laverite.ma

La Ligue des écrivaines marocaines renouvèle son engagement à participer au paysage culturel et créatif

CULTURE Z- NEWSLETTER (apm) / 09 mars 2020
La Ligue des écrivaines marocaines renouvèle son engagement à participer au paysage culturel et créatif

La Ligue des écrivaines du Maroc a réitéré, lundi, son engagement à contribuer activement au paysage culturel et créatif dans le Royaume, à travers les écrivaines marocaines.

La Ligue renouvelle son « engagement culturel et créatif et sa vision philosophique pour faire de l’écriture à la fois une préoccupation culturelle sociétale et un levier pour le développement social et économique et ce, par la voie des écrivaines marocaines qui, par cet engagement, confirment leur partenariat effectif dans le paysage culturel et créatif marocains », a indiqué un communiqué du bureau exécutif de la Ligue des écrivaines du Maroc.

La Ligue « poursuit avec résolution et responsabilité sa marche vers ses objectifs, en étendant ses filiales à l’ensemble du territoire national et aux Marocaines du monde, ouvrant ainsi le champs à toutes les compétences », a affirmé le même communiqué, relevant l’implication de l’écrivaine marocaine dans les questions de culture et de développement.

La Ligue revient également sur les réalisations de la Ligue, dont la tenue réussie, en janvier dernier, de son premier congrès national en partenariat avec le Conseil national des Droits de l’Homme, marqué par la présence de quelque 300 participantes, exprimant par la même occasion sa fierté vis-à-vis des écrivaines marocaines, qui ont réussi à s’intégrer en toute conscience dans le projet culturel de la Ligue.

La Ligue s’est, par ailleurs, dit « déterminée à se tenir face à toute personne qui porte préjudice aux fondements de la nation marocaine ou tente de nuire à son intégrité territoriale, à son unité nationale et culturelle ou à sa sécurité », saluant, à cet égard, les réalisations de la diplomatie marocaine en Afrique et à l’échelle internationale concernant la première cause nationale, celle de la marocanité des provinces du sud.

En outre, la Ligue a appelé, dans le même communiqué, à inciter les jeunes à adhérer aux partis politiques et à se diriger vers les bureaux de vote pour élire une élite capable de traduire les attentes des jeunes, aussi bien au niveau local que général, dans le but de faire aboutir tout plan de développement relatif à l’amélioration des services publics et du niveau social du citoyen. 

 

VOS RÉACTIONS