Take a fresh look at your lifestyle.

Clôture du 3ème Festival national de la musique et de l’éducation

LA VÉRITÉ / MAP


Le rideau est tombé, samedi à Marrakech, sur la 3ème édition du Festival national de la musique et de l’éducation, sur un ton chaleureux avec des interprétations musicales interprétées, avec brio, par des élèves issus des différents établissements scolaires au niveau national.
Organisée par l’Académie Régionale de l’Education et de la Formation (AREF) de Marrakech-Safi sous le thème « L’éducation musicale, un levier pour une renaissance éducative pionnière à même d’améliorer la qualité de l’enseignement », ce festival national de deux jours s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions de la loi-cadre 51-17, notamment le projet 10 relatif à la promotion de la vie scolaire et de l’éducation artistique en tant qu’élément essentiel pour le développement de la personnalité des apprenants.
« Cet événement s’inscrit dans le cadre du réseautage thématique initié depuis trois ans au niveau de toutes les AREF autour de différentes thématiques : le théâtre, les arts plastiques, la poésie…, afin d’insuffler une réelle dynamique à la vie scolaire », a souligné le directeur de la coopération et de la promotion de l’enseignement scolaire privé au ministère de l’Education nationale, du préscolaire et des sports, M. Aziz Nahya, dans une déclaration à M24, la chaîne télévisée de l’information en continu de la MAP.
Il s’agit d’une occasion propice pour mobiliser les élèves, les enseignants et les cadres administratifs autour des divers aspects relatifs à la vie scolaire, a-t-il relevé, faisant savoir que l’objectif étant de « promouvoir l’épanouissement de nos élèves au niveau de leur scolarité, ainsi que les différents aspects touchant aux volets artistique et culturel ».
Pour sa part, le Directeur de l’Académie Régionale d’Education et de Formation (AREF) de Marrakech-Safi, M. Moulay Ahmed El Karimi, s’est félicité de l’engagement « exemplaire » des cadres pédagogiques et administratifs de l’AREF Marrakech-Safi qui ont fait de cet événement un succès, sans oublier de saluer le talent exceptionnel des jeunes élèves qui ont montré leur appétence pour les projets culturels et artistiques.
« A travers ce festival, nous donnons l’opportunité à nos élèves pour mettre en relief leur potentiel artistique, perfectionné sous la supervision permanente de nos enseignants et nos inspecteurs », a relevé M. El Karimi, annonçant que l’AREF Marrakech-Safi compte créer un orchestre philharmonique régional pour couronner les efforts consentis sur la voie de la promotion de l’éducation artistique.
Au menu de ce festival figurait une cérémonie de remise de prix et d’attestations aux vainqueurs dans les différentes catégories, à savoir chant arabe, chant amazigh, chant Hassani, chant occidental et jeu d’un instrument musical.
Ainsi, l’élève Louai Benkirane de l’AREF Marrakech-Safi a déroché la première place dans la catégorie « chant arabe », alors que Fatima-Ezzahra Chatta de l’AREF Laâyoune-Boujdour-Sakia Hamra et Hajar Aoud de l’AREF Marrakech-Safi ont remporté ex-aequo le premier prix dans la catégorie « chant amazighe ».
Dans la catégorie « chant Hassani », la première place est revenue à Malak Hiya de l’AREF Souss-Massa, alors que Fatima-Ezzahra de l’AREF Casablanca-Settat et Diaa-Saif Islam de l’AREF Marrakech-Safi ont remporté ex-aequo le premier prix dans la catégorie « chant occidental ». Pour sa part, Yahya Belhaj de l’AREF Marrakech-Safi s’est adjugé le premier prix dans la catégorie « jeu d’un instrument musical ».
Cette édition a été marquée par un vibrant hommage à l’icône de la musique marocaine Abdelwahab Doukkali, en reconnaissance de ses créations et de sa contribution à l’enrichissement du répertoire musical et culturel marocains, à travers une série d’œuvres artistiques et projets culturels.
Dans une déclaration à M24 à l’occasion de cet hommage, M. Doukkali a exprimé sa gratitude aux organisateurs pour cette initiative louable, évoquant les bons souvenirs qu’il garde de la cité ocre dans laquelle il avait réalisé plusieurs œuvres artistiques.
Saluant l’importance de ce festival qui met en avant les talents de demain tout en les inspirant en côtoyant les stars, le ténor de la chanson marocaine a souligné que la musique, dans ses différentes manifestations, favorise l’épanouissement des enfants et leur aide à acquérir la confiance en soi indispensable pour bien s’engager dans la vie.
Cette manifestation, qui s’est déroulée les 06 et 07 mai, s’assigne aussi pour objectifs d’élever le sens esthétique et le goût artistique chez les élèves, de contribuer à la prospection de futurs talents dans les domaines de la musique et de la chanson, de renforcer le rôle des clubs de musique et des capacités des animateurs et bénéficiaires et de favoriser l’ouverture des établissements scolaires sur leur environnement socioculturel.
Cette édition a été marquée par la participation de l’ensemble des académies régionales de l’éducation et de la formation, à raison de cinq représentants pour chaque AREF, qui ont été sélectionnés à l’issue des phases qualificatives tenues à l’échelle provinciale dans les diverses catégories.

La cérémonie de clôture s’est déroulée en présence des directeurs provinciaux de l’éducation nationale au niveau de la région, ainsi que les divers différents acteurs et partenaires pédagogiques.



À lire aussi
commentaires
Loading...