• Version PDF
  • Coronavirus au
    Maroc live infos

  • Cas confirmés

    336506

  • Décès

    5539

  • Guéris

    284496

  • Dernière mise à jour: 25 novembre à 18:50

    Par:  

    LA VÉRITÉ / AFP

  • 28 octobre 2020  à 21:52
  • Temps de lecture: 2 minutes
  • INTERNATIONALCaricatures: 5.000 fidèles maliens exigent des excuses d’Emmanuel Macron

    Caricatures: 5.000 fidèles maliens exigent des excuses d’Emmanuel Macron

    Quelque 5.000 fidèles musulmans rassemblés dans et autour de la Grande mosquée de la capitale malienne Bamako ont fustigé mercredi les caricatures du prophète Mahomet, au coeur d’une crise entre la France et le monde arabo-musulman, ont constaté des journalistes de l’AFP.

    Le Haut conseil islamique du Mali (HCIM), principale organisation islamique dans ce pays à 90% musulman, qui avait appelé à ce rassemblement, dénonce « les discours irresponsables, diffamatoires, calomnieux et anti-républicains » de M. Macron « sur l’islam et les caricatures », a déclaré son secrétaire-général adjoint, Moussa Bocar Bah.

    L’organisation, courroie de transmission traditionnelle entre le pouvoir et les musulmans du Mali, réclame des « excuses à la communauté musulmane du monde » du président français, a-t-il ajouté.

    « La France et les Français ont dépassé les bornes. Ils ont touché à l’intouchable, notre prophète Mahomet. C’est impardonnable », a pour sa part estimé un vice-président du HCIM, Mohamed Traoré.

    « Stop à la provocation. Sinon il y aura pire », menaçait une banderole déployée dans la mosquée, pleine à craquer, où était notamment présent l’imam conservateur Mahmoud Dicko, ancien dirigeant du Haut Conseil et l’une des personnalités les plus influentes du Mali.

    Lors de la cérémonie d’hommage à Samuel Paty, professeur d’histoire décapité près de Paris le 16 octobre dans un attentat islamiste pour avoir montré à ses élèves des caricatures du prophète de l’islam, le président Emmanuel Macron a promis que la France ne renoncerait pas à ces dessins, au nom de la liberté d’expression.

    Il est depuis lors devenu la cible de manifestations dans plusieurs pays.

    Les derniers articles

  • Covid-19: 4.979 nouveaux cas confirmés, 70 morts

    Covid-19: 4.979 nouveaux cas confirmés, 70 morts

    Un total de 4.979 nouveaux cas d’infection au coronavirus et 5.220 guérisons ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures au Maroc, a annoncé mercredi le...

  • L’UE veut contrer les pénuries de médicaments et rendre les prix accessibles

    L’UE veut contrer les pénuries de médicaments et rendre les prix accessibles

    La Commission européenne a adopté mercredi un plan pour garantir l’accès de médicaments –notamment génériques– partout dans l’UE à des prix...

  • Le Maroc appelle à l’UA au respect de la légalité et l’impératif du développement de l’Afrique

    Le Maroc appelle à l’UA au respect de la légalité et l’impératif du développement de l’Afrique

    Le Maroc a appelé, mercredi à Addis-Abeba, au respect de la légalité et l’impératif de créer les conditions propices au développement dans le continent africain....

  • L’Unesco et l’Association mondiale des éditeurs de presse s’unissent en faveur de la survie des médias

    L’Unesco et l’Association mondiale des éditeurs de presse s’unissent en faveur de la survie des médias

    25 novembre 2020  à 18:35
  • Décès de la légende Diego Maradona à l’âge de 60 ans

    Décès de la légende Diego Maradona à l’âge de 60 ans

    25 novembre 2020  à 18:26
  • Les huit leviers de la Stratégie Nationale d’Inclusion Financière

    Les huit leviers de la Stratégie Nationale d’Inclusion Financière

    25 novembre 2020  à 18:25
  • Akhannouch et Sinkevičius font le point sur la 1ère année du nouvel accord de pêche Maroc-UE

    Akhannouch et Sinkevičius font le point sur la 1ère année du nouvel accord de pêche Maroc-UE

    25 novembre 2020  à 18:22
  • ANAM: Suspensions provisoires du mode tiers payant à l’encontre de 3 cliniques

    ANAM: Suspensions provisoires du mode tiers payant à l’encontre de 3 cliniques

    25 novembre 2020  à 18:21
  • La foncière Aradei Capital s’introduit en Bourse

    La foncière Aradei Capital s’introduit en Bourse

    25 novembre 2020  à 18:20