Take a fresh look at your lifestyle.

Énergie: les investissements dans la transition ont fortement progressé en 2021, selon BNEF

LA VÉRITÉ / AFP


Les investissements dans la transition énergétique ont fortement progressé l’an dernier pour atteindre de nouveaux records, tirés par la Chine et la mobilité électrique, selon un bilan publié jeudi par BloombergNEF (BNEF).

Ces investissements ont atteint un total de 755 milliards de dollars, en hausse de 27% par rapport à 2020, indique le cabinet de recherche dans un rapport annuel.

À la seule exception du captage et stockage du CO2 (CCS), ils ont progressé dans tous les domaines: énergies renouvelables, stockage, mobilité électrique, nucléaire, hydrogène…

Les énergies renouvelables (éolien, solaire et autres) restent le principal secteur en termes d’investissements et ont attiré 366 milliards de dollars l’an dernier, en hausse de 6,5%.

La mobilité électrique a pour sa part bondi à 273 milliards de dollars (+77%) avec l’explosion de la vente des véhicules électriques.

Par région, l’Asie représente la moitié des investissements et la Chine occupe une nouvelle fois la plus haute marche du podium, avec un total de 266 milliards de dollars consacrés à la transition sous toutes ses formes.

« L’augmentation de 27% des investissements dans la transition en 2021 constitue un signe encourageant que les investisseurs, les gouvernements et les entreprises sont plus engagés que jamais pour la transition bas carbone et y voient une partie de la solution aux turbulences actuelles sur le marché de l’énergie », a commenté Albert Cheung, responsable des analyses chez BNEF.

Malgré les sommes déjà mobilisées, il faudra toutefois aller beaucoup plus loin et tripler les investissements annuels sur les années 2022-2025 pour rester sur les rails de la neutralité carbone dans le monde d’ici à 2050, soulignent les auteurs. Il faudra ensuite les doubler de nouveau sur les années 2026-2030 pour atteindre quelque 4.200 milliards annuels.


À lire aussi
commentaires
Loading...