[ after header ] [ Mobile ]

[ after header ] [ Mobile ]

“Ftour Pluriel” : La 14e édition rassemble plus de 200 représentants des religions monothéistes

LA VÉRITÉ


Plus de 200 représentants des trois religions monothéistes se sont réunis, jeudi soir à Casablanca, autour d’une même table pour rompre le jeûne lors de la 14ème édition du “Ftour Pluriel”.
Cet événement, co-organisé cette année par les Associations “Moroccan Millennium Leaders”, “Marocains Pluriels” et “Salam Lekoulam” et avec le soutien de la Fondation Konrad Adenaeur Stiftung, s’est tenu au Riad Benjelloun de la Zaouia Boutchichia dans l’ancienne médina, selon un communiqué conjoint des organisateurs.
La soirée a été honorée par la présence du Conseiller de Sa Majesté le Roi et président fondateur de l’Association Essaouira-Mogador, André Azoulay, du gouverneur de la préfecture d’arrondissements de Casablanca-Anfa, Aziz Dades, ainsi que de nombreux diplomates, dont les ambassadeurs des États-Unis, de France, d’Allemagne, du Sénégal et de la Suisse, aux côtés d’une multitude d’acteurs de la société civile et de la communauté artistique et culturelle du Maroc, ajoute le communiqué.
Selon la même source, M. Azoulay a souligné, lors de cette soirée, que le Maroc envoie aujourd’hui au reste du monde un message de fidélité, de résilience et de capacité à être un exemple en matière de vivre-ensemble, grâce à sa spécificité, la “Tamaghrabit”.
Il a également souligné le rôle unique du Maroc en tant que porteur de cette voix de paix à travers le monde.
Pour sa part, Veronika Ertl, représentante de la Fondation Konrad Adenaeur Stiftung, a salué l’organisation de ce “Ftour Pluriel”, qui témoigne de l’engagement profond du Maroc en faveur du dialogue et de la coexistence, des valeurs qui sont au cœur de son identité nationale, lit-on dans ledit communiqué.
De son côté, le président de l’association Moroccan Millennium Leaders, Marouane El Idrissi El Hajjaji, a relevé que ce “Ftour Pluriel” ancre davantage les valeurs de vivre-ensemble, de coexistence et de partage, valeurs que le Maroc a toujours préservées pour les générations futures dans un monde qui connaît un repli sur soi et une crise des valeurs de coexistence et de vivre-ensemble.
Katia Bitton, co-présidente de l’association Salam Lekoulam, a quant à elle mis en lumière l’aspect inclusif et inspirant de ce rassemblement interreligieux. Elle a souligné que le Maroc représente un modèle de tolérance et d’harmonie, et que la présence remarquable des jeunes lors de cet événement témoigne de leur engagement à perpétuer cette tradition de paix et de compréhension mutuelle.
Par ailleurs, Ahmed Ghayat, président de l’Association Marocains Pluriels, a rappelé l’évolution remarquable de ce “Ftour Pluriel”, depuis ses modestes débuts jusqu’à sa stature actuelle.
La thématique de cette édition, “Allumons les lumières”, est particulièrement pertinente dans un monde où l’obscurité prévaut dans de nombreuses régions, a-t-il souligné, avant de conclure en exprimant son espoir que cet événement puisse inspirer d’autres nations à embrasser la diversité et à promouvoir la paix.


À lire aussi
commentaires
Loading...
[ Footer Ads ] [ Desktop ]

[ Footer Ads ] [ Desktop ]