laverite.ma

Des startups à l’écologie de terrain: Un premier bilan prometteur d’Essaouira Innovation Lab

MAGHREB Z- NEWSLETTER (apm) / 03 mars 2020
Des startups à l’écologie de terrain: Un premier bilan prometteur d’Essaouira Innovation Lab

La Réunion « Advisors Meeting-Winter 2020 » d’Essaouira Innovation Lab, un cadre privilégié favorisant l’intelligence collective au service du bien commun des territoires et de la réalisation du développement intégré, soutenu et inclusif de la province, s’est déroulée, lundi dans la cité des Alizés.

Cette Réunion, qui a été rehaussée par la présence notamment de MM. André Azoulay, Conseiller de SM le Roi et Président-Fondateur de l’Association Essaouira-Mogador, et Adil El Maliki, gouverneur de la province d’Essaouira, intervient dans le sillage des efforts constants déployés pour renforcer la capacité des acteurs locaux à se repérer mutuellement, à dialoguer, à faire émerger des idées et à conduire ensemble des actions concrètes en faveur du développement de la province.Ainsi, de la co-définition des besoins à la co-création des solutions, la co-construction devient le levier stratégique pour que les différents acteurs soient en mesure d’inventer collectivement des réponses adaptées aux défis des territoires.

Dans ce cadre, les différentes parties prenantes peuvent œuvrer, chacune selon ses compétences et ses capacités, à la résorption des fragilités existantes et à l’édification collective de piliers solides de développement au niveau territorial, le but étant de favoriser l’émergence de projets innovants répondant à des problématiques territoriales spécifiques, en privilégiant les stratégies d’alliance et l’intelligence collective pour la création d’écosystèmes générateurs de valeur partagée pérenne, et de participer aux mutations des approches en matière de développement territorial inclusif et durable.

Lors de cette Réunion, des explications exhaustives relatives à une série de grands sujets « SubLabs » ont été présentées à MM. Azoulay et El Maliki, par des équipes composées notamment de représentants des parties prenantes locales et de partenaires experts identifiés qui sont formés pour participer activement aux travaux.

Ainsi, sept SubLabs ont été largement explicités à MM. Azoulay et El Maliki. Il s’agit des SubLabs « Formation et Training », « Entrepreneuriat », « Valorisation des paysages et tourisme durable », « Education », « Agriculture », « Implication Citoyenne » et « Mogagreen ».Au terme de ces présentations riches en données et indicateurs, il a été procédé à la signature d’une convention entre le Groupe Bolloré Transport & Logistics Maroc, représenté par son Directeur Général, M. Younes Lamarti, et l’Association Essaouira- Mogador, représenté par le président du bureau exécutif, Tarik Ottmani, ainsi que deux autres partenaires, en l’occurrence le Complexe OFPPT-Essaouira, représenté par sa Directrice, Mme Sara Dahhou, et l’Ecole Supérieure de Technologie, représentée par son Directeur, M. Khalid Elkalay.

En vertu de cette convention, le Groupe Bolloré Transport & Logistics Maroc, en droite ligne avec son engagement en faveur de la jeunesse, a décidé de soutenir le projet de création d’un incubateur d’accompagnement de jeunes entrepreneurs par le don de deux conteneurs aménagés de 40 pieds chacun et ce, dans le cadre de la dynamique impulsée par le Laboratoire d’innovation Territoriale (Essaouira Territorial Innovation Lab/ETIL).Ces conteneurs serviront d’espaces de Coworking, de formation et d’échanges, ouverts à des projets grand-public, et consacrés aux jeunes entrepreneurs souiris. 

A l’occasion de cette rencontre très enrichissante, M. Azoulay a souligné que « Cette Journée a été à la fois celle de la synthèse et de l’analyse critique qui nous ont permis de prendre la juste mesure des atouts et des vertus de l’intelligence collective mise au service de tous ».C’est dans cette perspective que le Conseiller de SM le Roi a mis en relief la capacité du Laboratoire d’avoir transformé, en quelques mois, des idées en projets et de voir aujourd’hui ces projets transformés en réalités opérationnelles au fil d’un chapelet d’entreprises nouvelles et innovantes qui, à terme, comptent changer et élargir le paysage entrepreneurial d’Essaouira.

« Aujourd’hui, on voit que cette démarche est vertueuse à tous égards », a ajouté M. Azoulay, estimant que « ce n’est pas un exercice +business as usual+. C’est un exercice qui est ancré dans le réel ».A cet égard, « cette Journée est un seuil très important franchi par Essaouira qui maîtrise beaucoup mieux l’ensemble des problématiques qui étaient inscrites sur la feuille de route du Laboratoire d’innovation territoriale de la province », a conclu le Conseiller de SM le Roi.

Créé en décembre 2018, Essaouira Innovation Lab est un tiers-lieu d’innovation territorial ouvert et inclusif dans lequel des experts métiers volontaires travaillent en étroite collaboration avec l’ensemble des acteurs locaux, publics et privés pour co- concevoir des solutions innovantes, durables et adaptées aux besoins et ambitions de la province.Essaouira Innovation Lab a mis la promotion de l’intelligence collective au centre de son action car l’enjeu du collaboratif et du collectif est plus que déterminant pour la réussite du développement inclusif et pérenne des territoires. 

 

VOS RÉACTIONS