• Version PDF
  • Coronavirus au Maroc live inf

  • Cas confirmés

    1043225

  • Décès

    14963

  • Guéris

    972291

  • Dernière mise à jour: 15 janvier à 18:25

    Par:  

    LA VÉRITÉ / MAP

  • 25 septembre 2021  à 10:59
  • Temps de lecture: 4 minutes
  • ÉCONOMIEEtude: Plus d’un Marocain sur deux déclare faire attention au label “Made In”

    Etude: Plus d’un Marocain sur deux déclare faire attention au label “Made In”

    Plus d’un Marocain sur deux de la population interrogée déclare faire attention au label “Made In” lors de leur achat des produits habituels, tandis que 39% déclarent implicitement que cet acte fait partie de leurs habitudes d’achat, révèle une nouvelle étude intitulée ” Les Marocains et le Made In Morocco: Préférence et Implication”.

    Selon cette étude, qui vient d’être publiée par le leader marocain de traitement de la data, “Imperium”, si les critères de qualité (70%) de prix (57%) d’emballage (36%) et de nom de la marque (32%) dépassent de loin celui de l’origine du produit (14%), il apparaît que le “made in” (en général) reste un levier important sur lequel il est possible de bâtir un attachement aux marques chez les Marocains.

    En effet, depuis plusieurs années, de nombreuses initiatives ont été lancées pour mettre en avant le “Made in Morocco” et encourager les différentes cibles à consommer “marocain” précise la même source, qui note qu’une dynamique devenue aujourd’hui une priorité nationale, voire une urgence dans le cadre du plan de relance économique, en vue d’assurer un équilibre de la balance commerciale.

    C’est dans ce sens que l’étude d’Imperium a pu établir un classement des “préférences pays”, plaçant le Maroc en troisième position (31%) ex-aequo avec les Etats-Unis, derrière la France (51%) et l’Allemagne (38%), ce qui est dû à l’image de marque et à la stratégie de “Nation Branding” que ces deux pays ont construites depuis des années auprès du consommateur marocain dans différents secteurs.

    Pour ce qui est de la perception du “Made in Morocco”, l’étude révèle que presque 5 Marocains sur 10 de la population interrogée, déclarent faire attention au label “made in Morocco” lors de leurs achats des produits habituels et que 2 à 3 Marocains sur 10 le font “plus” à “beaucoup plus” (12%), notamment les femmes.

    Plus significatif encore, le fort degré de confiance accordé au label “Made in Morocco”. En effet, 72% de la population sondée se déclarent confiants vis-à-vis des produits “made in Morocco” dont 28% se disent très confiants, notamment la classe moyenne âgée de 35 ans et plus, précise Impérium.

    La baisse de confiance est à corréler avec la tranche d’âge des jeunes, l’enquête ayant démontré que les 44% des sondés qui sont peu confiants sont précisément les Marocains de moins de 24 ans, souligne l’enquête, qui démontre avec force que le concept de “label local” constitue un levier très important à construire et à inculquer dans le mindset de cette cible à travers les médias et la communication.

    Par ailleurs, l’étude fait observer que 76% de la population sondée estime que consommer marocain favorisera la relance de l’économie marocaine. Cette population est composée surtout des classes D et E et appartenant à la tranche d’âge 25-44 ans.

    Réalisée du 25 février au 6 mars 2021, l’étude s’est intéressée également aux tendances de l’indice de confiance avant et durant la campagne de vaccination. Il apparaît que si le sentiment que la situation économique se portera mieux qu’avant concerne 54% des sondés, juste avant la campagne de vaccination, l’indice de confiance a grimpé de 6 points, de 54% à 60 % après les 5 mois de l’opération de vaccination. La campagne de vaccination a donc eu un impact très positif auprès des personnes interrogées.

    Il apparaît, au vu des résultats de l’étude d’Imperium sur le “Made in Morocco”, que celui-ci est un vrai catalyseur qui peut assurer une dynamique majeure pour la relance de l’économie nationale au niveau du marché domestique et au-delà, affirme l’étude qui explique que cela passera par la construction d’une image de marque et d’une crédibilité à l’égard du consommateur.

    Par ailleurs, la crise de la Covid-19 a démontré l’importance d’un label local, notamment pour les produits de première nécessité. La conjoncture a démontré aussi que le Maroc doit nécessairement améliorer ses offres de façon à réduire, autant que faire se peut, sa dépendance vis-à-vis de l’étranger.

    L’étude a, en outre, soulevé un “Fact” très important lié à la préférence nationale, à savoir que les Marocains sont prêts en tant que citoyens par leurs habitudes et attachement à leur pays, à consommer marocain et à encourager leur pays. La crise de la Covid-19 n’a fait qu’accentuer ce sentiment national.

    Les derniers articles

  • Novak Djokovic de retour dans un centre de rétention en Australie

    Novak Djokovic de retour dans un centre de rétention en Australie

    Le N.1 mondial Novak Djokovic est de retour dans un centre de rétention de Melbourne pour attendre la décision d’une Cour fédérale après l’annulation de son visa pour...

  • France: Christiane Taubira officiellement candidate à la présidentielle

    France: Christiane Taubira officiellement candidate à la présidentielle

    L’ex-garde des Sceaux, Christine Taubira, a officialisé, samedi à Lyon, sa candidature à la présidentielle d’avril prochain. “Je suis candidate à la présidence...

  • Logistique: l’AMDL présente ses réalisations au titre de l’exercice 2021

    Logistique: l’AMDL présente ses réalisations au titre de l’exercice 2021

    Le conseil d’administration de l’Agence marocaine de développement de la logistique (AMDL) a tenu, vendredi à Rabat, une réunion consacrée à la présentation du bilan...

  • La Foire commerciale intra-africaine, un catalyseur de commerce

    La Foire commerciale intra-africaine, un catalyseur de commerce

    15 janvier 2022  à 15:50
  • Béni Mellal: sensibilisation des porteurs de projets aux solutions de financement du programme “Intelaka”

    Béni Mellal: sensibilisation des porteurs de projets aux solutions de financement du programme “Intelaka”

    15 janvier 2022  à 15:46
  • Finance-Art: Les NFT ou comment révolutionner le monde de l’art dans son ensemble !

    Finance-Art: Les NFT ou comment révolutionner le monde de l’art dans son ensemble !

    15 janvier 2022  à 15:43
  • Rabat : Lancement de la marque “MoroccoTech” de promotion du secteur digital

    Rabat : Lancement de la marque “MoroccoTech” de promotion du secteur digital

    15 janvier 2022  à 13:03
  • La présidence française du Conseil de l’UE aura un impact sur le partenariat maroco-européen

    La présidence française du Conseil de l’UE aura un impact sur le partenariat maroco-européen

    15 janvier 2022  à 13:00
  • Transformation électrique: Mise en service de deux nouveaux postes à Nouaceur et Essaouira

    Transformation électrique: Mise en service de deux nouveaux postes à Nouaceur et Essaouira

    15 janvier 2022  à 12:58