• Version PDF
  • Coronavirus au
    Maroc live infos

  • Cas confirmés

    105346

  • Décès

    1889

  • Guéris

    85883

  • Dernière mise à jour: 22 septembre à 18:59

    Par:  

    Mohamed Taoufiq Bennani

  • 22 avril 2020  à 21:24
  • Temps de lecture: 2 minutes
  • CHRONIQUESLa politique du déni de la réalité ne mène qu’à l’impasse

    La politique du déni de la réalité ne mène qu’à l’impasse
    La politique du déni de la réalité ne mène qu'à l'impasse

    Mon souhait à moi est de sortir de cette épreuve en constatant que notre société oppose moins de résistance, chaque fois qu’il y a ses mauvaises habitudes sont bousculées.

    Et pour dire vrai les bonnes réformes, comme celles qui cherchent actuellement à instaurer une certaine discipline dans l’accomplissement du confinement, ne prennent pas racine dans notre écosystème socio-économique parce que souvent les responsables en charge de leur matérialisation, parfois avec la complicité des groupes impactés, s’accommodent mal avec les réalités jugées dérangeantes et inconfortables.
    Lorsqu’un phénomène en gestation ne correspond ni à leurs désirs, ni à leurs croyances, ni à leurs opinions, ni à leurs valeurs, les classes sociales ont une tendance naturelle à l’occulter. C’est ce que qu’on appelle en psychosociologie la «dissonance cognitive».

    Le besoin de cohérence de la société traditionnelle au Maroc l’a presque toujours emporté sur la réalité de la modernité qui l’assiège au quotidien. Parce que cette modernité remet en cause l’efficacité de la société traditionnelle marocaine renfermée et vermoulue.


    Pour réussir les réformes nécessaires, il faut admettre la réalité de notre environnement socio-économique et psychologique. Tôt ou tard, celle-ci se rappellera à notre bon souvenir et nous constaterons plus tard que les problèmes qui existaient n’ont souvent fait qu’empirer.

    La politique du déni de la réalité ne mène qu’à l’impasse et il est vain de réagir par les formules incantatoires, car, comme le suggère le sage dictons, casser le thermomètre ne fait pas disparaître la fièvre.

    Les derniers articles

  • Le groupe BCP maintient une bonne dynamique de croissance

    Le groupe BCP maintient une bonne dynamique de croissance

    Le groupe Banque centrale populaire(BCP) a publié, mardi 22 septembre, sur la bourse de casablanca ,ses résultats financiers au terme du 2e semestre 2020. Ainsi, le principal...

  • Employabilité des jeunes: Lydec et TIBU s’allient

    Employabilité des jeunes: Lydec et TIBU s’allient

    Dans le cadre de sa démarche d’Open Innovation, Lydec a procédé, mardi 22 septembre 2020, à la signature d’une convention de partenariat avec l’association TIBU Maroc,...

  • Tétouan: Amzazi visite le projet de construction de l’école primaire Mohammed Errami

    Tétouan: Amzazi visite le projet de construction de l’école primaire Mohammed Errami

    Le ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, Saaïd...

  • Prévisions météorologiques prévues ce mercredi 23 septembre

    Prévisions météorologiques prévues ce mercredi 23 septembre

    23 septembre 2020  à 10:26
  • Les principaux titres de la presse nationale ce mercredi 23 septembre

    Les principaux titres de la presse nationale ce mercredi 23 septembre

    23 septembre 2020  à 10:25
  • Covid-19: 2.227 nouveaux cas confirmés

    Covid-19: 2.227 nouveaux cas confirmés

    22 septembre 2020  à 18:46
  • Casablanca: Lancement de « Boost with Facebook » pour soutenir les PME marocaines

    Casablanca: Lancement de « Boost with Facebook » pour soutenir les PME marocaines

    22 septembre 2020  à 18:43
  • BAM: Un pas en arrière pour mieux sauter !

    BAM: Un pas en arrière pour mieux sauter !

    22 septembre 2020  à 18:40
  • Conférence générale de l’AIEA: La présidence marocaine unanimement saluée

    Conférence générale de l’AIEA: La présidence marocaine unanimement saluée

    22 septembre 2020  à 18:38