• Version PDF
  • Coronavirus au
    Maroc live infos

  • Cas confirmés

    28500

  • Décès

    435

  • Guéris

    19994

  • Dernière mise à jour: 05 août à 18:58

    Par:  

  • 06 mars 2020  à 19:22
  • Temps de lecture: 5 minutes
  • MAGHREBEnfance: L’ONDE et la wilaya de Rabat-Salé-Kénitra dévoilent une stratégie pour faire de Rabat « une ville protectrice de tous ses enfants »

    Enfance: L’ONDE et la wilaya de Rabat-Salé-Kénitra dévoilent une stratégie pour faire de Rabat « une ville protectrice de tous ses enfants »
    Enfance: L'ONDE et la wilaya de Rabat-Salé-Kénitra dévoilent une stratégie pour faire de Rabat "une ville protectrice de tous ses enfants"

    L’Observatoire national des droits de l’Enfant (ONDE) et la Wilaya de la région de Rabat-Salé-Kénitra ont présenté, jeudi, la stratégie et le programme d’accompagnement pour faire de Rabat « une ville protectrice de tous ses enfants », lancée en novembre 2018 devant SAR la Princesse Lalla Meryem.

    Il s’agit d’une stratégie d’intervention territoriale, d’un plan d’action triennal, d’un plan d’urgence, de guides d’accompagnement et de vidéos de sensibilisation, qui ont été regroupés dans une boîte à outils remise aux acteurs de l’exécution au niveau central et territorial afin de les accompagner dans leurs actions de protection de l’enfance, indique l’ONDE dans un communiqué.Selon l’observatoire, il s’agit aussi d’un mapping de l’offre et de la demande en matière de protection de l’enfance, réalisé aussi bien auprès des acteurs impliqués dans ce domaine que des enfants eux-mêmes et leurs familles, qui a conduit à identifier les mesures de la stratégie d’intervention.

    Cette stratégie préparée par l’observatoire dans un cadre participatif part d’une approche décentralisée et comporte une série de mesures basées sur la proximité et plaçant l’enfance au cœur de la politique urbaine.

    Ces mesures centrées sur l’intérêt supérieur de l’enfant et combinant les dimensions préventives et correctives, promeuvent le rôle des éducateurs de rue au niveau des quartiers, des unités de proximité qui doivent être le référent de l’enfant au niveau de chaque arrondissement, et des centres d’accompagnement pour la protection de l’enfance au niveau de chaque ville.

    Elles constituent un circuit d’intervention claire, allant de la prévention à l’identification, au signalement jusqu’à la réintégration de l’enfant en situation de vulnérabilité, en passant par le regain de confiance et la prise en charge, poursuit le communiqué, notant qu’elles sont proposées en fonction de la situation de l’enfant, qu’il soit en situation de rue ou exposé à la vulnérabilité au sein même de sa famille. 

    Concernant les enfants en situation de vulnérabilité au sein de leur famille, la stratégie propose plusieurs mesures dont l’investissement dans un programme de renforcement des capacités des familles que ce soit à travers la médiation sociale ou l’accès à des activités génératrices de revenus pour remédier à la dislocation familiale.

    S’agissant des enfants en situation de rue, la stratégie précise que le placement dans un établissement de protection sociale ne devrait être envisagé qu’en dernier recours. Ces enfants doivent réintégrer leur environnement familial, ou à défaut, être confiés à un membre de la famille élargie.

    Si aucune de ces deux options n’est envisageable, l’enfant devrait être placé dans un établissement de protection social. Quel que soit le mode de prise en charge choisi, les acteurs doivent permettre à l’enfant de construire son projet de vie à travers l’intégration ou la réintégration des cycles de l’enseignement formel ou non formel (école de la seconde chance) ou à travers la formation professionnelle.

