• Version PDF
  • Coronavirus au
    Maroc live infos

  • Cas confirmés

    513864

  • Décès

    9072

  • Guéris

    500914

  • Dernière mise à jour: 09 mai à 16:40

    Par:  

    Djamel Boutebour in le 360.ma

  • 27 octobre 2020  à 20:47
  • Temps de lecture: 4 minutes
  • MAGHREBCOVID-19: Le Président Abdelmadjid Tebboune apporte un cinglant démenti à la propagande de l’Algérie

    COVID-19: Le Président Abdelmadjid Tebboune apporte un cinglant démenti à la propagande de l’Algérie
    Abdelamadjid Tebboune a été contraint de se mettre à l’isolement pour 5 jours

    Des sources proches de la présidence algérienne affirment que le président Abdelmadjid Tebboune est bel et bien atteint par le Covid-19, contredisant la version officielle édulcorée. Rien d’étonnant vu que le pays n’a pas de politique de dépistage permettant de lutter contre la pandémie.

    A force de nier le grave taux de contamination au Covid-19 dans le pays, les plus hautes autorités algériennes finissent par en faire les frais. Ainsi, le nouveau coronavirus est-il entré jusque dans les salons feutrés de la résidence présidentielle d’El Mouradia. Abdelamadjid Tebboune a été contraint de se mettre à l’isolement pour 5 jours, dit le communiqué officiel. Une durée décidément très courte, ne correspondant pas aux précautions d’usage qui veulent que la mise en quarantaine corresponde plutôt à la période d’incubation du virus, soit une quinzaine de jours.

    Par ailleurs, la version officielle de cette mise en « isolement volontaire » serait que plusieurs cadres de l’entourage du président ont été contaminés par la maladie.

    En réalité, c’est beaucoup plus grave. Car, des sources proches de Abdelamadjid Tebboune ont affirmé au site d’information Algérie Part que le chef de l’Etat lui-même a été contaminé au Covid-19. C’est ce qui explique d’ailleurs son absence depuis une semaine de la « scène publique et politique » alors que « l’Algérie s’apprête à organiser un référendum populaire le 1er novembre prochain ».

    Au-delà des doutes légitimes des Algériens sur la véracité de la version servie par la présidence, cette crise sanitaire à l’intérieur même du premier cercle du pouvoir renseigne sur l’état réel de la pandémie dans le pays. Autrement, comment un pays qui se serait presque débarrassé du Covid-19, au vu des chiffres officiels, pourrait-il compter « plusieurs cadres supérieurs de la présidence de la République » infectés.

    « Si les fonctionnaires du Palais présidentiel et l’entourage du Président de la République ont été très touchés par la transmission du virus, cela signifie que l’épidémie est toujours en forte progression sur le territoire algérien », souligne Algérie Part. Logiquement, on est très loin des 250 nouveaux cas quotidiens que l’on dit avoir enregistrés samedi 24 octobre.

    « Le pouvoir algérien ment et cache la vérité parce qu’il ne dispose d’aucune politique de prévention obéissant à des critères sérieux et fiables », conclut le site d’information qui ne cesse d’attirer l’attention des Algériens sur l’absence de politique de dépistage sérieuse et donc de lutte contre la pandémie.

    Car, faut-il le rappeler, l’Algérie ne dépiste que les personnes présentant des symptômes du Covid-19, c’est-à-dire celles qu’il n’aurait même pas été nécessaire de diagnostiquer, tant il est évident qu’elles sont malades. Les tests RT-PCR, les seuls reconnus au niveau mondial comme fiables, ne concernent que 35,6% des diagnostiqués. Et depuis le début de la pandémie, l’Algérie n’a officiellement réalisé que 200.727 tests de ce type, selon le Centre de prévention des maladies (CDC Africa) de l’Union africaine. A titre de comparaison, il s’agit d’un nombre légèrement plus faible que celui du Sénégal qui a pourtant une population trois fois moins importante que celle de l’Algérie.

    Quoi qu’il en soit, si Abdelmadjid Tebboune est entouré des meilleurs médecins du pays, et a accès aux équipements médicaux de pointe, les 44 millions d’Algériens n’ont malheureusement pas cette chance.

    Les derniers articles

  • Nouvel ouvrage signé Fouad Laroui: « Plaidoyer pour les Arabes »

    Nouvel ouvrage signé Fouad Laroui: « Plaidoyer pour les Arabes »

    Un nouvel ouvrage intitulé « Plaidoyer pour les Arabes » de l’écrivain marocain Fouad Laroui vient de paraître aux éditions Mialet-Barrault Editeurs. Il s’agit...

  • Le secteur coopératif: Boosteur indubitable d’emplois

    Le secteur coopératif: Boosteur indubitable d’emplois

    Vecteurs de développement économique et d’émancipation sociale, les coopératives se veulent, en tout temps, des sources intarissables d’emplois plus particulièrement...

  • Environnement: Du carburant biodiesel des huiles de friture

    Environnement: Du carburant biodiesel des huiles de friture

    L’Université Al Akhawayn (AUI) mène actuellement un projet multidisciplinaire et multidimensionnel de transformation des huiles de friture de la ville d’Ifrane en biodiesel...

  • Ramadan à la cité portugaise: Un attachement très fort aux traditions ancestrales

    Ramadan à la cité portugaise: Un attachement très fort aux traditions ancestrales

    8 mai 2021  à 15:48
  • Gaspillage alimentaire: Arrêtez la frénésie!

    Gaspillage alimentaire: Arrêtez la frénésie!

    8 mai 2021  à 15:46
  • Cité des métiers et des Compétences Souss Massa : L’avancement des travaux atteint 85%

    Cité des métiers et des Compétences Souss Massa : L’avancement des travaux atteint 85%

    8 mai 2021  à 12:20
  • Maroc / Koweït: Une forte impulsion aux relations bilatérales

    Maroc / Koweït: Une forte impulsion aux relations bilatérales

    8 mai 2021  à 12:19
  • Affaire Ben Battouche: L’acte prémédité

    Affaire Ben Battouche: L’acte prémédité

    8 mai 2021  à 12:16
  • Revue de presse quotidienne du samedi 08 mai

    Revue de presse quotidienne du samedi 08 mai

    8 mai 2021  à 12:14