• Version PDF
  • Coronavirus au
    Maroc live infos

  • Cas confirmés

    13215

  • Décès

    230

  • Guéris

    9158

  • Dernière mise à jour: 03 juillet à 10:31

    Par:  

  • 13 mars 2020  à 15:54
  • Temps de lecture: 8 minutes
  • SPORTCoronavirus: Le sport dans l’œil du cyclone !

    Coronavirus: Le sport dans l’œil du cyclone !
    Coronavirus: Le sport dans l’œil du cyclone !

    Depuis la découverte du nouveau Coronavirus en décembre, le sport s’est retrouvé au cœur de la tempête, alors que la propagation du COVID-19 ne cesse d’entraîner report et annulation de plusieurs événements sportifs, ou le déroulement d’autres à huis clos.

    Après l’annonce de cas confirmés du Coronavirus, le Maroc, à l’image de plusieurs pays, a mis en place les mesures nécessaires de protection pour interdire les grands rassemblements sportif.

    Ainsi, plusieurs événements prévus ont été annulés ou reportés à des dates ultérieures.Dans ce sens, le ministère de la Jeunesse et des Sports a annoncé la prise de mesures préventives, en application des décisions gouvernementales urgentes pour faire face à la situation exceptionnelle liée au risque de propagation du virus Covid-19 au niveau du territoire national.

    Le ministère a, dans ce cadre, indiqué qu’il a été décidé d’interdire à partir de ce jeudi et jusqu’à la fin du mois de mars, toutes les manifestations auxquelles participent des personnes venant de l’étranger, y compris les conférences et les rencontres culturelles et sportives, et d’interdire toutes les manifestations auxquelles participent plus de 1.000 personnes résidant sur le territoire national, si ces manifestations se tiennent dans des lieux fermés ou spécifiques.

    Ainsi, le tournoi international du Judo et le tour du Maroc cycliste ont été les premiers à être annulés après l’annonce du premier cas confirmé, avant que la Fédération royale marocaine de football ne décide que les matchs de toutes les compétitions et catégories seront disputés à huis clos à partir du 4 mars et ce, dans le but de veiller à la sécurité des joueurs, des entraîneurs et des supporters.

    Les décisions ne se sont pas arrêtées là, puisque le Marathon des Sables et le Rallye Aïcha des Gazelles ont été, à leur côté, reportés.Sur le niveau continental, les Confédérations africaines se sont montrées plutôt « calmes » et « rassurées » face à cette menace épidémiologique, maintenant les dates de la tenue de la Supercoupe d’Afrique de handball en Algérie (30 mars), la Coupe d’Afrique des vainqueurs de coupe de handball dames (31 mars-09 avril) et la Coupe des clubs africains de volleyball dames au Caire, du 03 au 10 avril.

    En dépit de cet optimisme, la Confédération africaine de football (CAF) se dit vigilante sans pour autant dramatiser la situation pour trouver les mesures nécessaires et adéquates à mettre en place afin de lutter contre la propagation de ce virus, après la confirmation de quelques cas dans certains pays.

    La CAF a ainsi affirmé que le report ou l’annulation du Championnat d’Afrique des Nations des joueurs locaux (CHAN-2020) n’est pas à son ordre du jour, un mois avant le début du tournoi, prévu au Cameroun du 4 au 25 avril.

    Et ce qui est certain, c’est que l’instance continentale prendra d’autres mesures à la lumière des développements de la situation, en particulier pour de nombreuses compétitions auxquelles prennent part des pays touchés par le COVID-19, notamment les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2021.

    Cependant, la prudence demeure nécessaire, particulièrement en ce qui concerne le CHAN, a souligné la CAF, faisant savoir qu’elle surveillait « de près » l’évolution du virus et communique avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS), d’où la décision de maintenir le calendrier de toutes les compétitions ».Au niveau international, le sport est confronté au plus grand défi de tenir les Jeux olympiques (Tokyo-2020).

    Cet événement attendu tous les quatre ans par les férus du sport crée une grande controverse entre le gouvernement japonais, le Comité international olympique et le Comité organisateur des Jeux olympiques.

    A ce sujet, viennent éclairer l’opinion publique les déclarations de la gouverneure de Tokyo, Yuriko Koike selon laquelle « il n’y a aucune intention d’annuler les JO à cause de la propagation du virus ».

    Quant au président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, il a souligné que « l’annulation ou le report » des JO prévus du 24 juillet au 09 août n’a pas été abordé lors de la dernière réunion ».

    Pour la ministre japonaise des JO, Seiko Hashimoto, le report ou l’annulation des JO est « inconcevable », alors que l’épidémie de nouveau coronavirus continue de soulever des questions sur le maintien de l’événement cet été.« Du point de vue des athlètes qui sont les acteurs principaux des Jeux, alors qu’ils se préparent pour cet événement qui n’arrive qu’une fois tous les quatre ans (…), c’est inconcevable » d’annuler ou de reporter l’événement, a déclaré Seiko Hashimoto devant des parlementaires nippons.

    Chiffres à l’appui, le ministère japonais de la santé a annoncé, jeudi, que les cas du Coronavirus confirmés s’élèvent à 624, sans compter les personnes qui étaient en contact avec les patients du paquebot de croisière Diamond Princess.

