Take a fresh look at your lifestyle.

Casablanca: Inauguration d’un centre multifonctionnel pour les femmes en situation difficile

LA VÉRITÉ / MAP


Le centre multifonctionnel “Darna-Lemkansa” pour les femmes en situation difficile a été inauguré, vendredi à Casablanca.

Situé à Lemkansa-Sud dans la collectivité territoriale de Bouskoura (province de Nouaceur), ce centre été inauguré par M. Abdallah Chater, gouverneur de la province de Nouaceur. Il s’inscrit dans le cadre des actions du comité provincial de développement humain (CPDH) de Nouaceur pour lutter contre la pauvreté, la vulnérabilité et l’exclusion sociale des populations défavorisées, en particulier les jeunes femmes en situation difficile âgées entre 18 et 35 ans.

Ce projet de développement social s’inscrit également dans le cadre de la consolidation des acquis et la réorientation des programmes des phases I et II de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH).

Il a été réalisé avec une enveloppe budgétaire totale estimée à 2,8 millions de dirhams, avec une capacité d’accueil de plus de 100 bénéficiaires.

Ce centre multifonctionnel comprend plusieurs espaces, dont un espace d’écoute, d’accompagnement et d’orientation des femmes en situation difficile, un atelier de formation en couture et en broderie traditionnelle et numérique, un atelier de formation en cuisine et en pâtisserie, un atelier de formation en cosmétique, ainsi qu’un atelier de formation dans le domaine des médias et du marketing numérique.

Dans une déclaration à M24, la chaine d’information en continu de la MAP, Ibtissam Ringa, chef de division de l’action sociale à la province de Nouaceur, a indiqué qu’outre des ateliers importants au profit des bénéficiaires, ce centre accueille, accompagne et oriente les femmes en situation difficile.

Elle a relevé que l’objectif principal de ce projet est de former les bénéficiaires et de les orienter soit vers le marché du travail soit vers l’entreprenariat.

Si ces femmes sont orientées vers l’entreprenariat, elles pourront bénéficier des services la plateforme des jeunes qui s’inscrit dans le cadre du troisième programme de la phase III de l’INDH, afin de bénéficier d’un accompagnement pour la création de projets individuels qui leur permettent d’améliorer leurs revenus, a-t-elle ajouté.

Et de souligner qu’afin de réorienter les programmes de la phase III de l’INDH, un nouveau souffle a été insufflé à ce projet pour qu’il soit conforme à l’esprit et à la philosophie de l’Initiative dans sa troisième phase, qui accorde un intérêt particulier à l’élément humain.

Pour sa part, Samira Bakkali, présidente d’honneur de l’association “Miftah Wa Houloul”, qui supervise la gestion et la direction du centre multifonctionnel “Darna-Lemkansa”, a déclaré que l’association œuvre à donner une nouvelle dynamique à ce centre, avec de nouveaux ateliers au profit des bénéficiaires, en plus des services de l’espace d’orientation des femmes victimes de violence, ainsi que des enfants en situation difficile.

Elle a ajouté que le centre a différentes catégories de bénéficiaires, dont les femmes divorcées et celles qui sont victimes de violence.

Notant que la zone dans laquelle se trouve le centre a davantage besoin des services de la société civile, elle a affirmé que son association poursuivra ses efforts en faveur des femmes en situation difficile en coopération avec les autorités locales.

Laila Al Jayed, l’une des bénéficiaires de l’accompagnement et du soutien de l’association “Miftah Wa Houloul”, est aujourd’hui encadrante au centre multifonctionnel “Darna-Lemkansa”.

Dans une déclaration similaire, elle a indiqué qu’après avoir été victime de violence, elle a bénéficié des services de l’association, ce qui lui a permis d’améliorer sa situation en devenant encadrante au sein du centre, formant les femmes en cuisine et en pâtisserie.


À lire aussi
commentaires
Loading...