laverite.ma

La contribution des CES revêt une importance « toute particulière »

MAGHREB Z- NEWSLETTER (apm) / 19 décembre 2019
La contribution des CES revêt une importance « toute particulière »

Les villes de Paris et Rabat ont signé, mercredi au siège de l’hôtel de ville de la capitale française, un accord d’amitié et de coopération visant à renforcer les liens historiques et privilégiés entre les deux capitales.

L’accord a été signé par la Maire de Paris, Anne Hidalgo, et le Maire de Rabat, Mohamed Sadiki, à la veille de la tenue de la 14ème Réunion de haut niveau France-Maroc, sous la présidence du Chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani et du Premier ministre français Edouard Philippe.

Dans le cadre de cet accord, qui remplacera celui signé en 2004, Paris et Rabat entendent encourager les échanges d’expérience et de savoir faire en vue d’un développement urbain durable et résilient dans les domaines de la transition écologique et de la mobilité durable, de la culture et du patrimoine, de l’attractivité touristique et économique, du développement durable et de la francophonie.

En vertu de cet accord, les deux capitales s’engagent à développer leur coopération notamment via le partage de bonnes pratiques et la formation des personnels administratifs et techniques dans les domaines précités.

L’accord, d’une durée de quatre années renouvelables par tacite reconduction, stipule que « cette coopération pourra s’étendre à tout projet de coopération décentralisée impliquant d’autres partenaires institutionnels bilatéraux et multilatéraux » et « confie le suivi des programmes de coopération et d’échanges mis en places à la Division de la coopération internationale de la commune de Rabat et à la Délégation générale aux relations internationales de la ville de Paris ».

« Cet accord constitue un signe d’une relation fraternelle entre le Maroc et la France et entre Rabat et Paris et intervient pour donner un sens à ce partenariat ancré dans l’histoire », a déclaré le Maire de Rabat à la presse.

« Ce partenariat, qui témoigne des relations historiques entre les deux pays amis et des liens distingués entre SM le Roi Mohammed VI et le président Emmanuel Macron, établit une coopération entre les deux capitales dans les domaines de la gestion de la ville, du développement économique, du tourisme et de la préservation du patrimoine culturel et du développement de la culture », a dit M. Sadiki.

Il s’est également félicité de la volonté de Mme Hidalgo de renforcer la coopération de Paris avec Rabat, une ville qui se modernise dans le cadre du grand projet lancé par le Souverain baptisé « Rabat ville lumière, capitale de la culture ».

« Nous avons beaucoup de choses à apprendre de Paris et on espère que Paris profite de ce que Rabat fait de mieux », a souligné M. Sadiki, faisant observer que grâce à ce projet lancé par le Souverain, la capitale du Royaume est devenue une ville moderne nord-africaine.

Pour sa part, la maire de Paris a rappelé sa dernière visite à Rabat où elle a pu constater « les projets qui y sont lancés et les transformations que connaît » la capitale du Royaume, « une ville magnifique et extraordinaire qui a beaucoup de points communs avec Paris ».

Cette visite a permis d’identifier les points qui pourraient être utiles à une coopération entre les deux villes et pour « profiter de l’expérience de Rabat pour aussi enrichir ce que nous faisons ici à Paris », a-t-elle dit.

« Nous avons pu tirer plusieurs enseignements sur les questions d’urbanisation, de développement durable et de mobilité » lors de ce déplacement, a ajouté Mme Hidalgo, notant que Rabat est une ville « historique avec un patrimoine exceptionnel qui veut se protéger mais aussi s’ouvrir aux visiteurs et aux touristes pour continuer à rayonner ».

Et d’ajouter que cet accord permettra de travailler sur ces thématiques à travers l’échange de visites et d’équipes de fonctionnaires qui « vont travailler très concrètement pour faire vivre ce partenariat ».

La Maire de Paris s’est également réjouie de la place « toute particulière » qu’occupe le Maroc en France et à Paris » où est installée une communauté marocaine « extrêmement importante, intégrée et très présente dans la vie culturelle, économique et politique parisienne ».

Ce partenariat va s’appuyer sur ces franco-marocains, dont plusieurs faisant partie de l’équipe de la Mairie de Paris et qui sont mus par une « grande envie de contribuer à cette amitié entre Paris et Rabat », a affirmé Mme Hidalgo.

 

VOS RÉACTIONS