• Version PDF
  • Coronavirus au
    Maroc live infos

  • Cas confirmés

    105346

  • Décès

    1889

  • Guéris

    85883

  • Dernière mise à jour: 22 septembre à 18:59

    Par:  

    Abdelhak Najib

  • 29 juin 2020  à 20:07
  • Temps de lecture: 5 minutes
  • SOCIÉTÉAprès le Corona et le confinement: Consommez marocain

    Après le Corona et le confinement: Consommez marocain
    "L’après-confinement devrait être un mouvement général pour sauver l’économie marocaine"

    Le coronavirus finira par faire son temps. Le déconfinement finira par se faire aussi, progressivement, pour garder ce sans faute que le Maroc a réalisé depuis le début de la crise.

    Tous les Marocains, qui ont fait preuve de grande maturité, se doivent de garder cette exemplarité et cette discipline, au moment de la sortie du confinement, pour reprendre, peu à peu, une vie normale, sans tomber dans les excès et autres travers qui peuvent ruiner le travail de plusieurs mois où le Maroc a pu lutter contre le Covid avec grande efficacité et rationnalité.

    Capitaliser sur nos acquis, construire l’après, en s’appuyant sur les leçons apprises durant cinq mois de combat de tous les instants pour sauver des vies.

    Une fois, le retour à la normale se réinstalle, les Marocains, tous les Marocains devront penser à l’économie, qui a pris un coup dur, car le pays a misé sur l’humain sans calculs ni démagogie. De très nombreux secteurs souffrent de la crise, certains ont même été contraints de mettre la clef sous le paillasson.

    L’après-confinement devrait être un mouvement général pour sauver l’économie marocaine. Cela passe d’abord par consommer marocain. Oui, il faut voyager au Maroc pour redonner de la force au tourisme national. Il faut visiter notre pays, du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest. Il faut aider les hôtels, les auberges, les ryads, les séjours chez l’habitant.

    C’est là un moyen très efficace pour participer à redonner de la force au secteur du tourisme, qui a été l’un des plus touchés depuis le début de la pandémie. Le Maroc est beau. Le Maroc possède des régions sublimes et encore méconnues des Marocains, c’est là une occasion de connaître son pays, de découvrir des endroits où l’on n’a jamais été, de séjourner à la montagne, en bord de mer, dans les vallées, dans le désert et dans les ergs. C’est là une occasion de valoriser la carte postale Maroc, qui a tant à offrir.

    Il y en aura certes, qui vont se précipiter sur Marbella et le Sud de l’Espagne, comme d’habitude, pourquoi pas ? Ils sont libres, mais il est où le patriotisme ? Il est où le sens de l’engagement pour son pays par temps de crise ? Car, il ne faut pas l’oublier, quand le virus s’est déclaré, le Maroc a fait de l’humain son souci majeur. Tout a été mis de côté pour sauver les Marocains, riches et pauvres.

    Consommez marocain, c’est aussi n’acheter que des produits made in Morocco pour booster toutes les industries qui ont payé un lourd tribut à la crise. C’est manger marocain, s’habiller marocain, utiliser tous les services marocains pour donner un coup de fouet à l’économie nationale. Cet élan de solidarité qui a fait la fierté de tous durant tous ces mois de crise et de souffrance, doit continuer comme un ciment qui soude toutes les franges de la société marocaine.

    Ce patriotisme, cette cohésion, cette volonté de tout faire pour le Maroc et les Marocains est aujourd’hui notre plus grand acquis, notre plus grande force. On peut l’optimiser en faisant de tout ce qui est produit local une priorité. L’artisanat doit retrouver des couleurs. Les petits métiers, les boulots journaliers, le commerce dans ce qu’il a de plus basique… tous ces secteurs doivent aussi être pris en compte. Le marchand ambulant qui a perdu son travail, le serveur de café qui est au chômage, le kessal du hammam qui n’a plus d’activité, le jardinier, la femme de ménage, le vendeur de légumes, le poissonnier du coin, le gardien de voiture… Tout ce beau monde a souffert à cause de cette terrible crise. Nous sommes dans l’obligation de les aider tous à se refaire une petite santé financière à la sortie du confinement.

    Cela passe par une consommation locale tous azimuts. On aura tout le temps de prendre un jour un avion pour aller ailleurs. On aura tout le temps un jour ou l’autre d’aller faire du shopping dans une capitale en Europe, mais on peut, pour une fois, mettre tout ceci de côté, et se dire pour les années à venir, c’est le Maroc ma priorité. C’est chez moi que je dois injecter mon argent. La santé de la société passe par la bonne santé de l’économie. Un juste retour des choses pour une nation qui a démontré aux yeux du monde qu’elle est solide, forte, humaine et soudée pour le meilleur et dans le pire.

    Les derniers articles

  • Le groupe BCP maintient une bonne dynamique de croissance

    Le groupe BCP maintient une bonne dynamique de croissance

    Le groupe Banque centrale populaire(BCP) a publié, mardi 22 septembre, sur la bourse de casablanca ,ses résultats financiers au terme du 2e semestre 2020. Ainsi, le principal...

  • Employabilité des jeunes: Lydec et TIBU s’allient

    Employabilité des jeunes: Lydec et TIBU s’allient

    Dans le cadre de sa démarche d’Open Innovation, Lydec a procédé, mardi 22 septembre 2020, à la signature d’une convention de partenariat avec l’association TIBU Maroc,...

  • Tétouan: Amzazi visite le projet de construction de l’école primaire Mohammed Errami

    Tétouan: Amzazi visite le projet de construction de l’école primaire Mohammed Errami

    Le ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, Saaïd...

  • Prévisions météorologiques prévues ce mercredi 23 septembre

    Prévisions météorologiques prévues ce mercredi 23 septembre

    23 septembre 2020  à 10:26
  • Les principaux titres de la presse nationale ce mercredi 23 septembre

    Les principaux titres de la presse nationale ce mercredi 23 septembre

    23 septembre 2020  à 10:25
  • Covid-19: 2.227 nouveaux cas confirmés

    Covid-19: 2.227 nouveaux cas confirmés

    22 septembre 2020  à 18:46
  • Casablanca: Lancement de « Boost with Facebook » pour soutenir les PME marocaines

    Casablanca: Lancement de « Boost with Facebook » pour soutenir les PME marocaines

    22 septembre 2020  à 18:43
  • BAM: Un pas en arrière pour mieux sauter !

    BAM: Un pas en arrière pour mieux sauter !

    22 septembre 2020  à 18:40
  • Conférence générale de l’AIEA: La présidence marocaine unanimement saluée

    Conférence générale de l’AIEA: La présidence marocaine unanimement saluée

    22 septembre 2020  à 18:38