• Version PDF
  • Coronavirus au Maroc live inf

  • Cas confirmés

    1120087

  • Décès

    15270

  • Guéris

    1049166

  • Dernière mise à jour: 27 janvier à 19:05

    Par:  

    Mohammed Hamiddouche

  • 28 octobre 2021  à 18:57
  • Temps de lecture: 5 minutes
  • SOCIÉTÉBéni Mellal: Facefood truck, un restaurant mobile qui “roule” pour les étudiants

    Béni Mellal: Facefood truck, un restaurant mobile qui “roule” pour les étudiants

    C’est grâce au déploiement depuis fin 2018 de la phase III de l’INDH que de nouvelles générations d’initiatives génératrices de revenus au profit des jeunes ont pu voir le jour ici et là, comme à Béni Mellal où cinq étudiants ont monté un projet de camion-restaurant, le tout premier du genre dans la région.

    A Béni Mellal, Mohamed El Darraji, 28 ans, est l’un de ces jeunes qui ont bénéficié de l’appui financier qu’accorde l’INDH dans le cadre de son programme III relatif à l’amélioration du revenu et l’inclusion économique des jeunes, pour lancer le “Facefood truck”, un camion-restaurant tenu par des étudiants pour les étudiants.

    “L’idée m’est venue au moment de la soutenance de ma maîtrise en droit privé car le sujet de mon mémoire de fin d’études était centré sur la thématique de la création d’entreprises”, a confié Mohamed à M24, la chaîne d’information en continu de la MAP.

    Durant son travail de recherche et son parcours de formation, Mohamed a beaucoup appris sur l’entreprenariat et le monde de l’entreprise. Une fois le diplôme en poche, il a postulé pour différents postes aussi bien dans le secteur public que privé mais sans succès, raconte-t-il.

    “En raison de la rareté des offres d’emploi, j’ai décidé de prendre mon destin en main et lancé mon propre projet. D’abord pour sortir du chômage et puis pour apporter ma pierre, si modeste soit-elle, à l’édifice de développement de la région”, a-t-il expliqué.

    Mais comme tout jeune fraîchement diplômé et issu d’une famille modeste, le principal obstacle auquel il était confronté pour concrétiser l’idée de son projet est celui de l’accès aux financements.

    Dans sa quête d’un capital de démarrage, Mohamed a tapé à la porte de plusieurs organismes en charge de la promotion économique et de l’emploi, notamment le Centre régional d’investissement (CRI) Béni Mellal-Khénifra où il a trouvé l’information, l’orientation et l’accompagnement dont il avait grand besoin.

    De fil en aiguille et de bouche à oreille, il a pris connaissance du programme d’appui à l’inclusion économique des jeunes de l’INDH qui soutient financièrement les porteurs de projets.

    L’idée du food truck a été bien accueillie par les services de l’INDH à Béni Mellal. Après examen du projet, de l’étude de faisabilité, une aide financière de 210.000 dirhams lui a été accordée, soit 70% du coût total du projet.

    “Il nous a fallu plusieurs mois de long et dur labeur pour réaliser notre projet. Après l’obtention des autorisations nécessaires, l’acquisition et l’équipement du camion, nous avons démarré notre activité dans le but de proposer à notre clientèle, particulièrement les étudiants, une nouvelle offre de restauration rapide, ambulante, de proximité, de qualité et à petits prix”, a-t-il enchaîné.

    L’idée de départ de ces cinq jeunes était de s’installer aux abords de l’université Sultan Moulay Slimane de Béni Mellal qui se trouve à près de 5 kilomètres du centre ville, loin des commerces et des snacks, pour être proche des étudiants, mais le déclenchement de la pandémie du nouveau Coronavirus a bousculé tous leurs plans.

    “Nous avons rencontré beaucoup de succès au tout début du lancement du projet, mais l’adoption de l’enseignement à distance en raison de la pandémie de covid-19 nous a fortement impacté. Faute d’étudiants, nous avons jeté l’ancre au parc touristique d’Aïn Asserdoune pour conquérir une nouvelle cible de clientèle, les touristes”, a-t-il poursuivi.

