Take a fresh look at your lifestyle.

CAN: une présence distinguée de l’arbitrage marocain au fil des éditions

LA VÉRITÉ / MAP


L’arbitrage marocain s’est toujours démarqué lors des différentes éditions de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), depuis l’année 1972 jusqu’à l’édition Cameroun-2021 qui verra la présence de 8 arbitres marocains, dont deux femmes.

Feu Mohamed Salih Boukili a montré ainsi la voie aux arbitres marocains, à côté de Mohamed Larach, Mohammed Bahou, Mohamed Bahar, Abdelali Naciri et feu Said Belkoula. A ces pionniers s’ajoutent Abderrahim El Arjoune, Mohammed El Kezzaz, Bouchaib Lahrech, Redouan Jayed et Noureddine Jaafari, outre les arbitres assistants Jilali Gharib, Abdelmejid Jeddioui et Redouane Achik.

Mohammed Salih Boukili

Né le 23 décembre 1927, Salih Boukili est l’un des premiers arbitres marocains à avoir officié des matches internationaux. Ancien procureur du Roi près le tribunal de première instance d’El Jadida, il a été président du Difaa El Jadida durant la saison 1957-1958. Il est décédé le 27 juin 2014.

Mohammed Larach

Connu par sa force de caractère et son excellente condition physique, Mohammed Larach, né en 1938 à Casablanca, a exercé l’arbitrage de 1970 à 1987. Il était arbitre international depuis 1977. Il est l’un des arbitres marocains à avoir officié le plus grand nombre de matches internationaux.

Mohamed Bahou

Arbitre international, Mohamed Bahou a brillé par ses matches dirigés d’une main de maître au championnat national durant deux décennies, entre 1970 et 1990, année de la fin de sa carrière.

Il était président de la commission centrale d’arbitrage relevant de la Fédération royale marocaine de football.

Il a également coiffé le poste d’inspecteur des arbitres au sein de la Confédération africaine de football (CAF), de la FIFA et de l’Union arabe de football.

Abdelaali Naciri

Natif de Kénitra le 31 décembre 1946, Naciri a fait une longue carrière d’arbitre de 1968 à 1995.

Il a joué pour le KAC Kénitra (juniors), avant de se diriger vers l’arbitrage en 1968 (ligue de l’ouest). Depuis, il a officié les matches du championnat national durant 21 années.

Arbitre de la FIFA en 1976, il a dirigé 155 matches internationaux.

Mohammed Bahar

Il a commencé l’arbitrage de 1968 à 1971 en tant qu’arbitre de ligue avant de devenir arbitre itinérant inter-ligues à partir de 1972. Il a été promu arbitre fédéral en 1980 et international en 1990.

Il a rejoint en 2001 la commission centrale d’arbitrage avant de devenir superviseur des arbitres à la fédération royale marocaine de football et près l’Union arabe de la discipline.

Said Belkoula

Il est le premier arbitre arabe et africain à avoir officié une finale de la coupe du monde. Il a en effet dirigé avec compétence la finale de la coupe du monde 1998 remportée par la France devant le Brésil (3-0). Le défunt avait également supervisé les matches Allemagne-USA et Argentine-Croatie lors du premier tour du même mondial.

Natif de la ville de Tiflet en 1956, le défunt qui était fonctionnaire à l’Administration des Douanes et Impôts Indirects à Fès, a été promu en 1993 arbitre international. Il compte à son actif plusieurs autres rencontres internationales importantes, notamment la finale de la coupe d’Afrique de 1998 qui s’est soldée par la victoire de l’Egypte face à l’Afrique du Sud. Il a dirigé également des rencontres comptant pour la super coupe arabe, le championnat de l’amitié des Emirats arabe unis et la coupe des champions des clubs arabes.

Il est décédé le 15 juin 2002 des suites d’une longue maladie.

Abderrahim El Aarjoune

Né le 19 juillet 1963 à Casablanca, El Arjoune est devenu arbitre international de 1995 à 2008. Il a officié plusieurs rencontres internationales et pris part au mondial U20 en Malaisie en 1997 et y a dirigé 4 matches.

Mohamed Kezaz

Il est l’un des rares arbitres marocains à avoir pris part à toutes les compétitions footballistiques majeures, en l’occurrence CAN juniors et seniors, Mondial juniors et seniors, Mondial des clubs et les qualifications africaines et mondiales.

Né le 01 octobre 1962 à Salé, il a commencé l’arbitrage en 1985. Il est devenu arbitre international en 1997.

Bouchaib Lahrach

Avocat et arbitre, Bouchaib Lahrach a dirigé plusieurs matches en championnat et en coupe du trône. Il a officié des matches de la Coupe d’Afrique des nations et des matches de la coupe de la CAF et la ligue des champions. Durant sa carrière, il a officié 48 matches internationaux.

Il a supervisé des matches à la CAN 2000 en Angola et dirigé la demi-finale Nigeria-Egypte.

Redouane Jayed

Fils de l’ancien arbitre Mohamed Jayed, Redouane a officié plusieurs matches nationaux et internationaux. Né le 09 avril 1979 à Agadir, il est devenu arbitre international en 2009.

Gharib El Jilali

Il est le premier arbitre marocain à avoir officié un match de la coupe du monde, aux Etats unis d’Amérique en 1994, à la Coupe d’Asie et aux jeux olympiques.

Né le 03 juin 1952 à Oujda, il a joué pour le Mouloudia Oujda et l’Union islamique d’Oujda. Il s’est dirigé par la suite vers l’arbitrage et devenu arbitre fédéral en 1987.

Abdelmajid El Jeddioui

Il est le deuxième arbitre assistant marocain à prendre part à la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations après Jilali El Gharib. Il est né en 1961 à Casablanca et est devenu arbitre international en 1985.

Redouane Achik

Il est le premier arbitre marocain, arabe et africain à avoir officié lors de trois coupes du monde en plus de plusieurs coupes d’Afrique et autres compétitions.

Né le 21 avril 1972 à Casablanca, il a pris part aux coupes d’Afrique en 2008, 2010, 2012 et 2013. Il a également dirigé des matches de coupe du monde en 2010 en Afrique du sud et en 2014 au Brésil. Il a également officié des matches de la Coupe des confédérations au Brésil en 2013. Il a été en plus présent aux JO de Rio de Janeiro.

A rappeler que la Confédération Africaine de Football (CAF) a désigné huit arbitres marocains pour officier des matchs de la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Cameroun 2021, prévue du 9 janvier au 6 février prochains.

Il s’agit de Redouane Jiyed, Adel Zourak, Samir Guezaz, Bouchra Kerboubi, Lahcen Azgaou, El Mostapha Akardad, Zakaria Brinssi, Fatiha Jermoumi.


À lire aussi
commentaires
Loading...