• Version PDF
  • Coronavirus au
    Maroc live infos

  • Cas confirmés

    8003

  • Décès

    208

  • Guéris

    7195

  • Dernière mise à jour: 04 juin à 18:29

    Par:  

  • 13 janvier 2020  à 17:43
  • Temps de lecture: 4 minutes
  • INTERNATIONALDialogue Raisina: Un focus sur les enjeux économiques, la sécurité et les crises sociales

    Dialogue Raisina: Un focus sur les enjeux économiques, la sécurité et les crises sociales
    Dialogue Raisina: Un focus sur les enjeux économiques, la sécurité et les crises sociales

    Dirigeants politiques, hommes d’affaires, experts et universitaires se donnent rendez-vous, du 14 au 16 janvier à New Delhi, à l’occasion du Dialogue Raisina 2020, pour débattre d’un large éventail de sujets politiques et économiques d’ordre régional et international.

    Si l’Inde a longtemps été perçue comme un acteur réticent sur la scène internationale, toutefois, cette représentation commence à prendre fin. En effet, en organisant le Forum international du Raisina pour la cinquième année consécutive, Delhi signale qu’elle cherche dorénavant à jouer un rôle beaucoup plus actif dans la gestion des changements et des défis économiques et politiques auxquels fait face le monde.

    Lors de ce conclave, les participants venus de plus d’une centaine de pays, dont le Maroc, représenté par une délégation de la CGEM, devraient passer au peigne fin les défis qui taraudent la communauté internationale, notamment les menaces qui pèsent sur la croissance mondiale et le dynamisme du commerce international, en sus des défis sécuritaires, de l’immigration et de développement.

    Co-organisé par le ministère indien des Affaires étrangères et le think-tank indien ORF (Observer Research Foundation), le Raisina 2020 se veut un forum multilatéral et multisectoriel qui, selon ses organisateurs, permettrait aux différents pays de mieux assimiler les divers paradigmes qui gèrent les relations internationales et aux jeunes chercheurs d’interagir avec les décideurs politiques.

    En marge du Dialogue qui a opté cette année pour le thème « Naviguer dans le siècle alpha », le ministre indien des Affaires étrangères, Subrahmanyam Jaishankar devrait avoir des entretiens avec ses homologues d’autres pays.

    Cette édition aura comme angles principaux de réflexion et de débats, l’intégration régionale et continentale, notamment les enjeux de l’opérationnalisation des zones de libre-échange continentale, régionale et bilatérale, l’essor des nouvelles technologies ainsi que les tensions économiques dans le monde sur fond des guerres commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, ayant impacté le potentiel de la croissance économique mondiale.

    Au total, ce sont plus de 600 intervenants devant mettre sous la loupe les mutations et les nouveaux défis à l’échelle régionale et internationale sur les plans diplomatique, économique, culturel et sociétal, et leur impact sur les différents pays, notamment ceux en voie de développement.

    Cependant, aucun chef d’Etat ou de gouvernement ne sera présent et ce après le retrait du Premier ministre australien, Scott Morrison la semaine dernière pour faire face à l’urgence des incendies de forêt dans son pays.
    Parmi les absents, figure également le vice-ministre bangladais des Affaires étrangères, Shahriar Alam, qui a annulé sa visite samedi, affirmant qu’il devait accompagner la Première ministre, Sheikh Hasina lors de son déplacement aux Émirats arabes unis.

    Un motif peu convaincant, selon plusieurs observateurs ayant considéré que l’annulation pourrait être liée au « mécontentement » de Dacca au sujet de l’adoption par le Parlement indien de la nouvelle Loi sur la citoyenneté qui a déclenché des protestations sans précédent à travers le pays.

    Du nom du quartier présidentiel de l’Inde, le Raisina, constitue une autre occasion pour le pays de 1,3 milliard d’habitants pour montrer la diversité de ses partenariats et réitérer la volonté du pays d’afficher une approche inclusive dans un monde largement connecté.

    Le Raisina s’inscrit également, selon des experts, dans le cadre des efforts sans cesse de l’Inde visant à s’imposer en tant que superpuissance mondiale et désavouer le statut du « sous-traitant des Etats-Unis en Asie » avec qui la troisième économie d’Asie entretient de bonnes relations qui ont été revigorées à la faveur de la visite effectuée en septembre dernier à Washington, par le Premier ministre indien, Narendra Modi.

    Une ambition légitime qui selon, l’auteur canadien David Malone, ne peut se concrétiser à moins que le pays ne parvienne à mieux gérer sa région et ses composantes.

    Dans son ouvrage « L’éléphant danse-t-il ? », l’ancien diplomate considère que l’Inde se doit mener des politiques stratégiques harmonieusement coordonnées, qui servent la croissance économique du pays, et minimisent les conflits existants à l’échelle régionale, mais aussi et surtout d’absorber les angoisses endogènes qui secouent sporadiquement ce géant asiatique fait d’une mosaïque de cultures, de religions et de langues.

    La danse, cet art fait d’un enchaînement savamment dosé entre mouvements et parties du corps dont l’exclusion d’un seul membre affecte l’ensemble de la chorégraphie.

    Par Driss HACHIMI ALAOUI

    Les derniers articles

  • Covid-19: Le Maroc passe la barre des 8.000 cas confirmés

    Covid-19: Le Maroc passe la barre des 8.000 cas confirmés

    81 nouveaux cas d’infection au coronavirus (Covid-19) ont été confirmés au Maroc au cours des dernières 24 heures, portant à 8.003 le nombre total des cas de contamination...

  • Groupe Al Omrane: Un plan pour la reprise des chantiers

    Groupe Al Omrane: Un plan pour la reprise des chantiers

    Dans le cadre de la coordination des programmes publics, le Holding Al Omrane a présenté à Madame Nouzha Bouchareb, Ministre de l’Aménagement du Territoire National, de...

  • Championnat arabe virtuel de Shadow Kick-Boxing (Poucet): La Marocaine Maria Oudghiri remporte le titre

    Championnat arabe virtuel de Shadow Kick-Boxing (Poucet): La Marocaine Maria Oudghiri remporte le titre

    La Marocaine Maria Oudghiri a remporté mercredi le titre du championnat arabe virtuel de Shadow Kick-Boxing dans la catégorie des Poucets (7 et 8 ans), organisé par...

  • Conseil du gouvernement: L’Académie du Royaume Face au changement

    Conseil du gouvernement: L’Académie du Royaume Face au changement

    4 juin 2020  à 19:10
  • Baccalauréat: Comment réussir une grande épreuve

    Baccalauréat: Comment réussir une grande épreuve

    4 juin 2020  à 19:06
  • Industrie: MHE prône l’ordre, la sérénité et le sérieux

    Industrie: MHE prône l’ordre, la sérénité et le sérieux

    4 juin 2020  à 19:00
  • Benguérir: Une nouvelle école hôtelière de classe mondiale

    Benguérir: Une nouvelle école hôtelière de classe mondiale

    4 juin 2020  à 18:55
  • Populations séquestrées des camps de Tindouf: L’Algérie est coupable

    Populations séquestrées des camps de Tindouf: L’Algérie est coupable

    4 juin 2020  à 18:51
  • Coupes africaines: Deux scénarios pour la reprise

    Coupes africaines: Deux scénarios pour la reprise

    4 juin 2020  à 18:43