Take a fresh look at your lifestyle.

Exposition à Rabat: Le design en vedette à la Villa des arts

LA VÉRITÉ / MAP


La Fondation Al Mada-Villa des arts a levé le voile, vendredi soir à Rabat, sur l’exposition “Chronique du design, de l’expérimentation artisanale au produit fini”, une occasion de mettre en avant, au grand plaisir des passionnés, les différentes étapes que traverse le design.

Cette manifestation d’exception, qui se poursuit jusqu’au 29 septembre prochain, s’assigne comme objectif de braquer les projecteurs sur les œuvres éblouissantes des designers Amina Agueznay, Younes Duret et Sammy Bernoussi qui invitent, chacun, à la découverte de son parcours créatif et artistique.

Aux parcours différents mais liés par une passion commune, celle du design d’objet avec la réflexion créative et l’expérimentation artisanale qui l’accompagnent, les trois artistes exposent leurs œuvres pour la première fois à la Villa des arts de Rabat.

“Cette thématique choisie par la Fondation Al Mada-Villa des arts a pour but de jeter la lumière sur le design et ses différentes étapes, eu égard à son rôle dans le développement”, a souligné M. Duret dans une déclaration à “M24”, la chaîne d’information en continu de la MAP.

Il s’agit notamment, a-t-il expliqué, de se faire l’écho du travail de l’artisan, allant de l’étape de conception jusqu’à l’aboutissement au produit final que l’on trouve notamment dans les établissements hôteliers, les restaurants et les grandes expositions.

Évoquant le “Maroc du quotidien” en tant que source principale d’inspiration, cet ingénieur en design industriel a affirmé avoir beaucoup appris du temps passé avec les artisans à Marrakech où il habite, ainsi que des visites régulières à la “médina” et “Jamaâ El-fna”, et de la beauté qu’offre l’observation de ces endroits mythiques.

Avec une source d’inspiration différente, M. Bernoussi, qui rassemble art et technique, utilise, lui, des motifs tournés et testés à l’aide d’un logiciel informatique pour donner naissance aux différents objets exposés.

“Il s’agit d’expérimenter jusqu’à arriver au produit fini, chose qui s’inscrit dans la thématique choisie pour cette exposition”, a indiqué le designer, qui est d’ailleurs le plus jeune des trois artistes.

Le respect de l’environnement est aussi présent à travers les couleurs utilisées et les différentes techniques “éco-friendly” employées dans la fabrication de la plupart des articles.

“Le principe d’un design respectueux de l’environnement concerne toute la chaîne, et doit commencer de la conception jusqu’à la fabrication”, a noté M. Duret, citant l’exemple de l’utilisation des panneaux solaires pour l’alimentation des ordinateurs et des imprimantes 3D utilisées lors de la phase de conception, puis l’économie de la matière qui requiert notamment un minimum de déchets et un maximum de recyclage.

Natif de Casablanca en 1980, Younes Duret est ingénieur en design industriel et diplômé de l’École nationale supérieure de création industrielle (ENSCI). Il maîtrise les aspects du design dans sa globalité (produit, graphisme, architecture intérieure…) ainsi que les contraintes industrielles liées à la production en série.

Maniant avec agilité l’outil numérique, Sammy Bernoussi, né en 1994 à Limoges, paramètre le motif islamique traditionnel en un algorithme itératif. Il est diplômé en design industriel de l’ENSCI-Paris.

Amina Agueznay est, quant à elle, diplômée d’architecture à Washington, et formée au design de bijoux. Née en 1963 à Casablanca, elle est intervenue récemment comme directrice artistique du Pavillon du Royaume de Bahreïn pendant l’Exposition universelle de Dubaï 2020.

 

 


À lire aussi
commentaires
Loading...