• Version PDF
  • Coronavirus au
    Maroc live infos

  • Cas confirmés

    943652

  • Décès

    14600

  • Guéris

    923609

  • Dernière mise à jour: 22 octobre à 17:54

    Par:  

    Hicham EL MOUSSAOUI

  • 14 octobre 2021  à 14:41
  • Temps de lecture: 6 minutes
  • CULTUREBorj Dar El Baroud, une immersion dans l’histoire militaire de Tanger

    Borj Dar El Baroud, une immersion dans l’histoire militaire de Tanger

    Avec ses hautes murailles surplombant le port de Tanger ville, Borj Dar El Baroud a été la première fortification militaire mise en place pour défendre la ville face aux convoitises expansionnistes en provenance du détroit de Gibraltar.

    Comme son nom l’indique, Borj Dar El Baroud était la fortification militaire la plus importante entourant Tanger. Situé à l’angle Nord-est de l’ancienne médina de la ville, le Borj contenait des magasins de munitions et de canons de différentes tailles, en plus de diverses fortifications s’étalant sur trois niveaux, ainsi qu’un sous-sol à usage militaire.

    Après des années d’abandon, le projet de reconversion de la zone portuaire de Tanger ville a ravivé ce monument archéologique unique, grâce à une opération de restauration et de réaménagement ayant permis de lui conférer une nouvelle vocation en tant que Centre d’interprétation des fortifications de Tanger, qui sera ouvert bientôt aux visiteurs.

    Le président-directeur général (PDG) de la Société de gestion du port de Tanger-ville (SGPTV), Mohamed Ouanaya, a indiqué que SM le Roi Mohammed VI a lancé, en 2010, le projet de reconversion de la zone portuaire de Tanger ville, expliquant que les murs et murailles de cette zone portuaire ont été restaurés, dont ceux de Borj Bar El Baroud, et ce afin de relier le port à la ville.

    Lors d’une visite du Borj dédiée à la presse, M. Ouanaya a fait savoir que la restauration des murailles s’étendant sur une distance de 2 km a été achevée en 2015, ce qui a permis la découverte de certains joyaux architecturaux et archéologiques de l’ancienne médina de Tanger, notamment Borj Naâm et Borj Dar El Baroud, reconverti en un centre d’interprétation des fortifications de Tanger.

    Après l’achèvement des travaux de restauration et d’aménagement de Borj Dar El Baroud, une nouvelle fonction “idéale” devait être choisie pour cette fortification militaire. Ainsi, en concertation avec la Wilaya de la région, le département de la Culture, la commune de Tanger, ainsi que toutes les personnes intéressées et spécialisées en archéologie, il a été décidé de reconvertir cet espace en un centre d’interprétation des fortifications de Tanger, considérées comme des monuments à dimensions culturelle et touristique, et qui contribueront certainement à renforcer la position touristique de la ville du Détroit au niveau du bassin méditerranéen.

    En passant par une entrée étroite sur la place Bab Almarsa, les visiteurs s’engagent dans un long vestibule menant jusqu’au premier niveau du monument, où se trouve une porte historique construite dans un style architectural européen avec l’inscription “an 1214 de l’hégire”.

    Mohamed Al Jattari, spécialiste en restauration et conservation des monuments, a fait savoir que cette porte est similaire à celles présentes dans les fortifications marocaines, une donnée que les architectes qui l’ont construite ignorent car cela constituait un secret militaire.

    Cet expert, qui a suivi la restauration et la réhabilitation de Borj Dar Al Baroud depuis sa création, a précisé que la première opération d’aménagement du Borj remonte à 2014, expliquant que cette opération, qui a duré deux ans, a porté sur le renforcement de la structure archéologique et les tours du Borj, y compris la charpente construite pendant l’occupation portugaise, en plus d’autres parties datant de l’époque de l’occupation britannique et un troisième étage construit en l’an 1214 de l’hégire, durant le règne du Sultan Moulay Slimane.

    La deuxième phase de la réhabilitation, qui a débuté en 2016, a concerné la reconversion de Borj Dar El Baroud d’un espace militaire en un espace à dimension culturelle pour présenter les fortifications militaires, a-t-il poursuivi, ajoutant “après avoir réaménagé les murs et inclus une passerelle à l’extérieur des murailles de l’ancienne médina, les visiteurs peuvent entrer depuis le port de Tanger ville, et passer par les remparts historiques, pour entamer un parcours touristique qui comprend l’ensemble des espaces du centre d’interprétation des fortifications de Tanger, considéré comme une réelle valeur ajoutée pour le tourisme dans la ville”.

