Take a fresh look at your lifestyle.

Festival arabe de la radio et de la Télévision


La série télévisée marocaine «Rdat Lwalida», a remporté le premier prix dans la catégorie «série de comédie et sociale», lors de la 19ème édition du festival arabe de la radio et de la Télévision (ASBU), tenue du 26 au 29 avril à Tunis.

«Rdat lwalida», réalisée par la scénariste et productrice franco-marocaine Zakia Tahiri, parle du parcours de deux mères qui ont un secret et font tout pour leurs fils respectifs. C’est aussi l’histoire de Karim joué par Abdellah Rachid qui est un formidable comédien, tout comme les deux mères, dont les rôles sont incarnés par les talentueuses Raouiya et Saadia Azgoune.

«Fiancé à Souad dont le rôle est incarné par Fatima Zahra Lahrech, Karim est un jeune Marocain qui a fait des études, mais qui ne trouve pas sa place dans la société», explique Tahiri. Il ne trouve pas de travail à la hauteur de ses espérances, mais il a pourtant plein d’espoir et plein de rêves, tout comme son meilleur ami Fouad qui est joué par le comédien Oussama Bastaoui.

Tous les trois au démarrage de l’histoire sont comme dans un petit rêve, mais très vite ils s’aperçoivent que la réalité est bien plus dure. En effet Karim va être confronté à la difficulté qu’ont beaucoup de jeunes dans notre pays comme beaucoup dans le monde, souligne la réalisatrice.

Avec un scénario totalement passionnant, Fatine El Youssoufi, auteure et Zakia Tahiri, réalisatrice, racontent en 30 épisodes un vécu de deux univers totalement opposés mais lié par plusieurs entraves. Au casting, on retrouve des valeurs sures du petit écran telles que Abdellah Rachid, Raouiya, Saadia Azgoune, Fatima Zahra Lahrech, Malek Akhmiss ou encore Oussama Bastaoui.

Placée sous le signe de la solidarité avec Al Qods, cette nouvelle édition du festival arabe de la radio et de la Télévision s’assigne pour objectif de développer la production radiophonique et télévisée tout en contribuant à l’amélioration de la qualité des produits, aussi bien au niveau de la forme qu’au niveau du contenu et promouvoir la créativité des acteurs du secteur (professionnels des médias, écrivains, réalisateurs, artistes, artisans du son et de l’image …).

Rappelons que le Maroc a pris part à ce festival, à travers la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) qui a aménagé, pour l’occasion, un stand au sein de l’admirable cité de la Culture qui a abrité les activités de cette 19ème édition.

Une équipe de la HACA était à pied d’œuvre, cinq jours durant, pour présenter aux responsables, aux participants et aux visiteurs du stand la «HACA Média Solutions» (HMS), une solution technique et informatique dédiée à la régulation et au monitoring de contenus audiovisuels, développée en 2006 par la HACA.


À lire aussi
commentaires
Loading...