernance et le Management, Youssef Guerraoui Filali, a souligné, dans une déclaration à la MAP, que la réforme de l’administration marocaine, tant attendue par nos citoyennes et citoyens, est un point crucial pour le futur gouvernement, notant qu’il s’agit d’un pilier majeur du nouveau modèle de développement. Il a également relevé qu’une administration plus efficace sera un outil pertinent d’amélioration du climat des affaires et de renforcement de la confiance des acteurs, et ce pour hausser l’attractivité du Maroc en termes d’investissements nationaux ou étrangers. “Avec l’investiture d’un nouveau gouvernement, le climat serait plus propice pour l’accélération de la réforme, en l’occurrence l’instauration d’une véritable gestion axée sur les résultats ainsi que la reddition systématique des comptes”, a-t-il fait remarquer. Pour M. Filali, il est question aussi de “mener un réel leadership pour parvenir à changer la mentalité du fonctionnaire, tout en luttant contre la bureaucratie excessive et la rigidité administrative, et par conséquent favoriser l’ouverture dans la gestion et le management participatif afin de hausser la performance des actions publiques”. La réforme du secteur public, en l’occurrence les établissements publics, demeure ainsi un axe primordial sur lequel la prochaine formation gouvernementale devra se focaliser pour la réussite de l’ensemble des chantiers ambitieux dans lesquels le Royaume s’est engagé.

    Les derniers articles

  • Espagne: La dette publique grimpe à 121% du PIB

    Espagne: La dette publique grimpe à 121% du PIB

    La dette publique espagnole ne cesse d’augmenter, atteignant à la fin août 2021, environ 1.419 milliards d’euros, soit 121% du PIB, d’après le dernier bulletin...

  • Le groupe Renault anticipe une perte de production de près de 500.000 véhicules en 2021

    Le groupe Renault anticipe une perte de production de près de 500.000 véhicules en 2021

    Le constructeur automobile français Renault a annoncé que la pénurie de semi-conducteurs entraînerait une perte de production d’environ 500.000 véhicules en 2021, lors...

  • La France lance sa campagne annuelle de vaccination contre la grippe saisonnière

    La France lance sa campagne annuelle de vaccination contre la grippe saisonnière

    La France a lancé, vendredi, sa campagne annuelle de vaccination contre la grippe saisonnière, dans un contexte particulièrement incertain, marqué par l’épidémie de...

  • La Nouvelle-Zélande entend vacciner 90% de la population pour mettre fin aux confinements

    La Nouvelle-Zélande entend vacciner 90% de la population pour mettre fin aux confinements

    23 octobre 2021  à 00:43
  • Covid-19: Plus de 918.953 personnes ont reçu la 3ème dose

    Covid-19: Plus de 918.953 personnes ont reçu la 3ème dose

    23 octobre 2021  à 00:39
  • Etat d’urgence énergétique: Une campagne de vulgarisation et de sensibilisation à la transition énergétique au Maroc

    Etat d’urgence énergétique: Une campagne de vulgarisation et de sensibilisation à la transition énergétique au Maroc

    22 octobre 2021  à 13:11
  • Economie verte: Le Maroc participe aux salons internationaux Ecomondo et Key Energy à Rimini

    Economie verte: Le Maroc participe aux salons internationaux Ecomondo et Key Energy à Rimini

    22 octobre 2021  à 11:07
  • Amical: défaite des Lionnes de l’Atlas contre l’Espagne (3-0)

    Amical: défaite des Lionnes de l’Atlas contre l’Espagne (3-0)

    22 octobre 2021  à 11:03
  • L’Algérie ou “la politique de l’exportation des crises internes”

    L’Algérie ou “la politique de l’exportation des crises internes”

    22 octobre 2021  à 11:01