Take a fresh look at your lifestyle.

Dattes tunisiennes


Il n’est pas surprenant que le Maroc soit encore une fois déclaré premier importateur dans le monde des dattes tunisiennes.

Les Marocains en fait usage dans sa cuisine variée pour se nourrir et offrir à leurs visiteurs, qui dépassent désormais les onze millions par an, le goût suave et le parfum et la couleur de ce fruit que les Tunisiens savent si bien entretenir.

Les exportations de dattes pour l’actuelle saison ont enregistré un chiffre record au pays de Bourguiba en comparaison avec les années écoulées. Leur valeur ayant évolué d’environ 25% par rapport à l’année dernière et les quantités exportées ont augmenté de 4%, selon des données du ministère tunisien de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche. Les quantités de dattes exportées, depuis le début de la saison (10 octobre 2017) jusqu’au 23 janvier 2018, se sont élevées à près de 37.670 tonnes d’une valeur de 237,352 millions de dinars (MDT) contre 37,669 mille tonnes ayant généré la somme de 189,607 MDT au cours de la même période de la saison écoulée, lit-on dans un communiqué du ministère publié jeudi 25 courant.

Les quantités de dattes biologiques exportées au cours de cette saison ont atteint 4.752 tonnes contre 4.102 tonnes lors de la même période de la saison passée, soit un accroissement de 16%. Le département de l’Agriculture explique cette hausse par celle des quantités exportées vers l’Indoné- sie (122%), les Etats-Unis (107%) et l’Inde (439%), contre une stabilité sur le marché marocain qui occupe la première place avec 8,2 mille tonnes, puis ceux de l’Italie (5,1 tonnes), de la France (3,7 mille tonnes), puis l’Espagne et l’Allemagne avec des quantités similaires dépassant 2,7 mille tonnes. Notons que le Maroc reste le premier importateur des dattes tunisiennes avec 8200 tonnes depuis le début de la saison.

“Une stabilité a été enregistrée au niveau du marché marocain qui occupe la première place (des importateurs) avec 8,2 mille tonnes, suivi de ceux de l’Italie (5,1 tonnes), de la France (3,7 mille tonnes), l’Espagne et l’Allemagne avec des quantités similaires dépassant 2,7 mille tonnes”, précise le ministère tunisien de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche.


À lire aussi
commentaires
Loading...