Take a fresh look at your lifestyle.

Fès: Les perspectives de développement de l’agriculture durable


La deuxième édition du forum régional de l’agriculture durable s’est ouverte, lundi 22 Octobre 2018 à Fès, sous le thème ‘’l’agriculture durable, produire tout en préservant l’écosystème’’.

Initiée par la Chambre d’agriculture de la région FèsMeknès, cette manifestation vise à examiner les perspectives de l’agriculture durable au Maroc, en général, et au niveau de la région Fès-Meknès en particulier.

Pour le vice-président de la Chambre d’agriculture, Fouad Mansouri, la durabilité des ressources et la préservation de l’équilibre environnemental sont devenues une nécessité pour garantir leur pérennisation et accroître leur productivité.

Mettant l’accent sur l’intérêt accordé par le gouvernement au développement du monde rural et aux agriculteurs, M.Mansouri, qui s’exprimait à l’ouverture de ce Forum, a fait savoir que la majorité des politiques publiques adoptées depuis l’indépendance du Maroc sont dédiées à cet effet, dont le Plan Maroc Vert (PMV), lancé en 2009 par le ministère de l’agriculture et de la pêche maritime.

Il n’a pas manqué à cet effet de mettre en valeur les ‘’résultats probants’’ réalisés par le PMV au niveau de toutes les filières agricoles. De son côté, le directeur régional de l’Agriculture Fès-Meknès, Kamal Hidane, a indiqué que ce forum a pour objectifs de passer en revue l’état des lieux de l’agriculture durable et s’informer des résultats de recherche en la matière aux niveaux national et international, rappelant que le Maroc a initié durant la dernière décennie, dans le cadre du PMV, une série de mesures qui ont contribué à l’adaptation aux changements climatiques et à la garantie d’un développement durable.

Ces mesures, a-t-il dit, consistent notamment en l’adoption d’un grand programme volontaire économe en consommation d’eau d’irrigation, à travers l’équipement de quelque 550 mille Ha de terres irriguées en techniques d’irrigation localisée au niveau national, et la mise en place d’un programme d’extension des superficies irriguées par l’aménagement de 160 mille Ha et la valorisation d’une quantité d’eau estimée à 1,5 milliard m3.

Ces actions concernent également, a-t-il ajouté, l’encouragement de l’adoption des bonnes pratiques agricoles adaptées aux changements climatiques, la création de programmes de développement durable des pâturages, à travers la mise en place des réserves et l’organisation des nomades, outre l’encouragement de l’agriculture biologique sur une superficie de 36 mille Ha au niveau national à l’horizon 2020.

Ce forum de deux jours, qui réunit des professionnels et des opérateurs agricoles, dont des institutions, des chercheurs, des organisations professionnelles et des acteurs de la société civile, tend à approfondir les débats initiés lors de la première édition.

Il est aussi une occasion de mettre l’accent sur les réalisations accomplies en la matière à l’échelle de la région Fès-Meknès et d’enrichir le débat sur l’agriculture durable, à travers des ateliers et des échanges d’expériences entre professionnels.

Cette deuxième édition s’articule autour de plusieurs axes ayant trait à ‘’l’agriculture et la production durables’’ , ‘’la filière de l’agriculture bio au Maroc, en Andalousie et en France’’ , ‘’l’écologie agricole et son impact sur le monde rural’’ , ’’l’agriculture économe en ressources’’ , ‘’l’impact des changements climatiques’’ et ‘’les nouveaux projets au service de l’écologie agricole’’.


À lire aussi
commentaires
Loading...