    A l’entrée de Bab Skala, un ensemble de portraits de sultans de la dynastie alaouite sont accrochés, ceux qui accordaient une grande importance aux fortifications militaires de Tanger, afin de protéger la ville face aux convoitises étrangères, à commencer par le sultan Moulay Rachid ben Chérif, puis Moulay Ismail, Moulay Slimane, Moulay Abderrahmane et Moulay El Hassan Ier.

    Le deuxième étage du Borj comporte un ensemble de maquettes retraçant deux batailles, maritime et terrestre, survenues près de Tanger, ainsi que des inscriptions reproduites sur les murs historiques de ce monument et représentant des modèles de grands voiliers, en plus de plaques introduisant la ville tout au long de l’histoire, à commencer par l’époque romaine, où Tanger était le quartier général administratif et militaire de la Maurétanie tingitane, puis durant le Moyen âge, les occupations portugaise et anglaise, et la reconstruction de la ville sous le règne de la dynastie alaouite.

    Quant au troisième étage du Borj, il abrite des maquettes des fortifications militaires de Tanger, soit les sept Borj de la ville, à savoir “Dar Al Baroud”, “Essalam”, “Al Hajoui”, “Les Irlandais”, “Catherine”, “Ben Omar” et “Naâm”, en plus de maquettes des sept portes de Tanger.

    Plusieurs magasins de munitions ont été reconvertis en salles d’exposition d’armes légères, telles que les épées et les fusils, et d’uniformes militaires marocains, ainsi que des copies de manuscrits du Saint Coran et de certains documents. Une salle de projection d’un film présentant la ville de Tanger a également été aménagée.

    Par ailleurs , la responsable des projets culturels à la SGPTV, Rajae El Hannach, a relevé que Borj Dar El Baroud est l’une des fortifications militaires les plus importantes de la ville, d’où le choix d’en faire un centre d’interprétation des fortifications de Tanger, notant que ce monument abrite deux grands canons de type “Armstrong”, installés en 1880 par le Sultan El Hassan 1er.

    Au Borj Dar El Baroud, l’odeur de la poudre à canons et des magasins de munitions a laissé place à un nouveau lieu retraçant l’histoire militaire de Tanger, ville qui a toujours été au centre de l’affrontement entre différentes civilisations et pays.

    Les derniers articles

  • Espagne: La dette publique grimpe à 121% du PIB

    Espagne: La dette publique grimpe à 121% du PIB

    La dette publique espagnole ne cesse d’augmenter, atteignant à la fin août 2021, environ 1.419 milliards d’euros, soit 121% du PIB, d’après le dernier bulletin...

  • Le groupe Renault anticipe une perte de production de près de 500.000 véhicules en 2021

    Le groupe Renault anticipe une perte de production de près de 500.000 véhicules en 2021

    Le constructeur automobile français Renault a annoncé que la pénurie de semi-conducteurs entraînerait une perte de production d’environ 500.000 véhicules en 2021, lors...

  • La France lance sa campagne annuelle de vaccination contre la grippe saisonnière

    La France lance sa campagne annuelle de vaccination contre la grippe saisonnière

    La France a lancé, vendredi, sa campagne annuelle de vaccination contre la grippe saisonnière, dans un contexte particulièrement incertain, marqué par l’épidémie de...

  • La Nouvelle-Zélande entend vacciner 90% de la population pour mettre fin aux confinements

    La Nouvelle-Zélande entend vacciner 90% de la population pour mettre fin aux confinements

    23 octobre 2021  à 00:43
  • Covid-19: Plus de 918.953 personnes ont reçu la 3ème dose

    Covid-19: Plus de 918.953 personnes ont reçu la 3ème dose

    23 octobre 2021  à 00:39
  • Etat d’urgence énergétique: Une campagne de vulgarisation et de sensibilisation à la transition énergétique au Maroc

    Etat d’urgence énergétique: Une campagne de vulgarisation et de sensibilisation à la transition énergétique au Maroc

    22 octobre 2021  à 13:11
  • Economie verte: Le Maroc participe aux salons internationaux Ecomondo et Key Energy à Rimini

    Economie verte: Le Maroc participe aux salons internationaux Ecomondo et Key Energy à Rimini

    22 octobre 2021  à 11:07
  • Amical: défaite des Lionnes de l’Atlas contre l’Espagne (3-0)

    Amical: défaite des Lionnes de l’Atlas contre l’Espagne (3-0)

    22 octobre 2021  à 11:03
  • L’Algérie ou “la politique de l’exportation des crises internes”

    L’Algérie ou “la politique de l’exportation des crises internes”

    22 octobre 2021  à 11:01