• Version PDF
  • Coronavirus au
    Maroc live infos

  • Cas confirmés

    372620

  • Décès

    6136

  • Guéris

    323814

  • Dernière mise à jour: 04 décembre à 18:38

    Par:  

    LA VÉRITÉ / MAP

  • 17 novembre 2020  à 18:55
  • Temps de lecture: 6 minutes
  • ÉCONOMIEKhouribga: La Station A des jeunes entrepreneurs

    Khouribga: La Station A des jeunes entrepreneurs
    La Station numérique des jeunes entrepreneurs de Khouribga, une plateforme au service de l'auto-emploi et de l’entreprenariat

    La Station A, ou la Station numérique des jeunes entrepreneurs dans les métiers et les services, qui a récemment vu le jour à Khouribga, est l’exemple édifiant de projets qualitatifs visant à promouvoir l’auto-emploi en tirant profit des technologies numériques pour créer et accompagner les petites entreprises et la commercialisation de leurs produits.

    Le projet « Station A », porté par la Fondation « Ezdihar » de Khouribga, a été créé dans le cadre de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH).

    Il constitue l’exemple concret des nouvelles générations de plateformes numériques à travers lesquelles des jeunes cadres et professionnels des technologies modernes accompagnent des petites entreprises en leur fournissant soutien et conseils, et en mettant à leur disposition des programmes, des formations et les soft skills propres aux exigences du marché local, le but étant de les soutenir dans leurs activités et sécuriser leurs investissements, outre la commercialisation de leurs produits aux niveaux local, national et international.

    Initiée en partenariat avec l’entreprise « Tehc 57 », le partenaire digital de la Station, cette nouvelle structure se veut un espace unique alliant le développement des compétences et le développement des affaires, par le biais de programmes spécifiques orientés vers l’intégration et le développement continue des affaires.

    Pour la réussite de son action, la station A s’appuie sur un réseau de communication et de technologies modernes de l’information et du numérique et relie les différents acteurs et intervenants aux niveaux local, national et international dans le domaine de l’entreprenariat, à travers la mise en place d’un espace doté de nombreux équipements et mécanismes technologiques nécessaires pour dispenser des programmes de formations théorique et pratique aux petits et nouveaux entrepreneurs et professionnels des métiers, dans le but de créer « une dynamique engageant l’ensemble des parties prenantes dans le développement, l’accélération de l’entrepreneuriat et de l’innovation dans un territoire comme stratégie de croissance ».

    Dans ce sillage, Tayeb Khaldoune, Chef de service au sein de la division de l’Action Sociale de la province de Khouribga, a expliqué que le projet « station A » fait partie intégrante de « la nouvelle génération de projets qualitatifs qui ouvrent de nouveaux horizons aux jeunes », que ce soit en termes de marketing de produits ou de services au moyen des technologies modernes.

    Cette station contribue, en tant que projet structurant, à l’intégration économique et sociale des jeunes, en créant des opportunités d’emploi et en mettant en valeur leurs compétences créatives dans le domaine économique et de l’innovation, notamment dans le domaine des nouvelles technologies, le marketing électronique et le monde des affaires aux niveaux local national et international.

    De son côté, le président de la Fondation Ezdihar, Redouane Agoudal a expliqué que la création de la « Station A » qui intervient après le lancement de deux autres stations à Rabat et à Rhamna, est un projet basé sur une vision innovante, sociale et ambitieuse, qui met à profit des jeunes des programmes théoriques et pratiques moyennant les nouvelles technologies numériques et de l’information dans le dessein d’offrir des opportunités de travail, et créer une nouvelle dynamique dans le cadre d’un système participatif qui prend en compte les particularités de chaque territoire proposant des solutions innovantes et modernes au profit des jeunes entrepreneurs et des prospects.

    M. Agoudal, également, Ingénieur développeur du concept « StationA », a affirmé qu’il est devenu indispensable d’accompagner les jeunes entrepreneurs afin d’apporter des réponses tangibles au problème de l’emploi, à travers la création de plateformes sociales renouvelables dans le cadre de projets basés sur la création de richesse et le développement de l’esprit entrepreneurial, de la valeur ajoutée, en rassemblant l’ensemble des intervenant dans une seule et unique plateforme pour faciliter l’accès aux marchés et développer l’économie sociale.

    La station A, qui table sur le soutien d’une nouvelle génération de projets d’investissement dans des domaines innovants modernes et d’intérêt pour les petites entreprises, vise à valoriser les atouts professionnels, technologiques et numériques des jeunes entrepreneurs et à contribuer à l’ouverture des jeunes au marché du travail en profitant d’une formation théorique et pratique offrant des opportunités mais également le succès de toute entreprise .

