Take a fresh look at your lifestyle.

Aziz Akhannouch préside les travaux de la Commission Nationale du Développement Durable dans sa troisième édition

LA VÉRITÉ / MAP


Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a présidé, jeudi à Rabat, les travaux de la Commission Nationale du Développement Durable dans sa troisième édition, tenue dans le cadre de la confirmation de l’implication du Royaume du Maroc sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, dans une politique anticipative et volontariste visant à atteindre les objectifs de développement durable, à remplir les engagements internationaux et à mener à bien les projets de développement y afférents.

Un communiqué du département du chef du gouvernement souligne que cette réunion a été consacrée à l’examen du rapport national annuel du Haut Commissariat au Plan, ainsi qu’à l’évaluation des résultats de la stratégie nationale de développement durable et de la feuille de route à revoir conformément à la décision émise par la Commission lors de sa dernière réunion. Intervenant à l’ouverture de cette réunion, M. Akhannouch a indiqué que cette rencontre se veut l’occasion de prendre connaissance des contraintes et acquis liés au développement durable, qui est considéré aujourd’hui comme l’un des piliers du nouveau modèle de développement, que le programme gouvernemental s’est engagé à mettre en oeuvre, à travers l’accompagnement de la transformation de l’économie nationale, la consécration de l’État social et le développement du capital humain.

«Grâce à la politique sage et clairvoyante de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, le Royaume du Maroc a été parmi les pays précurseurs à avoir interagi rapidement pour juguler les effets économiques et sociaux de la pandémie de Covid-19, en adoptant très tôt un ensemble de mesures précurseurs et qualitatives », a souligné le chef du gouvernement cité par le communiqué.

Ces mesures ont permis de limiter l’aggravation de la pauvreté et de la vulnérabilité, le taux de pauvreté ayant passé de 1,7% en 2019 à 2,5% durant la période de confinement en 2020, tandis que le taux de vulnérabilité est passé de 7,3 à 8,9%, a fait savoir M. Akhannouch, ajoutant qu’en l’absence de ces mesures préventives, les taux de pauvreté et de vulnérabilité auraient atteint 11,7% et 16,7% respectivement.

Il a souligné que malgré ces circonstances exceptionnelles causées par la pandémie, le Royaume a pu atteindre plusieurs objectifs conformément à ce qui est énoncé dans l’Agenda 2030 des Nations Unies, notamment ceux liés au capital humain, notant que le Royaume progresse régulièrement vers la réalisation des objectifs liés au capital matériel, ainsi que celles liées à la lutte contre les effets du changement climatique.

Le chef du gouvernement a salué les résultats de la Stratégie nationale de développement durable qui constituaient un saut qualitatif et une politique volontariste et ambitieuse visant à accélérer la transition vers une économie verte et inclusive à l’horizon 2030.

Cette rencontre a été marquée par une présentation de la Ministre de la Transition Énergétique et du Développement Durable et du rapport annuel du Haut Commissariat au Plan sur la mise en oeuvre des Objectifs de Développement Durable pour l’année 2021, au cours desquels ils ont souligné l’ampleur des enjeux qui attendent le Royaume dans la mise en oeuvre de l’agenda de l’ONU à l’horizon 2030, et qui appellent à plus de coordination, de convergence et d’efficacité dans les programmes, les projets et les politiques sectorielles, avec une reconsidération des priorités au vu des répercussions de la pandémie de Corona et de la conjoncture exceptionnelle que traverse le monde.

Les membres de la Commission ont convenu de confier à l’autorité gouvernementale en charge du développement durable la préparation de la nouvelle stratégie en vue de l’adapter aux évolutions nationales et obligations internationales, souligne le communiqué. Cette rencontre s’est déroulée en présence du Ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Étranger, le Ministre de la Justice, le Ministre de l’Économie et des Finances, le Ministre de l’Équipement et de l’Eau, le Ministre de l’Éducation Nationale, du préscolaire et des sports, le ministre de la santé et de la protection sociale, le ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, le ministre de l’intégration économique, de la micro-entreprise, de l’emploi et des compétences, le ministre de l’industrie et du commerce, la ministre de la transition énergétique et du développement durable, le ministre du transport et de la logistique, le ministre de la jeunesse, de la culture et de la communication et la ministre de la solidarité, de l’intégration sociale et de la famille.

Ont également assisté à cette réunion, le ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de l’administration de la défense nationale, le ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé des investissements, de la convergence et de l’évaluation des politiques publiques, le ministre délégué auprès du ministre de l’économie et des finances, chargé du budget, le ministre délégué auprès du chef du gouvernement, chargé des relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, le ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de la transition numérique et de la réforme administrative, ainsi que le Wali, directeur général des collectivités territoriales au ministère de l’Intérieur, le directeur général de l’Agence marocaine pour l’efficacité énergétique, le président de l’Association des présidents des régions du Maroc, le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc, le président du groupement professionnel des Banques Marocaines, ainsi que des Représentants du Haut Commissariat au Plan et de l’Agence Marocaine de l’Énergie Durable.


À lire aussi
commentaires
Loading...