• Version PDF
  • Coronavirus au
    Maroc live infos

  • Cas confirmés

    203733

  • Décès

    3445

  • Guéris

    168706

  • Dernière mise à jour: 27 octobre à 20:56

    Par:  

    LA VÉRITÉ

  • 23 septembre 2020  à 11:58
  • Temps de lecture: 4 minutes
  • ÉCONOMIEEmployabilité des jeunes: Lydec et TIBU s’allient

    Employabilité des jeunes: Lydec et TIBU s’allient
    L’objectif est d’utiliser le sport comme un outil d’empowerment, d’autonomisation et d’employabilitédes jeunes, des filles et des femmes en situation précaire

    Dans le cadre de sa démarche d’Open Innovation, Lydec a procédé, mardi 22 septembre 2020, à la signature d’une convention de partenariat avec l’association TIBU Maroc, en vue de promouvoir l’employabilité des jeunes casablancais issus des quartiers défavorisés.

    La convention, qui s’étale sur une durée de plus d’un an, a été signée par Jean-Pascal Darriet, Directeur Général de Lydec et Mohamed Amine Zariat, Président Fondateur de TIBU Maroc.

    Ce partenariat sera axé sur les jeunes et portera sur la mise en œuvre d’un programme de développement de l’employabilité par le sport
    à travers le mentoring, le coaching et la présence aux évènements organisés par TIBU Maroc.
    Baptisé « Initiative Intilaqa », le programme (2021-2022) vise l’insertion professionnelle, par le sport, des jeunes en situation de NEET (Neither in Education, Employment nor Training, c’est-à-dire ni étudiant, ni employé, ni stagiaire). Ciblant les jeunes âgés entre 18 et 25 ans, issus
    des quartiers défavorisés de Casablanca, ce programme s’appuie sur 3 axes :
     La formation en alternance et l’acquisition de compétences techniques et comportementales ;
     L’expérience professionnelle dans des structures et programmes d’éducation par le sport
    et l’immersion dans le monde de l’entreprise ;
     L’accompagnement à l’accès à l’emploi à travers des stages et des ateliers visant l’employabilité
    des jeunes.

    «Notre ONG est fière d’associer Lydec et ses collaborateurs aux bénéficiaires du programme Initiative Intilaqa, premier du genre au Maroc et en Afrique qui favorise l’employabilité des jeunes par le sport. Nous croyons fortement dans la force du sport pour apporter des solutions innovantes
    aux défis que connaît le monde et notre pays particulièrement. Grâce à l’implication des collaborateurs de Lydec, des jeunes sans qualifications seront accompagnés et auront l’occasion de s’ouvrir sur le monde professionnel, en les dotant des outils et des compétences nécessaires»,
    a déclaré Mohamed Amine Zariat, Président Fondateur de TIBU Maroc.

    De son côté, Jean-Pascal Darriet, DG de Lydec a souligné : « L’innovation est une valeur de Lydec et est placée au cœur de notre raison d’être. Dans le cadre de notre démarche d’Open Innovation, nous voulons développer davantage l’innovation sociale avec nos parties prenantes et contribuer ainsi au développement inclusif de notre territoire d’ancrage à travers des actions concrètes ». Et d’ajouter : « Ce partenariat consiste à soutenir l’Initiative Intilaqa axée sur l’innovation sociale par le sport, vecteur d’inclusion sociale et d’insertion socio-économique. Il s’agit d’accompagner des jeunes issus de quartiers défavorisés, de partager avec eux notre savoir-faire et notre expérience
    dans le but de libérer leur potentiel et d’intégrer in fine le marché du travail via le sport ».

    Grâce au soutien et à l’engagement de Lydec, 60 jeunes en situation de NEET bénéficieront d’unaccompagnement qui leur permettra d’avoir les compétences nécessaires à leur intégration au marché du travail via le sport. Le délégataire casablancais fera également profiter ces jeunes des
    compétences et savoir-faire de ses collaborateurs. Ils pourront, en effet, échanger avec des cadres de l’entreprise, vivre l’expérience de challenge, de collaboration et de dépassement de soi. A travers ce partenariat, Lydec sera aussi partenaire de la course sociale « Run4Neet ».

    Prévue le 6 décembre prochain, cette compétition, qui promeut le sport comme facteur de bien-être au sein de l’entreprise, devrait connaître la participation de 1.500 personnes.

    Par cette nouvelle convention, Lydec confirme son engagement à innover en permanence pour satisfaire les attentes de ses parties prenantes et accompagner le développement de son territoire d’ancrage tout en contribuant à la performance de l’entreprise et à l’évolution de ses métiers.

    Les derniers articles

  • Covid-19: 3.988 nouveaux cas confirmés

    Covid-19: 3.988 nouveaux cas confirmés

    Trois mille neuf cent quatre-vingt-huit (3.988) nouveaux cas d’infection au coronavirus et 2.784 guérisons ont été enregistrés au Maroc dans les dernières 24 heures, a...

  • Covid-19: Le bilan bimensuel au Maroc

    Covid-19: Le bilan bimensuel au Maroc

    Le taux de reproduction de la Covid-19 au Maroc se stabilise autour de 0,8%, alors qu’il dépasse 1 dans dix régions, a indiqué mardi un responsable du ministère de la...

  • Santé: Prendre soin des marins pêcheurs

    Santé: Prendre soin des marins pêcheurs

    Le Maroc est le seul pays en Afrique ayant développé une médecine des gens de mer, parallèlement au programme de réalisation des antennes médicales dans les principaux ports...

  • Développement durable: Appui à la mise en œuvre de l’Agenda 2030

    Développement durable: Appui à la mise en œuvre de l’Agenda 2030

    27 octobre 2020  à 20:49
  • COVID-19: Le Président Abdelmadjid Tebboune apporte un cinglant démenti à la propagande de l’Algérie

    COVID-19: Le Président Abdelmadjid Tebboune apporte un cinglant démenti à la propagande de l’Algérie

    27 octobre 2020  à 20:47
  • Tourisme: Vers une relance plus sereine

    Tourisme: Vers une relance plus sereine

    27 octobre 2020  à 14:46
  • Réchauffement climatique : Des menaces croissantes sur l’Afrique

    Réchauffement climatique : Des menaces croissantes sur l’Afrique

    27 octobre 2020  à 14:44
  • Musée de Bank Al-Maghrib : L’exposition permanente artistique renouvellée

    Musée de Bank Al-Maghrib : L’exposition permanente artistique renouvellée

    27 octobre 2020  à 14:42
  • Laâyoune et Dakhla: Ces nouveaux eldorados diplomatiques

    Laâyoune et Dakhla: Ces nouveaux eldorados diplomatiques

    27 octobre 2020  à 14:41