    Mohamed et ses amis se sont organisés en coopérative pour pouvoir mener à bien leur projet. Ils sont très fiers d’avoir réussi à monter une affaire qui roule, autant dans le sens propre que figuré. Aujourd’hui, ils ciblent principalement les étudiants lors de la période allant du mois de septembre à juillet et se focalisent sur les touristes durant l’été vu que la région connaît une importante fréquentation en raison de ses multiples atouts touristiques.

    Peint aux couleurs de facebook (bleu-blanc), le “Facefood truck” propose à sa clientèle des repas sur le pouce, principalement des sandwichs, des paninis et des tacos à des prix très abordables pour les petites bourses (7 à 25 dirhams).

    Tout comme le géant des réseaux sociaux, les promoteurs du “Facefood truck” voient grand. Bien au fait des difficultés rencontrées par les étudiants dans le domaine de la restauration, surtout que les universités sont situées souvent en périphérie, Mohamed et ses amis ont dit cultiver le rêve de former une flotte de camions-restaurants qui partiront sillonner les cinq provinces de la région de Béni Mellal-Khénifra pour toucher le plus grand nombre d’étudiants.

    De l’ambition, Mohamed et ses amis ont en à revendre. Le financement, ils savent désormais où ils peuvent en trouver. Mais pour que leur rêve puisse devenir réalité, il est nécessaire de disposer d’un cadre réglementaire qui organise l’activité des food trucks et favorise son essor, surtout que ce type de projets constitue une bonne alternative aux chariots snacks anarchiques qui dénaturent le paysage des villes et nuisent au cadre de vie de leurs habitants.

    Les derniers articles

  • Les astronomes s’interrogent sur un étrange “objet” découvert dans la Voie lactée

    Les astronomes s’interrogent sur un étrange “objet” découvert dans la Voie lactée

    Les astronomes australiens ont découvert un astre étrange dans la Voie lactée, qui émet un rayonnement électromagnétique à un rythme inhabituellement long : cette...

  • Le roi Mohammed VI lance les travaux de la plus grande unité industrielle de fabrication de vaccins en Afrique

    Le roi Mohammed VI lance les travaux de la plus grande unité industrielle de fabrication de vaccins en Afrique

    Le Roi Mohammed VI, a présidé, jeudi à la province de Benslimane (Région de Casablanca-Settat), la cérémonie de lancement des travaux de réalisation d’une usine de...

  • France: Des dizaines de milliers de manifestants réclament des hausses de salaire

    France: Des dizaines de milliers de manifestants réclament des hausses de salaire

    “Tout augmente, sauf nos salaires!”: plusieurs dizaines de milliers d’employés du privé, fonctionnaires, retraités ou lycéens ont manifesté jeudi en France...

  • Pétrole et gaz: les investissements doivent croître de 5% par an pour satisfaire la demande

    Pétrole et gaz: les investissements doivent croître de 5% par an pour satisfaire la demande

    27 janvier 2022  à 21:06
  • Énergie: les investissements dans la transition ont fortement progressé en 2021, selon BNEF

    Énergie: les investissements dans la transition ont fortement progressé en 2021, selon BNEF

    27 janvier 2022  à 21:04
  • États-Unis: Majid El Bouazzaoui nommé jury pour le défi «Solv[ED] Youth innovation challenge» de MIT Solve

    États-Unis: Majid El Bouazzaoui nommé jury pour le défi «Solv[ED] Youth innovation challenge» de MIT Solve

    27 janvier 2022  à 18:48
  • L’INDH voit grand pour les écoliers de Tarfaya

    L’INDH voit grand pour les écoliers de Tarfaya

    27 janvier 2022  à 18:46
  • INDH à Youssoufia: Le transport scolaire, un outil indispensable de lutte contre le décrochage scolaire en milieu rural

    INDH à Youssoufia: Le transport scolaire, un outil indispensable de lutte contre le décrochage scolaire en milieu rural

    27 janvier 2022  à 18:44
  • Conseil économique, social et environnemental: Lancement de la plateforme numérique participative “Ouchariko”

    Conseil économique, social et environnemental: Lancement de la plateforme numérique participative “Ouchariko”

    27 janvier 2022  à 18:42