• Version PDF
  • Coronavirus au
    Maroc live infos

  • Cas confirmés

    28500

  • Décès

    435

  • Guéris

    19994

  • Dernière mise à jour: 05 août à 18:58

    Par:  

  • 20 mars 2020  à 17:37
  • Temps de lecture: 4 minutes
  • SOCIÉTÉEpidémie: Entre angoisse et espoir, les Rbatis plus circonspects face à l’épidémie

    Epidémie: Entre angoisse et espoir, les Rbatis plus circonspects face à l’épidémie
    Epidémie: Entre angoisse et espoir, les Rbatis plus circonspects face à l'épidémie

    Les scènes peu orthodoxes des achats de masse, pour une partie des populations de la capitale, laissent petit à petit la place à une attitude plus circonspecte sur le danger du coronavirus, cet ennemi microscopique de l’Humanité.

    Révolu le temps où des récalcitrants rejetaient avec légèreté l’idée d’une limitation drastique des déplacements, le scénario d’un confinement chez soi semble plus convaincant et mieux assumé pour de larges pans de la société.

    Mais après tout, des craintes de portée socio-économique se font ressentir chez des employés de sociétés privées, des travailleurs indépendants et d’autres à l’heure où les mouvements de populations pourraient en soi servir de puissants vecteurs de transmission de la maladie, comme l’attestent les scientifiques.

    Pour Driss B., responsable au sein d’une grande société « marketplace », il n’est pas du tout aisé de continuer à travailler comme avant tant le risque de propagation du virus impose une nouvelle donne et de nouvelles attitudes.

    « Il est impératif de se conformer aux normes de santé comme l’hygiène et le respect de la distance, mais aussi d’assurer la continuité des activités puisque c’est de notre gagne-pain qu’il s’agit », a-t-il confié à la MAP.

    Prié de dire quelles sont les consignes édictées au niveau de l’entreprise, ce jeune de 38 ans a mis en avant l’impérieuse nécessité pour les livreurs d’observer rigoureusement les règles sanitaires recommandées par les autorités compétentes.

    « La livraison à domicile permet de répondre aux besoins des clients sur le plan sanitaire sans sortir de chez eux, et de limiter du coup les chances de contamination », a-t-il dit.

    Dans le centre-ville comme dans les rues avoisinantes, l’on constater à quel point les compatriotes prennent conscience des précautions à observer pour surmonter la situation exceptionnelle que traverse le Maroc comme partout dans le monde.

    Le plus frappant encore c’est le changement d’attitude collective du point de vue des interactions sociales, des modes de shopping, des rythmes de la vie quotidienne et bien d’autres priorités.

    Une prise de conscience grandissante de l’importance vitale de la désinfection et du nettoyage réguliers comme mesure clé de prévention de la transmission du virus, la limitation des sorties et des fréquentations de foules, tout en respectant la distance d’un mètre.

    « S’en tenir sans hésitation aux mesures de précaution bien connues comme en priorité le confinement à domicile sauf pour les cas extrêmes, telle est la voie à suivre à l’ère du +Corona+ », affirme Ahmed N., un étudiant universitaire.

    Il a estimé que « tout citoyen attaché à la sécurité sanitaire de son pays et à celle de la société toute entière a le devoir de rester chez lui s’il veut bien conserver la santé de la communauté ».

    Autre fait saillant, l’obligation pour un grand nombre de gens de bouder le rituel quasi-quotidien des cafés, un moment certes de convivialité et de partage mais très déconseillé en ces circonstances particulière, constate Mounir B., cadre administratif. »C’est un mal qui apporte peut-être secondairement un bien, dans la mesure où je retrouve progressivement ma vieille passion pour la lecture qui avait tendance à s’estomper », a-t-il fait observer.

    En tout cas, les Rbatis font montre d’un sens élevé de responsabilité dans le combat sans précédent, de par son ampleur, contre la pandémie du coronavirus.

    Ils interagissent plutôt favorablement avec les décisions édictées par le ministère de l’Intérieur et les autorités sanitaires dans le souci de préserver la santé et la sécurité de la société après l’apparition de cas locaux de contamination.

    C’est justement dans cet esprit que les autorités ont décidé de déclarer « l’état d’urgence sanitaire » et la restriction de la circulation jusqu’à nouvel ordre, une mesure qui s’avère désormais incontournable pour garder la maladie sous contrôle.

    De fait, si la crise globale née de la propagation du virus Corona montre combien le monde devient interconnecté, elle révèle tout aussi au grand jour le besoin urgent d’une solidarité interhumaine agissante pour en surmonter les conséquences.

    Tout simplement, aucun individu et même aucune frange de la société ne peuvent s’en sortir sans agir ensemble et s’inscrire dans l’intérêt général face à un défi aussi généralisé.

    Abdellah CHAHBOUN

    Les derniers articles

  • Un gratte-ciel de 48 étages en feu aux Émirats Arabes Unis

    Un gratte-ciel de 48 étages en feu aux Émirats Arabes Unis

    Un gratte-ciel de l’émirat de Sharjah (Émirats Arabes Unis), la tour Abco, haute de 190 mètres, a pris feu mardi pour une raison inconnue, rapportaient les médias locaux....

  • Liban: Macron veut « organiser l’aide internationale », réclame des réformes

    Liban: Macron veut « organiser l’aide internationale », réclame des réformes

    Le président français, Emmanuel Macron, a annoncé jeudi à son arrivée à Beyrouth qu’il voulait « organiser l’aide internationale » pour le Liban après les...

  • Irak: enquête sur les stocks explosifs « pour éviter » un drame comme à Beyrouth

    Irak: enquête sur les stocks explosifs « pour éviter » un drame comme à Beyrouth

    Après la gigantesque explosion qui a dévasté Beyrouth, l’Irak, un pays également gangréné par la corruption et la déliquescence des services publics, a annoncé jeudi...

  • Les prévisions météorologiques prévues ce jeudi 6 août

    Les prévisions météorologiques prévues ce jeudi 6 août

    6 août 2020  à 12:54
  • Les principaux titres de la presse nationale ce jeudi 6 août

    Les principaux titres de la presse nationale ce jeudi 6 août

    6 août 2020  à 12:51
  • Covid-19: 1.283 nouveaux cas confirmés, 365 guérisons en 24H

    Covid-19: 1.283 nouveaux cas confirmés, 365 guérisons en 24H

    5 août 2020  à 19:48
  • Facebook lance « Reels », son concurrent de TikTok, sur Instagram

    Facebook lance « Reels », son concurrent de TikTok, sur Instagram

    5 août 2020  à 16:09
  • Retraite: Près de 49 MMDH de cotisations collectées en 2019

    Retraite: Près de 49 MMDH de cotisations collectées en 2019

    5 août 2020  à 16:07
  • Covid-19: Une rentrée des classes sous le signe de l’incertitude

    Covid-19: Une rentrée des classes sous le signe de l’incertitude

    5 août 2020  à 16:06