Take a fresh look at your lifestyle.

Hydrocarburant: Le pétrole sans direction en Europe

LA VÉRITÉ / MAP


Les cours de l’or noir étaient à l’équilibre mardi, tiraillés entre les espoirs de relance de la demande du pétrole, une offre de l’Opep+ attendue en progression et un dollar au plus bas en deux ans.

Ainsi, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre valait 43,47 dollars à Londres, en évolution de 0,14% par rapport à la fermeture de lundi.

A New York, le baril américain de WTI pour le même mois cédait 0,36% à 41,45 dollars.

Lundi, le dollar index, qui mesure la valeur du billet vert par rapport à un panier d’autres devises, est tombé à son plus bas en deux ans, plombé par des perspectives sombres pour l’économie des Etats-Unis.

Un repli de la devise américaine tend à favoriser les prix du pétrole, libellés en dollars, les rendant moins chers pour les acheteurs munis d’autres devises.

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs alliés, dont la Russie, se sont mis d’accord pour alléger à partir du mois d’août les coupes historiques qu’ils réalisent dans leur production depuis le mois de mai.


À lire aussi
commentaires
Loading...