    De son côté, Ayoub Belfkih, directeur de l’entreprise de « Tech 57 », a expliqué que « Station A » a une action centrée autour de deux programmes, à savoir, la formation de professionnels encadrés par l’entreprise sociale « AlloBricol » dans le but de les intégrer au marché et de mettre à leur disposition tous les outils nécessaires leur permettant de communiquer avec les clients potentiels, les entreprises et les institutions pour fournir des services et des produits fabriqués au Maroc dans les domaines technologiques, économiques, agricoles et industriels, et de découvrir de nouvelles évolutions dans le monde du travail et de l’entrepreneuriat.

    Le deuxième programme, encadré par « Tech 57 » vise, à travers un réseau de communication avec des entreprises privées, des institutions nationales, internationales et locales, des financiers et des collectivités territoriales, à former des jeunes dans le domaine des métiers du numérique, et à commercialiser des produits fabriqués au Maroc à partir de la province de Khouribga.

    Ce projet porté par des jeunes épris de recherche, d’innovation et de créativité se base sur les nouvelles technologies, aspire à développer et ouvrir d’autres stations qui envisagent l’intégration des jeunes et leur implication sur le marché du travail à travers les opportunités de travail indépendant offerts par ces projets.

    Par ailleurs, la Fondation Ezdihar mise sur la création de 12 « Station A » régionales et plus de 40 « Mini Station A » provinciales dans les différents territoires et provinces du Royaume dans l’optique d’accompagner et d’intégrer plus de 20.000 auto-entrepreneurs à l’horizon 2020-2023 et créer, ainsi, plus de 40.000 emplois.

    La Fondation compte également construire des écosystèmes durables de l’entrepreneuriat dans plusieurs territoires dans la finalité de créer une nouvelle dynamique locale et territoriale en assurant un ancrage territorial des différents programmes et offres d’accompagnement dans les zones précaires et faciliter l’accès aux jeunes à ces programmes.

    Il s’agit également de développer des chaines de valeur spécifiques au territoire en plus de la captation et le partage de la valeur au niveau du territoire en plus de l’identification et développement du métier selon le besoin du marché.

    Les derniers articles

  • Covid19: 3 996 nouveaux cas au Maroc, 73 décès

    Covid19: 3 996 nouveaux cas au Maroc, 73 décès

    Le Maroc a enregistré 3 996 nouveaux cas de Covid19 durant les dernières 24 heures, portant le total à 372 620 cas confirmés depuis le début de la pandémie, selon le nouveau...

  • L’ONEE désigné une nouvelle fois centre collaborateur de l’OMS

    L’ONEE désigné une nouvelle fois centre collaborateur de l’OMS

    L’Office National de l’Électricité et de l’Eau Potable (ONEE) vient d’être désigné une nouvelle fois en tant que centre collaborateur de l’Organisation...

  • Attijariwafa bank remporte le prix de la « meilleure banque au Maroc en 2020 » par The Banker magazine

    Attijariwafa bank remporte le prix de la « meilleure banque au Maroc en 2020 » par The Banker magazine

    Attijariwafa bank vient de remporter le prix de la « Meilleure banque marocaine de l’année 2020 » par le prestigieux magazine anglais The Banker, du groupe The Financial...

  • Nucléaire iranien: L’Allemagne veut un accord plus large

    Nucléaire iranien: L’Allemagne veut un accord plus large

    4 décembre 2020  à 16:08
  • Le Danois Orsted cède 25% de sa participation dans un parc éolien offshore US

    Le Danois Orsted cède 25% de sa participation dans un parc éolien offshore US

    4 décembre 2020  à 16:06
  • France: Après les soldes d’été, le gouvernement reporte les soldes d’hiver

    France: Après les soldes d’été, le gouvernement reporte les soldes d’hiver

    4 décembre 2020  à 16:03
  • Pas moins de 300 médicaments manquent en Algérie

    Pas moins de 300 médicaments manquent en Algérie

    4 décembre 2020  à 16:02
  • FIFM: Clôture de la troisième édition des Ateliers de l’Atlas

    FIFM: Clôture de la troisième édition des Ateliers de l’Atlas

    4 décembre 2020  à 15:59
  • Automobile: Les ventes en chute de 22,3% à fin novembre

    Automobile: Les ventes en chute de 22,3% à fin novembre

    4 décembre 2020  à 15:59