laverite.ma

La contribution de la femme dans la transformation de l’Afrique, un projet sociétal d’avenir

AFRIQUE Z- NEWSLETTER (apm) / 14 novembre 2019
La contribution de la femme dans la transformation de l’Afrique, un projet sociétal d’avenir

La transformation de l’Afrique avec contribution des femmes est un projet sociétal où les hommes et les femmes sont sur un même pied d’égalité pour bâtir l’avenir selon une feuille de route claire, a souligné à Doha Nabila Freidji, membre fondateur du Réseau des Femmes leaders Africaines.

La participation de la femme dans la transformation de l’économie en Afrique contribuera à la transformation socio-économique du continent, a estimé Mme Freidji, dans une déclaration à la MAP, en marge de la conférence sur l’avenir économique du Moyen-Orient.

« Les femmes qui ont pris part à cette conférence ont affirmé leur capacité à participer à la mondialisation de l’économie à travers le secteur privé, conformément à une feuille de route clairement définie, en droite ligne avec les Objectifs de développement durable à l’horizon 2030 et de la Vision 2063 de l’Union africaine », a-t-elle noté, relevant que que dans le cadre d’une approche gagnant-gagnant, les femmes sont prêtes à participer à l’édification d’un avenir meilleur pour l’Afrique loin de tout cliché stéréotypé.

« L’ouverture des femmes africaines sur le Moyen-Orient, par le biais de cette conférence, découle de leur conviction qu’elles ne peuvent pas œuvrer indépendamment de leur environnement régional », a-t-elle souligné.
A cette occasion, Mme Freidji a mis l’accent sur le rôle joué par le réseau de femmes leaders africaines pour unir et consolider les initiatives et rapprocher l’image de l’Afrique en évitant les stéréotypes.

De son côté, la coordinatrice du Réseau des femmes leaders africaines, Verlin Diane Sobruido a noté que la table ronde, qui a réuni un groupe de femmes leaders africaines dans leurs domaines respectifs, a examiné la contribution économique des femmes à la transformation future de l’Afrique.

Elle a souligné que cette réunion ouvre la voie à davantage de rapprochement et de compréhension mutuelle.

La conférence de Doha, qui a réuni 270 personnalités éminentes de 73 pays, aborde des thèmes tels que « Opportunités de progrès au Moyen-Orient », « Changements majeurs dans la région », « Principaux défis de la transformation économique » et « Les conséquences du changement climatique sur l’énergie et l’économie ».

La rencontre de deux jours s’est penchée également sur des thèmes relatifs à « l’évolution de la politique européenne à l’égard du Moyen-Orient et ses implications pour l’économie de la région », « le nationalisme face à la mondialisation », « le rôle des grandes villes dans la transformation du Moyen-Orient » et la dimension asiatique dans la région.

Propos recueillis par Zhor Saih

 

VOS RÉACTIONS