Take a fresh look at your lifestyle.

Hommage aux scientifiques arabes du 7è au 13è siècle à la Semaine de la Science de l’UM6P

LA VÉRITÉ / MAP


La 1ère édition de la Semaine de la Science, événement organisé par l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P), se veut un véritable hommage aux scientifiques et philosophes arabes du 7è au 13è siècles qui ont façonné l’histoire de la science, grâce à leurs innovations dans de nombreux domaines et disciplines.

Placée sous le thème “”Aux frontières des sciences”, cette édition, se déroule en présentiel au Campus de Benguerir et est diffusée simultanément sur les sites de l’UM6P à Rabat et à Laâyoune, ainsi que sur les réseaux sociaux. La semaine de la Science de l’UM6P s’articule autour d’un colloque central sous le thème “Quand la science parlait arabe”, occasion de mettre en relief la contribution et l’apport de la Science, ainsi que le rôle remarquable des scientifiques arabes qui ont illuminé par leurs découvertes, la civilisation occidentale et diffusé leurs savoirs dans le monde entier.

Dédiée à la promotion, la célébration et à la vulgarisation des sciences tant factuelles qu’humaines et sociales, cette première édition se décline en plusieurs conférences de haute facture, ainsi que des ateliers et des cercles de lecture.

Lors de cette semaine, qui se poursuit jusqu’au 07 novembre courant, les participants aborderont la Science par référence à d’autres grands thèmes qui animent nos sociétés, en l’occurrence : la politique, la religion, l’environnement, la philosophie ou encore l’art.

Selon le président de l’UM6P, M. Hicham El Habti, cet événement apporte sa propre pierre aux grands chantiers de transition des économies marocaine et africaine, fondées sur la science, la technologie et l’innovation.

M. Habti, qui intervenait à la cérémonie d’ouverture officielle de cette semaine, a relevé que cette manifestation, qui sera organisée chaque année, vient appuyer la mission de l’université qui, dès sa création, a placé la recherche scientifique, l’excellence et la diffusion du savoir, au cœur de sa stratégie.

Et de poursuivre que cet évènement est aussi une occasion de placer l’autonomie et la primauté de la Science au centre des préoccupations de nos étudiants et de nos programmes.

Concernant l’Afrique, il a estimé que ce Continent n’est plus une simple réserve de matières premières à destination des autres continents. Au contraire, et grâce à la Science, l’Afrique acquiert son savoir-faire et construit sa valeur ajoutée, avec l’ambition de conforter son autonomie et d’occuper une position stratégique sur l’échiquier mondial, a-t-il expliqué. Tout en rappelant que la Science arabe a brillé par le passé, M. El Habti, a estimé que celle-ci “peut à nouveau éclairer nos ambitions de développement durable, à l’image de la fabuleuse avancée de la technologie digitale qui ouvre d’immenses opportunités et facilite le partage de connaissances scientifiques avec le plus grand nombre d’Africains”.

Dans une déclaration à M24, la chaine télévisée de l’information en continu de la MAP, M. Fouad Laroui, ingénieur et économiste marocain, romancier et poète, a souligné que cette semaine vise à mettre la science au cœur de l’attention des étudiants, relevant qu’à travers des colloques, des conférences, des ateliers et des expositions, chaque département de l’université souligne l’aspect fondamental des sciences dans sa pratique universitaire.

La Semaine de la Science, précise-t-on, prévoit plusieurs expositions de travaux d’étudiants de l’UM6P : L’architecture du Sacré de la School of Architecture, Planning & Design, Fractales Chaos du Département des Mathématiques et Sciences des données, Robotique du Green Tech Institute, Expériences en Chimie du Département Chemical & Biochemical Sciences, Photographie & Photomicrographie (UM6P).

Prennent part à cet événement plusieurs scientifiques et philosophes de renommée mondiale, qui ont répondu présents à l’invitation de l’UM6P, pour partager leur savoir auprès des étudiants et du grand public, dont Ali Benmakhlouf, Inès Safi, Gabriel Martinez-Gros, Rachid Guerraoui, Bruno Guiderdoni, Ahmed Djebbar ou encore Reda Benkirane et bien d’autres grands spécialistes.

Cet événement ambitionne de permettre à l’audience d’acquérir les outils pour réfléchir, questionner le monde et abroger les silos disciplinaires à travers une approche qui permet aux participants de balayer tous les spectres de la science.


À lire aussi
commentaires
Loading...