laverite.ma

ISCAE: La Cour des comptes préconise une programmation garantissant un équilibre entre la formation initiale et la formation continue

SOCIÉTÉ Z- NEWSLETTER (apm) / 31 janvier 2020
ISCAE: La Cour des comptes préconise une programmation garantissant un équilibre entre la formation initiale et la formation continue

La Cour des comptes a recommandé, dans son rapport annuel au titre de l’exercice 2018, de veiller à ce que le développement de la formation continue n’affecte pas le bon déroulement de la formation initiale, en établissant une programmation garantissant un équilibre entre les deux types de formations.

Se consacrant au volet financier et dans l’attente d’une décision des pouvoirs publics quant à la pertinence du maintien du Compte hors budget (CHB), la Cour a recommandé de veiller à améliorer la transparence de sa gestion en procédant notamment à la mise à jour de la décision de création du CHB qui remonte à 1989, en définissant une grille de rémunération précise par type d’intervention (taux horaires, niveau d’expertise, nature de l’intervention…etc).

Il s’agit également de la gestion du CHB via un système d’information capable de produire, à tout moment, une information fiable sur ses différentes rubriques.

Elle a en outre souligné l’importance de définir des critères objectifs pour l’attribution d’exonérations du paiement des frais de formation qui privilégient le facteur social et le mérite, en plus d’accélérer en concertation avec les autres acteurs, le processus de réforme du cycle d’expertise comptable et instituer le conseil pédagogique chargé du suivi de la formation dans ce cycle.Sur le volet informatique, l’accent est mis sur l’instauration d’une gouvernance du schéma directeur informatique permettant d’accélérer l’implémentation des différents projets informatiques et leur développement harmonieux et ordonnancé.

Il est question également d’assurer la stabilité des choix stratégiques du Groupe ISCAE, en faisant en sorte que ceux-ci soient portés par son organe suprême de gouvernance, à savoir son conseil d’administration et en évitant les revirements stratégiques qui peuvent survenir après chaque changement de la direction générale du Groupe.

Après avoir rappelé que les services hebdomadaires d’enseignement des enseignants-chercheurs sont fixés à 8 heures de cours magistraux pour les professeurs de l’enseignement supérieur, à 10 heures de cours magistraux pour les professeurs habilités et à 14 heures de travaux dirigés pour les professeurs-assistants, le rapport a souligné l’impératif de veiller à ce que tous les enseignants permanents s’acquittent du volume horaire réglementaire.

Et d’ajouter que ces mêmes enseignants doivent être impliqués aussi bien au niveau des différentes formations dispensées à l’école qu’au niveau des activités d’encadrement des travaux de recherche.L’institut supérieur de commerce et d’administration des entreprises (ISCAE) est un établissement d’enseignement supérieur, doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière, créé en 1971 sous la tutelle du ministère de l’industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique.

Il a commencé par un institut à Casablanca puis un autre à Rabat en 1995.Le Groupe ISCAE exerce ses missions dans le cadre de la politique nationale de l’enseignement supérieur énoncée par les articles 25 et 26 de la loi n° 01.00 portant organisation de l’enseignement supérieur. Il assure principalement la formation initiale et supérieure dans le domaine de la gestion, la formation continue et la recherche scientifique et la diffusion des connaissances.

 

VOS RÉACTIONS