Take a fresh look at your lifestyle.

La Foire commerciale intra-africaine, un catalyseur de commerce

LA VÉRITÉ / MAP


L’ancien président nigérian Olusegun Obasanjo a estimé, vendredi à Accra, que la Foire commerciale intra-africaine (IATF) constituait un catalyseur de commerce sur le continent africain.

Il a fait ces remarques lors de l’ouverture des inscriptions à la prochaine édition de l’IATF, prévue en 2023 à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

“L’IATF constitue un élément important de nos efforts pour corriger les erreurs du passé, effacer les frontières et construire des ponts pour nous aider à réaliser l’ambition de l’Agenda 2063 qui est de construire l’Afrique que nous voulons”, a déclaré M. Obasanjo, qui a été président du conseil consultatif de l’IATF-2021.

“Ce n’était pas seulement une foire commerciale, mais également un événement transformateur et socioéconomique puissant qui a facilité l’intégration africaine sur la plateforme de commerce”, a-t-il dit en parlant de l’édition 2021, ajoutant qu’elle s’était achevée par la conclusion de plus de 42 milliards de dollars de contrats commerciaux et d’investissements.

“L’IATF-2023 devrait permettre aux exposants de montrer leurs produits et services et de conclure différents accords qui pourraient changer le destin de l’Afrique”, a estimé M. Obasanjo.

L’IATF est événement biennal organisé par le secrétariat de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) et la Banque africaine d’import-export (Afreximbank).


À lire aussi
commentaires
Loading...