• Version PDF
  • Coronavirus au
    Maroc live infos

  • Cas confirmés

    35195

  • Décès

    533

  • Guéris

    25385

  • Dernière mise à jour: 11 août à 19:59

    Par:  

  • 14 janvier 2020  à 20:29
  • Temps de lecture: 4 minutes
  • CULTUREConférence d’Anfa: Dix jours qui vont compter pour le monde et le Maroc

    Conférence d’Anfa: Dix jours qui vont compter pour le monde et le Maroc
    Conférence d'Anfa: Dix jours qui vont compter pour le monde et le Maroc

    Les dix jours (14/24 janvier 1943) que va durer la Conférence d’Anfa, du nom de l’hôtel casablancais ayant abrité les réunions des futurs vainqueurs de la Seconde Guerre mondiale, seront déterminants tant pour l’issue du plus grand conflit armé des temps modernes que pour les aspirations du Maroc à recouvrer son indépendance.

    En faisant le déplacement à Casablanca, les Alliés (États-Unis, Grande-Bretagne et France) avaient à l’esprit d’élaborer les différents scénarios pour une issue victorieuse de la guerre et de se préparer au nouvel ordre qui régira les rapports de force dans le monde.

    Feu SM Mohammed V, alors Sultan Sidi Mohammed Ben Youssef, qui s’était rangé dès le début du côté des Alliés contre le nazisme et le fascisme, va mettre à profit le capital sympathie dont jouissait le Royaume pour obtenir le soutien, notamment des États-Unis, à sa décision de négocier avec les forces occidentales la libération du Royaume du joug du colonialisme.

    En présence du président américain Franklin Roosevelt, du Premier ministre britannique Winston Churchill et des généraux français Henri Giraud et Charles de Gaulle, la Conférence d’Anfa va déboucher sur des décisions majeures pour la suite de la guerre, à leur tête la reddition sans condition des puissances de l’Axe, la poursuite de l’aide à l’Union soviétique, la reconquête de la Sicile, puis l’Italie, dès la fin des combats en Tunisie.

    Au vu de l’extrême importance des résolutions prises à Casablanca, c’est le président Roosevelt qui s’est chargé, lui-même, de les annoncer au peuple américain dans un discours radiodiffusé.

    Car cette étape va indéniablement initier le processus de résolution de ce conflit planétaire, qui sera complété par d’autres rencontres au sommet dans d’autres endroits du monde.

    Quelques semaines avant la Conférence d’Anfa, les Alliés vont infliger, selon les historiens, « le premier revers stratégique majeur » à l’Allemagne nazie à la faveur du débarquement américain au Maroc, le 8 novembre 1942.

    L’opération Torch est le nom de code donné à l’opération des Alliés dans les territoires marocains, qui a marqué un tournant sur le front occidental de la guerre. Le déploiement des troupes US à proximité de l’Europe a permis, par la suite, d’affaiblir l’armée nazie, déjà épuisée par la résistance farouche rencontrée sur le front soviétique.

    Dans cette ambiance favorable, feu SM Mohammed V avait saisi l’opportunité de la présence des leaders des Alliés pour soumettre la revendication de l’indépendance du Maroc et la proposition d’adhésion du Royaume à la Charte atlantique, laquelle avait reçu le soutien du président américain, qui a qualifié de logique l’ambition du Maroc de reconquérir sa liberté.

    Un an après cette Conférence, des militants du mouvement national, dont une femme, ont signé un Manifeste réclamant l’indépendance du Maroc, en concertation avec le regretté Souverain.

    Le document insistait en particulier sur l’intérêt accordé par feu SM Mohammed V au mouvement de réformes et à la mise en place d’un régime politique libéral basé sur la « Choura » et garantissant les droits et devoirs de toutes les composantes du peuple marocain.

    Ainsi, la Conférence d’Anfa, qui a eu un impact politique certain sur l’avenir du Maroc et sur ses relations extérieures, contribua également à hâter la fin des années douloureuses de la Seconde Guerre mondiale.

    Les derniers articles

  • Covid-19: 1.132 nouveaux cas confirmés et 861 guérisons en 24H

    Covid-19: 1.132 nouveaux cas confirmés et 861 guérisons en 24H

    Mille cent trente-deux (1.132) nouveaux cas d’infection au coronavirus (Covid-19) et 861 guérisons ont été enregistrés au Maroc au cours des dernières 24 heures, a...

  • L’hôpital marocain à Beyrouth, un geste royal généreux pour soulager la douleur des Libanais

    L’hôpital marocain à Beyrouth, un geste royal généreux pour soulager la douleur des Libanais

    L’Hôpital militaire de campagne que le Maroc a déployé à Beyrouth, sur Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, pour fournir les soins d’urgence aux blessés...

  • Jorf Lasfar: le Groupe OCP construit une nouvelle usine de production d’acide phosphorique purifié

    Jorf Lasfar: le Groupe OCP construit une nouvelle usine de production d’acide phosphorique purifié

    Le Groupe OCP et ses partenaires allemand (Budenheim) et belge (Prayon), lancent la construction d’une nouvelle usine de production d’acide phosphorique purifié, à travers...

  • Meknès: Approbation de 54 projets-INDH de 32 MDH

    Meknès: Approbation de 54 projets-INDH de 32 MDH

    11 août 2020  à 15:40
  • La BERD accorde un financement de 40 millions d’euros au Maroc

    La BERD accorde un financement de 40 millions d’euros au Maroc

    11 août 2020  à 15:33
  • Poutine affirme que la Russie a inventé un vaccin contre le nouveau coronavirus

    Poutine affirme que la Russie a inventé un vaccin contre le nouveau coronavirus

    11 août 2020  à 14:22
  • Cannes: Des dizaines de blessés légers dans un mouvement de foule

    Cannes: Des dizaines de blessés légers dans un mouvement de foule

    11 août 2020  à 14:09
  • L’Immobilier après le confinement: Ça commence à bouger

    L’Immobilier après le confinement: Ça commence à bouger

    11 août 2020  à 13:45
  • Averses orageuses, rafale et grêle ce mardi dans plusieurs provinces

    Averses orageuses, rafale et grêle ce mardi dans plusieurs provinces

    11 août 2020  à 13:39