    Les qualifications pour le Mondial 2022 et la Coupe d’Asie 2023 n’ont pas échappé au report, après la décision de la FIFA de les reporter sine die.Dans les pays d’Europe, en particulier l’Italie, la plus touchée par le virus et où la mise en quarantaine a été déclarée dans tout le pays jusqu’au 03 avril, toutes les compétitions ont été interrompues.

     Il s’agit d’une décision annoncée par le premier ministre italien et entrée en vigueur mardi dernier (10 mars), après le débat au sein des instances administratives sportives italiennes ayant conduit à l’interdiction de toutes les compétitions, en particulier la Serie A.

    La propagation du virus a également impacté la Ligue des champions d’Europe, alors que toutes les rencontres se déroulent à huis clos, en l’occurrence le choc ayant opposé le Paris Saint Germain aux Allemands de Dortmund, le FC Barcelone face à Napoli, le Bayern Munich contre Chelsea et La Juventus de Turin face à Lyon.

    Aussi, deux matchs de l’Europa League, qui devaient se tenir jeudi entre le FC Séville d’Espagne et l’AS Roma d’Italie, ainsi que Getafe et l’Inter Milan, ont été reportés à cause des restrictions de voyage entre les deux pays.L’équipe suisse de Basel a de son côté affirmé qu’il ne va pas participer au match retour des huitièmes de finale du même tournoi le 19 mars prochain devant l’Eintracht Francfort allemand sur la base d’une décision de la police locale.

    Après la France, « l’épidémie du huis clos » a atteint la ligue allemande, étant donné que tous les matchs de la 26è journée se joueront sans public, s’ajoutant ainsi aux ligues japonaises, suisses, argentines et autres.

     A l’instar des fédérations européennes, les fédérations de football qatarie, égyptienne, émiratie, syrienne et irakienne ont annoncé la tenue de matchs sans public jusqu’à nouvel ordre, tandis que l’Algérie a interdit tous les rassemblements, y compris sportifs, et le ministère saoudien des Sports a annoncé l’annulation d’un match programmé entre le 23 mars et le 1er avril, et ce après avoir affirmé antérieurement la suspension de la présence de supporters dans toutes les activités sportives jusqu’à nouvel ordre.

    En dépit de toutes les précautions visant à écarter le danger du Coronavirus des milieux sportifs, Rugani est devenu le premier joueur d’un championnat italien à contracter le virus, tandis que l’ancien international danois Thomas Kahlenberg a été infecté et 13 membres de son ancienne équipe Brøndby ont été mis en quarantaine.

    De l’autre côté du Rhin, et plus précisément en Allemagne, le premier joueur infecté par le coronavirus était le défenseur de deuxième série du club de Hanovre, Timo Hubers. La dernière victime du virus était le joueur du club italien de la Juventus Daniele Rugani, qui a annoncé mercredi son infection après que les résultats des tests médicaux aient été « positifs ».

    Outre les joueurs de football, le virus n’a pas épargné les managers des clubs (président de l’Olympiakos Evángelos Marinákis), ni la pépite du basketball français Rudy Gobert, ce qui a obligé la NBA de suspendre, mercredi, la saison régulière jusqu’à nouvel ordre.

    Taoufik Saoulaji

    Les derniers articles

  • Les Instituts Cervantès au Maroc lancent la seconde partie du cycle du cinéma en ligne “Clásicos contigo”

    Les Instituts Cervantès au Maroc lancent la seconde partie du cycle du cinéma en ligne “Clásicos contigo”

    Les Instituts Cervantès au Maroc et l’Académie du cinéma espagnol lancent, vendredi, la seconde partie du cycle du cinéma en ligne “Clásicos contigo” (Les classiques du...

  • Mohamed Ziane suspendu un an

    Mohamed Ziane suspendu un an

    Maître Mohammed Ziane vient d’être suspendu de l’exercice de son métier d’avocat pour une année. La Cour d’appel de Rabat lui reproche des plaidoiries «hors...

  • Assassinat de Khashoggi: 20 Saoudiens jugés par contumace en Turquie

    Assassinat de Khashoggi: 20 Saoudiens jugés par contumace en Turquie

    Un tribunal d’Istanbul a commencé vendredi à juger par contumace 20 Saoudiens, dont deux proches du prince héritier d’Arabie saoudite Mohammed ben Salmane, accusés...

  • Baccalauréat: Amzazi visite des centres d’examen de Casablanca-Settat

    Baccalauréat: Amzazi visite des centres d’examen de Casablanca-Settat

    3 juillet 2020  à 15:46
  • France: Jean Castex nouveau premier ministre

    France: Jean Castex nouveau premier ministre

    3 juillet 2020  à 12:58
  • France: Démission du gouvernement d’Edouard Philippe

    France: Démission du gouvernement d’Edouard Philippe

    3 juillet 2020  à 12:56
  • HPS veut lancer un plan de stock-options pour ses salariés

    HPS veut lancer un plan de stock-options pour ses salariés

    3 juillet 2020  à 12:54
  • Virus: l’Espagne n’ouvre pas ses frontières au Maroc, à l’Algérie et à la Chine

    Virus: l’Espagne n’ouvre pas ses frontières au Maroc, à l’Algérie et à la Chine

    3 juillet 2020  à 12:44
  • Covid-19: 246 nouveaux cas confirmés et 68 guérisons au Maroc, 13.215 au total

    Covid-19: 246 nouveaux cas confirmés et 68 guérisons au Maroc, 13.215 au total

    3 juillet 2020  à 12:42