laverite.ma

Fès: Lancement du Statut national de l’étudiant-entrepreneur

ÉCONOMIE Z- NEWSLETTER (apm) / 06 février 2020
Fès: Lancement du Statut national de l’étudiant-entrepreneur

L’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah (USMBA) de Fès a procédé, mercredi, au lancement officiel du Statut national de l’étudiant-entrepreneur (SNEE), un mécanisme dédié à encourager et promouvoir l’esprit d’entrepreneuriat et l’auto-emploi chez les étudiants.

Initié par le ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le SNEE tend à donner la possibilité à l’étudiant d’entamer la démarche entrepreneuriale durant ses études et de tisser des relations avec les différents acteurs du monde socio-économique.

Le président de l’USMBA, Redouane Mrabet, a souligné, à cette occasion, que le projet du SNEE s’inscrit ‘’parfaitement’’ dans la dynamique nationale lancée par SM le Roi Mohammed VI en vue de moderniser le tissu économique et de l’inciter à renforcer sa compétitivité à l’échelle régionale, nationale, africaine et internationale.

Mettant en avant l’importance du nouveau programme intégré de financement des entreprises, particulièrement les très petites et moyennes entreprises et les PME exportatrices, les auto-entrepreneurs et le monde rural, M. Mrabet a souligné l’impératif de booster et d’accompagner les compétences des jeunes pour relever les défis de leur employabilité, de la compétitivité de l’économie et de l’attractivité des territoires.

Ces défis, a-t-il dit, sont des priorités pour l’USMBA, qui a établi et validé sa stratégie de formation, de recherche et d’innovation 2018-2022 et restructuré ses laboratoires de recherche, en vue d’une meilleure adéquation avec les besoins des partenaires socio-économiques, rappelant que l’université s’est engagée dans la voie du renforcement de l’ouverture et des partenariats pour développer chez l’étudiant la culture de l’entreprenariat et favoriser son insertion sur le marché du travail.

Le président de l’USMBA a évoqué l’exploration d’autres perspectives de coopération avec les partenaires, encore ‘’plus intenses et plus rentables’’, axés sur de nouveaux modes de formation et de sensibilisation des jeunes, afin de les inciter à développer leurs propres projets professionnels pour contribuer à relever les défis de l’entreprenariat et produire davantage de richesse et des opportunités d’emploi.

Il a aussi rappelé que le SNEE, initié depuis 2018 par le ministère de tutelle, vise à soutenir et accompagner les étudiants qui souhaitent expérimenter le parcours de la création d’entreprise, précisant qu’il s’adresse aux étudiants inscrits en dernière année de formation dans toutes les filières de l’université.

Il s’agit, selon lui, d’un outil d’ouverture que l’étudiant mettra à profit pour tisser des relations avec le monde de l’entreprise, tout en intégrant un projet entrepreneurial dans son parcours de formation, ajoutant que pour atteindre son objectif, l’étudiant profitera notamment de formations ciblées, d’un accompagnement de proximité et d’un espace partagé de travail (co-working space) à la cité de l’innovation et dans tous les établissements.

Cette rencontre a été marquée par la signature de nombreuses conventions de partenariat avec des acteurs socio-économiques régionaux, dont la Confédération générale des entreprises du Maroc Fès-Taza, l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences et le Centre régional d’investissement Fès-Meknès.  

 

VOS RÉACTIONS