    Il est également recommandé d’assurer le suivi-évaluation de l’ensemble du processus de réintégration de l’enfant à travers la mise d’un système d’information.Tout en reconnaissant l’effort déployé par les différentes parties impliquées dans le domaine de la protection de l’enfance, l’ONDE a insisté sur l’importance d’améliorer la coordination et la complémentarité des interventions et les synergies entre les acteurs, notamment les responsables politiques, les acteurs de la société civile, les responsables des centres de protection et les services de sécurité pour parvenir à une meilleure efficacité et efficience du circuit d’intervention au niveau du territoire.

    Pour cela, la stratégie proposée par l’ONDE est ancrée sur l’architecture de gouvernance de l’INDH, du processus de décentralisation et de déconcentration engagé par le Maroc et de la politique publique intégrée de protection de l’enfance, notamment la mise en place de dispositifs territoriaux par le ministère de la Solidarité, du développement social, de l’égalité et de la famille.

    L’ONDE, institution nationale chargée du suivi et de la veille de la situation de l’enfant, poursuivra sa dynamique de mobilisation et de sensibilisation en offrant son ingénierie et son expertise pour orienter et appuyer les acteurs de l’exécution des politiques et programmes publics dans le déploiement des actions proposées dans le cadre de l’initiative « Rabat, ville protectrice de ses enfants », souligne-t-on.

    La présentation des résultats de l’initiative « Rabat, ville protectrice de ses enfants », intervient trois mois après l’organisation de la 16ème édition du Congrès national des droits de l’enfant, dont l’un des moments forts a été la signature du Pacte national pour l’enfance à l’horizon 2020 devant SAR la Princesse Lalla Meryem.

    Un Pacte qui a donné naissance à une nouvelle génération de chantiers structurants dont l’institution du budget sensible à l’enfant, la participation de l’enfant dans le processus législatif et la consécration des dispositifs territoriaux pour la protection de l’enfance.

    Les derniers articles

  • Un gratte-ciel de 48 étages en feu aux Émirats Arabes Unis

    Un gratte-ciel de 48 étages en feu aux Émirats Arabes Unis

    Un gratte-ciel de l’émirat de Sharjah (Émirats Arabes Unis), la tour Abco, haute de 190 mètres, a pris feu mardi pour une raison inconnue, rapportaient les médias locaux....

  • Liban: Macron veut « organiser l’aide internationale », réclame des réformes

    Liban: Macron veut « organiser l’aide internationale », réclame des réformes

    Le président français, Emmanuel Macron, a annoncé jeudi à son arrivée à Beyrouth qu’il voulait « organiser l’aide internationale » pour le Liban après les...

  • Irak: enquête sur les stocks explosifs « pour éviter » un drame comme à Beyrouth

    Irak: enquête sur les stocks explosifs « pour éviter » un drame comme à Beyrouth

    Après la gigantesque explosion qui a dévasté Beyrouth, l’Irak, un pays également gangréné par la corruption et la déliquescence des services publics, a annoncé jeudi...

  • Les prévisions météorologiques prévues ce jeudi 6 août

    Les prévisions météorologiques prévues ce jeudi 6 août

    6 août 2020  à 12:54
  • Les principaux titres de la presse nationale ce jeudi 6 août

    Les principaux titres de la presse nationale ce jeudi 6 août

    6 août 2020  à 12:51
  • Covid-19: 1.283 nouveaux cas confirmés, 365 guérisons en 24H

    Covid-19: 1.283 nouveaux cas confirmés, 365 guérisons en 24H

    5 août 2020  à 19:48
  • Facebook lance « Reels », son concurrent de TikTok, sur Instagram

    Facebook lance « Reels », son concurrent de TikTok, sur Instagram

    5 août 2020  à 16:09
  • Retraite: Près de 49 MMDH de cotisations collectées en 2019

    Retraite: Près de 49 MMDH de cotisations collectées en 2019

    5 août 2020  à 16:07
  • Covid-19: Une rentrée des classes sous le signe de l’incertitude

    Covid-19: Une rentrée des classes sous le signe de l’incertitude

    5 août 2020  à 16:06